SoB#1 – Fragment & giveaway

At last, I can show you my first #summerofbasics project, a most beautiful project that was a test knit for the lovely Clare Mountain. Clare is a new knitwear designer with a budding pattern collection, one of which is published in the latest issue of Laine magazine (#3). I subscribed to Clare’s newsletter a few months ago and answered the call for test knitters at the end of spring. It was a challenging project for test knitters and designer alike, but finally Clare released her new pattern last week. Fragment is a linen tee-shirt in a boxy shape, meant to be worn with plenty of ease and slightly cropped. I knit the size 42, which works for a 36” bust. I followed the pattern exactly but added a bit of length so that it would not be too cropped for me – I hate it when my belly shows up as I raise my arms, if you see what I mean. It hits exactly at the right place, just below the top of a regular pair of jeans (i.e not low waist, not high waist, just a regular waistline).
Je peux enfin vous montrer mon premier projet du défi #summerofbasics, un très beau projet qui était un test pour la charmante Clare Moutain. Clare est une jeune créatrice avec une petite collection de patrons qui grandit tranquillement, et un de ses modèles est publié dans le dernier numéro du magazine Laine (#3). Je me suis abonnée à son infolettre il y a quelques mois et répondu à un appel pour testeuses à la fin du printemps. Ce fut un projet avec pas mal de défis, aussi bien pour les testeuses que pour la créatrice, mais Clare a finalement publié son patron la semaine passée. Fragment est un tee-shirt en lin de forme boxy, conçu pour être porté avec pas mal d’aisance et légèrement court. J’ai tricoté la taille 42, qui correspond à un tour de buste de 36 pouces (90 cm environ). J’ai suivi le patron à la lettre mais j’ai rajouté un peu de longueur pour qu’il convienne à ma taille – je déteste lever les bras et voir mon nombril apparaître, si vous voyez ce que je veux dire. Mon pull tombe exactement au bon endroit, juste au-dessous du haut d’une paire de jeans normale (c’est à dire, ni taille basse, ni taille haute, taille normale quoi).

Pattern/patron: Fragment 
Yarn/Fil: Katia Lino 100% – in Blue and Silver (Bleu et Argent).

I confess I had a hard time at the start: the hem is a tubular hem with a cast-on method that was totally new to me, and is then knit using the magic loop. I was glad Clare posted a clear video tutorial on her site, because I had to watch it a few times to get it right. And I really don’t like magic loop, but I stuck to it and finally managed to get a decent looking hem, not perfect mind you, as you can see below. The end of each hem is where the magic loop divide happens, and as it is clearly not my forte, it is not as neat and pretty as it could be.
J’avoue, au début j’ai eu un peu de mal: la bordure est tubulaire et nécessite un montage qui était complètement nouveau pour moi, et est ensuite tricoté avec la technique du magic loop. Heureusement Clare a publié un tuto vidéo très clair sur son site, et j’ai dû la regarder plusieurs fois avant d’y arriver. Et je n’aime pas du tout le magic loop, mais je me suis accrochée pour obtenir une bordure correcte, pas parfaite, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Le bord de chaque bordure est justement l’endroit de séparation de la boucle du magic loop, et comme ce n’est vraiment pas mon fort, les côtés ne sont pas aussi nets et jolis que j’aimerais. 

I used some lovely linen yarn from Katia that was in my stash, and I knew I would not have enough of this beautiful denim blue. The only shop carrying the same yarn in my city had a different blue in store, so I chose a contrasting color and decided to create a color block version. Once the hem was done, knitting the back and the front were a breeze. The stitch pattern is easy to memorize, and the only row that requires more attention is when you twist the stitches that have been slipped in the previous rows. Isn’t this stitch pattern pretty?
J’ai utilisé un joli fil de lin de chez Katia que j’avais en stock, en beau bleu denim, mais je n’en avais pas assez. Le seul magasin de laine dans mon coin qui vend du Katia n’avait pas le même bleu en stock, j’ai donc choisi une couleur contrastante pour tricoter une version colorblock. Une fois passée la bordure, tricoter le dos et le devant a été relativement facile, le motif est facile à mémoriser et le seul rang un peu délicat est celui où on fait se croiser les mailles qui ont été glissées aux rangs précédents. Joli motif, non ?

I knit the sleeves before realizing Clare had modified the pattern – mine looked clearly too small as I had followed the first set of instructions, and after hesitating a while, I finally decided to knit them again. I’m glad I did as they came out to be the perfect size. How did I manage to match the color change on both body and sleeves? I took note of the number of rows between the color change and the underarms on the body, and made sure to use the same number on the sleeves before the arm shaping.
J’avais tricoté les manches avant de me rendre compte que le patron avait été modifié – mes manches étaient visiblement trop petites car j’avais suivi le premier jet du patron. J’avoue avoir un peu hésité à les refaire, mais je suis contente de les avoir tricotées de nouveau, parce que la deuxième version était bien meilleure. Les manches sont exactement à la bonne taille. Et si vous voulez savoir comment j’ai réussi à aligner le changement de couleur, et bien, j’ai juste noté le nombre de rangs entre le changement de couleur et le bas des manches sur le corps, et me suis assurée d’utiliser le même nombre sur les manches avant de commencer les diminutions. 

I also loved that Clare used a short row shaping on the shoulder, to create the gentle slope that perfectly mirrors the natural shoulder shape. I have used this technique before on another sweater, and this tiny designing trick makes such a difference in how the sweater fits. I had a bit of a scare though. The neckline is a simple stockinette band that you first knit after picking up stitches, then fold in half and sew on the inside. I tried to quicken the process and sew the neckline as I cast off. Big mistake. I had to frog the neckline, and nearly destroyed a shoulder in the process. Scary moment! I’m not sure exactly how I fixed the hole, but it is barely visible. Phew!
J’ai aussi apprécié que Clare utilise la technique des rangs raccourcis pour les épaules, ce qui crée une pente douce qui suit exactement la ligne naturelle des épaules. J’avais déjà utilisé cette technique sur un autre pull, et ce petit truc tout simple fait une différence incroyable sur la façon dont le pull tombe. Je me suis fait un peu peur à la fin. L’encolure est une simple bande jersey qu’on tricote après avoir remonté les mailles, et qu’on replie ensuite en deux avant de la coudre. J’ai voulu accélérer le processus et coudre mon encolure en même temps que je fermais les mailles. Grosse erreur. J’ai dû défaire toute l’encolure et j’ai failli détruire une épaule du même coup. Ah moi la peur ! Je ne sais pas exactement comment j’ai réussi à réparer le trou, mais il se voit à peine. Ouf ! 

The whole test process was really enjoyable. Clare set up a Slack group to facilitate the exchange of questions and suggestions. Throughout the whole process, Clare was always available to answer our questions in a patient and kind way. I enjoyed it so that I signed on for another test knit, this time for a hat.
Le processus de test au complet fut très agréable. Clare avait créé un groupe Slack pour faciliter les échanges de questions et de recommandations. Clare était disponible à tout moment pour répondre avec patience et douceur. Du coup, je viens de resigner pour un nouveau test, pour un chapeau ce coup-ci. 

Continue reading

Advertisements

DDF2017#9 – it’s in the bag!

Défis du fil de septembre: c’est dans le sac !

When Stella announced this month’s themes, there was a big smile on my face. For once, I would really be in the theme. Truth is, I had started my September projects a few days before. The themes were: In the bag! and New!. Well, it’s in the bag for me. Or I should say, in the six bags.
Quand Stella a annoncé les thèmes du mois, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Enfin, pour une fois, j’allais être pile dans le thème. J’avais en fait déjà commencé mon projet quelques jours auparavant. Les thèmes: Dans le sac ! ou Nouveauté ! C’est clair, pour moi, l’affaire est dans le sac. Ou plutôt, dans les six sacs.

Why so many, you might ask? Well, it was a request from my knitting club friends. Remember when I was desperately searching for a pattern to use my rather large cotton stash? I finally decided to start with a bag. My friends loved it, and said they would love one too. Not that one, of course (way too long to knit). But a simple market bag, the kind our grandmothers used to have and that has become trendy again, incidentally.
Mais pourquoi tant de sacs, me demanderez-vous ? Eh bien, c’est une demande des mes copines du club tricot. Vous vous souvenez quand je cherchais partout comment utiliser mon stock de coton ? J’ai finalement décidé d’attaquer avec un sac. Mes copines l’ont tellement aimé qu’elles en ont voulu un aussi. Bon, pas le même (bien trop long à tricoter). Mais un petit sac filet du style de nos grand-mères, qui redevient complètement à la mode d’ailleurs.

I immediately thought of this pattern I had shortlisted a while back. I love the story of friendship behind the pattern, and I thought it would be really appropriate for my new knitting friends.
J’ai tout de suite pensé à ce patron qui fait partie de ma liste depuis un moment. J’aime la belle histoire d’amitié qu’il y a derrière, et j’ai pensé que ce serait vraiment approprié pour mes nouvelles copines tricoteuses.

I first knitted the pink bag, entirely in pink. Then I switched to a two-color version for the blue one, and that was it. There was no turning back. I had to re-knit the pink one, because I think they are so much more interesting in two colors. My husband was wondering at first if I was knitting a hat – it’s true that from a certain angle, they kind of look like old-fashioned bathing caps.
J’ai d’abord tricoté le premier sac tout en rose. Puis j’ai tenté une version bicolore pour le bleu, et c’était la bonne. Pas de retour en arrière possible, j’ai donc refait le rose, parce que je trouve ce sac bien plus sympa en deux couleurs. Mon mari se demandait d’abord si je tricotais un bonnet, il faut dire que vu sous un certain angle, il ressemble à un bonnet de bain rétro.

The pattern is really easy. I had to learn a new technique though, this pinhole cast-on that drove me crazy. I wish I could say practice makes perfect: in my case, I found it hard every single time. It only became comfortable after I had about 8 stitches on each of my 4 DPNs. Once the stitches are transferred on a circular needle, it is smooth sailing until the top and the strap. As you separate for the straps, you cast off all stitches purlwise, which creates this lovely finishing.
Le patron est vraiment simple. Bon j’ai quand même dû apprendre une nouvelle technique pour monter les mailles en rond, qui m’a franchement gavée. Il paraît qu’on s’améliore en pratiquant, mais je l’ai trouvé aussi difficile à chaque fois. Dès que j’ai 8 mailles sur chacune de mes 4 double-pointes, c’est assez confortable. Une fois les mailles transférées sur l’aiguille circulaire, c’est super tranquille jusqu’au bout. Lorsqu’on sépare le travail pour la poignée, on termine en rabattant les mailles à l’envers, ce qui donne ce rebord très joli.

I’m glad I trusted the designer: she warned that this stitch pattern stretches a lot. So I kept the bags quite small. When it was time for the stretch test, I put three grapefruits in the bag. Very stretchy indeed!
Je suis contente d’avoir fait confiance à la créatrice : elle prévient que ce motif est très élastique. J’ai donc tricoté les sacs assez petits. Pour le test d’étirement, j’ai mis trois pamplemousses dans le sac. Effectivement, c’est vraiment très élastique !

I’m happy to report that my cotton stash has taken a hit, for the good cause. This free pattern is a real pleasure to knit. I should know, I knit six in a row. And I could do more, it’s so much fun. I can’t wait to see how my friends like them. They chose the colors from my stash photos. I had to mix the green with the blue though, because I did not have enough green left. Don’t you just love it when you use the stash?
Je suis très heureuse de vous dire que mon stock en a pris un coup, et pour la bonne cause. Ce patron gratuit est un vrai bonheur à tricoter. Je sais de quoi je parle, j’en ai fait six à la suite. Et franchement, j’aurais pû continuer, c’est vraiment agréable d’obtenir aussi vite un objet si mignon. J’ai hâte de voir la réaction des filles. Elles ont choisi leurs couleurs avec une photo de mon stock. J’ai dû faire une version vert et bleu car je n’avais plus assez de vert. C’est pas génial, quand le stock se vide ?

Pattern/patron: Grrlfriend Market Bag – Laura Spradlin (en anglais)

Yarn/Fil: Cascade Yarns Ultra Pima (colors) & Farmable Fiber Twisted Cotton (natural)
Colorways – from left to right on the picture above: Coral, Alaska Sky, China Pink, Yellow, Peach, Zen Green
Coloris – de gauche à droite sur la photo ci-dessus: Corail, Ciel d’Alska, Rose de Chine, Jaune, Pêche, Vert Zen

SoB#3 – Wheaten

The Summer of Basics challenge already seems like a long time away – what with the catastrophes hitting the planet here and there, talking about knitting seems very flippant sometimes. But it could also be seen as a comforting distraction, bringing us back to the fundamental things in life: living, sleeping, eating, making. I feel grateful every day that I have a roof over my head, food to feed my family and simple things that bring me joy, like yarn and needles. So many have lost even these basic things. At the same time, a friend from my knitting club was fighting for her life in hospital, so it felt like a strange blur of bad news, and it is probably a good thing that I had a massive work project to focus on. Which left me little time and mental energy for my blog.
Le défi #summerofbasics me semble déjà bien loin – avec les catastrophes qui s’enchaînent sur la planète, parler de tricot me semblait un peu léger. Certes, cela peut aussi être réconfortant, une saine distraction qui nous ramène aux choses les plus fondamentales de la vie: vivre, dormir, manger, faire. Je suis chaque jour reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de ma tête, de quoi nourrir ma famille et des choses simples qui m’apporte de la joie, comme du fil et des aiguilles. Il y en a tellement qui ont tout perdu et n’ont même plus le nécessaire. En même temps, une de mes amies de mon club tricot se battait pour rester en vie à l’hôpital, alors ces quelques semaines m’ont semblé être juste un brouillard de mauvaises nouvelles. En plus d’être débordée côté professionnel, ce qui était sans doute une bonne chose. Bref, pas beaucoup de temps ni d’énergie mentale pour mon blog. 

So let’s take a look on my third project for this challenge, which was truly a breeze. I did hesitate for a while, I had several Aran sweaters that caught my eye, and my favorite was no doubt Rhombille, already shown earlier. But after looking closely at the pattern and checking the yardage in my stash, I knew I would probably come too short. So I ended up selecting Wheaten, a simple sweater from an old Interweave Knits issue.
Bon, jetons un oeil sur mon troisième projet de ce défi, qui s’est révélé une vraie partie de plaisir. J’ai pas mal hésité sur le modèle, et mon préféré de tous était sans conteste Rhombille, que je vous ai déjà montré. Mais en revoyant le patron en détail et surtout les besoins en fil, je me suis dit que j’allais certainement me retrouver à court. Finalement j’ai choisi Wheaten, un pull tout simple d’un vieux numéro d’Interweave Knits.

This has been a very pleasant and quick knitting experience. You start the sweater with the saddle shoulders, so basically two rectangular pieces that could really work as a swatch I guess. Even though I did swatch carefully to make sure I had the right gauge. A good call as I had to go down one needle size to get the right gauge, and I’m happy to report the sweater fits perfectly. Which isn’t too difficult because it is basically a box. Two squares and two sleeves – easy as pie. With a yummy texture, made of a very simple slip stitch pattern. Which helps a lot when you knit on a deadline.
Un projet sympa et très rapide. On commence à tricoter les épaules, en fait deux petits rectangles qui pourraient aussi bien faire office d’échantillons. Ce qui ne m’a pas empêché de faire de vrais échantillons avant pour être sûre de mon coup. Un bon point car j’ai dû utilisé des aiguilles une taille en-dessous de celles recommandées, ce qui fait que le pull me va comme un gant. Bon, c’est pas vraiment difficile vu qu’il est construit comme une boîte. Deux carrés et deux manches – on peut pas faire plus simple. Avec une texture moelleuse, faite d’un simple point à maille glissée. Ce qui aide beaucoup quand on tricote avec une date limite.

After that, you start picking up stitches and casting on more to knit the back as a straight rectangle from the top. Repeat for the front. There is no shaping, no increases or decreases, it is truly a dream for someone who wants to knit a first simple sweater.
Après les épaules, on reprend les mailles et on en monte d’autre pour tricoter le dos tout droit de haut en bas. On répète pour le devant. Aucune mise en forme, pas d’augmentations, pas de diminutions, franchement c’est le rêve pour un tricot de débutant. 

After both sides are done, you pick up stitches for the sleeves that are knit flat. There you work some decreases as you knit, and finish with a nice section of rib stitches. You sew the sides and the arms and you pick up stitches for the very simple neckline. The stockinette hems and necklines give a nice rolling effect. This is truly a minimal sweater. I didn’t even block it, since it is cotton and the yarn has been washed already.
Une fois que les deux côtés sont terminés, on reprend des mailles pour les manches qui sont tricotées à plat. Il y a quelques diminutions pour mettre la manche en form, et on termine par une belle section de côtes 1×1. On coud les manches, les côtés et on finit l’encolure en jersey endroit. Les bords sont en jersey des deux côtés, ce qui donne le petit fini roulotté. Vraiment un pull minimaliste. Je ne l’ai même pas bloqué, vu que le coton avait déjà été lavé.

Ta-da! A brand new sweater in thick cotton, perfect for the end of summer. I have been wearing it a few times and even got some compliments. The most unexpected one was from my daughter, who thinks it suits me very well. Who knows? She might even ask for something one day (yes, I believe in miracles).
Et voilà ! Un beau pull tout neuf, en coton bien épais, parfait pour terminer l’été. Je l’ai déjà porté quelque fois et reçu quelques compliments. Le plus inattendu venant de ma fille, qui trouve que mon pull me va franchement bien. Qui sait ? Un de ces jours, elle va peut-être me demander de lui tricoter quelque chose (oui, je crois aux miracles).

 

This sweater just goes with everything: a casual skirt, a more formal, dressy pants, linen pants, jeans, even shorts (like on this picture, taken before I weaved all the ends in). Certainly the most versatile sweater yet in my knitted wardrobe.
Ce pull va avec tout: une jupe relax, une jupe classique, un pantalon chic, un autre en lin, une paire de jeans, et même un short (comme sur cette photo, prise avant que je finisse de rentrer tous les fils). À ce jour, c’est le pull le plus polyvalent de ma garde-robe tricotée. 

Continue reading

DDF2017#été a.k.a SoB#2

Défi de l’été + project 2 de SoB 

This post could be called: the tank that could have been. Right, let’s get on with this (semi) failure. First of all, from the start I wanted to knit a lovely white or striped tank top for the summer. Last June, I borrowed the gorgeous Classic Knits book from Erica Knight at my local library and fell in love with this beautiful tank top, with lovely feminine details such as a knotted cable on the front and eyelets on the side. What’s not to love?

Ce billet pourrait aussi s’intituler: le top qui faillit être. Bon, allons-y, c’est le moment de vous présenter mon (semi) échec. Tout d’abord, dès le début du défi SoB, je voulais me tricoter un petit top sans manche blanc ou rayé. En juin dernier, j’ai emprunté un très joli livre d’Erica Knight à la bibliothèque du quartier et ce petit haut charmant m’a tapé dans l’oeil, avec ses petits détails très féminins comme la petite torsade sur le devant et les oeillets sur les côtés. Franchement craquant, non ?

Now that your eyes are full of this lovely picture, try not to squirm as you see my version.
Bon, maintenant que vous en avez plein les mirettes avec cette belle photo, essayez de ne pas trop faire la grimace en voyant ma version.

 

Yes, something went terribly wrong. Do you see the huge amount of extra fabric on the upper side ? Awful. Three options come to mind when I try to analyze what went wrong.
Pattern error: of course, I did not check the pattern page to check if there was an errata. Why should I? I know it is a must but I seem to always forget it. What seems weird, in retrospect, is that the number of increases after the waist shaping is bigger than the number of decreases before. So logically the top half is going to end up bigger than the bottom half. I thought I was adding a lot of stitches but did not pay more attention than that. Looking at the pattern page now, I see a gorgeous version that does not have eyelets all the way to the armhole – makes me wonder.

Ah oui, ça ne va pas du tout. Vous voyez les gros bouts qui dépassent de chaque côté ? Franchement moche. En essayant d’analyser le pourquoi, je me retrouve devant trois possibilités.
Erreur du patron: bien sûr, je n’ai pas regardé la page du patron pour vérifier s’il y avait un errata quelconque. Ben oui, franchement, pourquoi ? Je sais bien que c’est une étape essentielle mais je persiste à l’oublier. Bon, ce qui me paraît bizarre, après coup, c’est que le nombre d’augmentations après le marquage de la taille est plus grand que les diminutions avant, si vous voyez ce que je veux dire. J’avais bien l’impression de rajouter beaucoup de mailles mais je n’y ai pas prêté plus d’attention que cela. Et quand je regarde la page du patron maintenant, je vois une superbe version qui n’a pas les petits oeillets jusqu’en haut – du coup, je me pose des questions.

Yarn error: the pattern recommends a fingering weight cotton yarn. I used a sportweight bamboo yarn. A very stretchy yarn. While it might not be completely the yarn’s fault (the top would be over strechted throughout) I guess it did not help. I had gauge, mind you, but then I totally disregarded the fact that my swatch was (very) stretchy. Yep, typical swatch problem denial.

Erreur de fil: le patron recommende un fil de coton épaisseur chaussettes (fingering). J’ai utilisé un fil de bambou sport, donc un chouia plus gros. Un fil très étirable. Bon, je ne peux pas blâmer entièrement le fil (sinon le top serait trop grand de partout) mais ça n’a pas dû aider. J’avais le bon échantillon, mais j’ai complètement occulté le fait que mon échantillon était (très) souple. Ben oui, on est dans le déni de l’échantillon total.

Human error: now I have to confess that I hastily wrote down the pattern as I had to give the book back to the libray. And I did not even scan the page. Silly me ! So it is highly probable that I made a mistake in writing things down, like the number of increases maybe? The only way to check is to lend the book again and review the pattern. Sigh!

Erreur humaine : bon alors à ce stade, je dois vous avouer que, vu que je devais rendre le bouquin à la bibliothèque, j’ai rapidement noté les instructions sur une feuille de papier. Je n’ai même pas scanné la page histoire d’avoir une référence. C’est bête hein? Donc il est fort probable qu’en recopiant, j’ai fait une grosse erreur style le nombre d’augmentations peut-être ? Le seul moyen de vérifier c’est d’emprunter de nouveau le livre. Soupir !

I will not demonstrate how it fits because, well, let’s face it, I’m not the kind of girl who likes to show her cleavage. And there is plenty to see with this (very) low neckline. It looks absolutely lovely on this inanimate form, doesn’t it ? The neckline looks superb. Well it does not look as good on me, you’ll just have to take my word for it. Which kind of makes me think that even if it had been a complete success, I’m not sure I would have dared to wear it outside. On the beach maybe…Which sums up as a week per year on average.

Bon je ne vais pas vous montrer comment il me va, parce que je ne suis pas du genre à montrer mon décolleté. Et vu l’encolure très échancrée, c’est difficile de rester décente. Ca a l’air très classe sur ce mannequin inanimé, non ? L’encolure est magnifique. Mais je vous assure que c’est loin d’être aussi beau sur moi, vous pouvez me croire sur parole. Du coup, dans l’optique d’une réussite totale sur ce projet, je me demande si j’aurais eu le courage de le porter à l’extérieur. Sur la plage, à la limite…Donc en gros une semaine par an.

Anyway, despite the flaws, I decided to leave it as is and wear it as a pajama top. I had a set from Joe Fresh (read: cheap and fast fashion, I know, don’t scold) that I liked a lot but the simple tee top showed signs of rapid wear (cheap, I said, at all levels). The pants are in a heavier cotton and they are still pretty good. So there you go, with my new white tank, I have new pajamas. The bamboo is nice and cool, and I have plenty of air thanks to the low cleavage. Which means I’m still pretty much in the theme for the summer challenge: Farniente – which means doing nothing in Italian, and well, there is nothing much I can do when I’m wearing it. My husband seems to like it though. I did not fail completely.

Pourtant, malgré tous les défauts, j’ai décidé de ne pas y toucher et de le porter comme haut de pyjama. J’avais un ensemble de chez Joe Fresh (marque canadienne de mode cheap et pas chère, je sais, ne faites pas la tête) que j’aimais bien mais le haut montrait des signes évidents d’usure précoce (ben oui, quand c’est cheap, c’est cheap). Donc voilà, avec mon nouveau top tout blanc, je me retrouve avec un nouveau pyjama. Le bambou est agréable à porter, et j’ai plein d’aération grâce au décolleté profond. Je considère donc que je suis pile poil dans le thème de ce défi de l’été : Farniente – qui signifie ne rien faire en italien, et quand je porte mon petit haut je ne peux vraiment pas faire grand-chose. Mon mari semble beaucoup l’aimer par contre. Je n’ai pas tout raté.

#summerofbasics – an update

August is well under way so I thought I would give you an update on the Summer of Basics adventureI chose to knit three garments over the three summer months, quite a feat for a slow knitter like me. Two are done already, and the third one is well under way. I did help myself by choosing a tank top among the three. I mean, OK for a challenge, but it has to be fun as well. No self-imposed stress.
Le mois d’août est bien entamé alors j’avais envie de faire un petit point sur l’aventure Summer of Basics. Je me suis donc lancée dans trois tricots à compléter sur trois mois, un véritable défi pour la tricoteuse plutôt lente que je suis. J’ai en déjà terminé deux, et le troisième est bien entamé. Je me suis un peu aidée en choisissant un top sans manches dans le lot, quand même. Un défi d’accord, mais il faut que ça reste du plaisir avant tout. Pas de raison de me mettre la pression.

Knit 1/ I wish I could show it all but it was a test knit, and a beautiful one at that. The designer kindly asked me to wait for the official pattern launch that should take place in October to share my pictures and feedback, so you will have to wait a bit. It was a bit challenging at first, but I learned new techniques and the whole test knit process was really enjoyable.  All I can say is that it’s a linen sweater with short sleeves. To be continued in October.

18722906_1878271655727220_2705909003698831360_n_small2

Tricot 1/ J’aimerais pouvoir tout vous montrer mais c’est un test pour un nouveau modèle, très joli d’ailleurs. La créatrice m’a gentiment demandé d’attendre le lancement officiel prévu pour octobre pour publier mes photos et mes impressions, alors il faudra attendre un peu. Un beau défi car pas facile au début, ce qui m’a permis d’apprendre de nouvelles techniques, et la partie test et échanges a été très agréable. Tout ce que je peux dire c’est que c’est un pull en lin, avec des manches courtes. A suivre en octobre.

Knit 2/A very simple and feminine tank top that was really quick to knit. Except it does not look as beautiful as on this picture below. Not sure what happened exactly – the problem was either me, the yarn, or the pattern. Most probably a mixture of the three. I will show you the result in a following post.

19761283_1783787471919630_834490000761421824_n_small2

@ Erica Knight – Classic Knits.

Tricot 2/ Un petit top tout simple et très féminin qui s’est vite tricoté. Sauf que le résultat est loin d’être aussi beau que sur cette photo. Je ne suis pas sûre de savoir exactement ce qui a mal fonctionné – moi, le fil ou le patron. Sans doute un mélange des trois. Je vous montre le résultat dans un prochain billet.

Knit 3/ It is the only long sleeved sweater of the bunch. I did hesitate a lot before settling on a pattern. If you remember, I first hesitated between these two below. I finally set my heart on Rhombille. I don’t think the other pattern was right for cotton.But as I was ready to swatch, I made a few calculations again and realized I probably would run short of yarn close to the end. I preferred not to take the risk of going through another Rocquaine scenario, so I chose Wheaten. The yarn made the choice, in a way. I just had to be sure I would not run out. For this sweater, I should have just enough. I love this slip stitch texture. And in aran weight, it is knitting up very quickly, so I should be finished on time.

Tricot 3/ C’est le seul tricot à manches longues du lot. J’ai longtemps hésité avant de choisir un modèle. Si vous vous souvenez, au début  j’hésitais entre ces deux modèles ci-dessus. Au final je me suis décidée pour Rhombille. L’autre modèle ne me semblait pas adapté au coton. Mais au moment de faire mon échantillon, j’ai refait mes calculs et compris que je n’aurai sans doute pas assez de fil pour terminer. J’ai préféré ne pas courir le risque de revivre le cas Rocquaine, alors je me suis rabattu sur un tout autre modèle qui me semblait mieux convenir à mon gros fil de coton: Wheaten. D’une certaine façon, c’est le fil qui a choisi. Je voulais vraiment être sûre de ne pas me retrouver à court, et je devrais en avoir juste assez pour celui-là. J”aime beaucoup cette texture créée par les mailles glissées. Et en fil épais, il monte très vite, je devrais donc avoir terminé dans les temps.

20478644_246313569212268_876888968719761408_n_small2

échantillons – Wheaten – swatches

Using the stash. Another great aspect of this challenge is that I have been using my stash, apart for a few more linen balls I had to get for Knit 1. A good step towards my goal of bringing the stash to its knees. More than 2,000 yards will have disappeared from my stash. Hooray!

Je vide le stock. Un autre gros bon point de ce défi, c’est que je me suis servie de mon stock, excepté quelques pelotes de lin supplémentaires pour compléter le tricot 1. J’avance donc dans mon objectif de réduire à néant mon stock. En tout j’aurai fait disparaître plus de 2,000 mètres de mon stock. Youpi ! 

knit the trend: the kimono

This spring, kimonos came out of the boudoir and into the streets.  A quick search in Pinterest and you will find dozens of fashionistas sporting all sorts of versions of this traditional garment.
Ce printemps, c’était la saison du kimono qui sort du boudoir pour se balader dans la rue. Une simple recherche sur Pinterest et vous trouvez des dizaines de fashionista portant toutes sortes de versions de ce vêtement traditionnel.

I do have a real kimono in my wardrobe, gifted by my mother decades ago during my Japanese period (futon bed, prints, lacquered walls and a ceramic collection, the works). I loved to loaf around the house with an obi inspired belt around my lovely kimono, wearing platform sandals. Until the day the sole caught the fabric and I fell down the stairs, flat on my back. I thought my spine was broken that day and I never wore my kimono again in a house with stairs. It still hangs in my closet though -one of the few items I couldn’t part with. So maybe I should knit one that I can safely wear without fear of tumbling down the stairs again.
J’ai un vrai kimono dans mon placard, offert par ma mère il y a des dizaines années lorsque j’étais dans ma période japonaise (lit futon, estampes, laque sur les murs et collection de céramiques, la totale). J’adorais traîner avec un morceau de tissu entouré autour de mon kimono style obi, avec des sandales à plateforme aux pieds. Qui m’ont valu un bel accident le jour où la semelle s’est prise dans un des pans du kimono et que je suis tombée raide droite sur une marche d’escalier. J’ai cru ce jour-là que je m’étais brisé la colonne. Du coup, je ne l’ai plus jamais porté dans une maison avec un escalier. Il est toujours pendu dans mon placard – un de ces vêtements dont je ne peux imaginer me séparer malgré tout. Je devrais peut-être m’en tricoter un pour pouvoir me balader sans crainte de me ramasser de nouveau.

My favorite patterns and sources/mes patrons et livres préférés

Knit KimonoKnit Kimono Too Rowan 59

The two volumes of Knit Kimono do just what the titles say. You will find a number of lovely patterns that all have this simple shape in common. Although these books have been published a while back, you can still find them online. The Rowan magazine 59 contains an entire Japanese-inspired section with gorgeous patterns, the most trendy one one the cover (see below as well).
Comme leur nom l’indique, les deux volumes de Knit Kimono proposent une déclinaison de modèles tous inspirés du kimono. Publiés il y a quelques années, on les trouve toujours en ligne (je n’ai pas trouvé de version française). Le catalogue 59 de Rowan contient une section d’inspiration japonaise avec des patrons magnifiques, le plus tendance se trouvant sur la couverture (voir également ci-dessous).

Kimono Style pullover © Vogue Knitting – Multi-drape Kimono © knit.wear – Yamanashi © Rowan Yarns

Vogue Knitting regularly shows patterns, cardigans or sweaters, clearly influenced by the kimono style. The middle pattern would be perfect around the house. But my favorite of all is clearly Yamanashi, shown here in a different colour. Truly a masterpiece, this beauty would probably require months of knitting (in silk and mohair, so fine and delicate) but it would be so worth it.
Vogue Knitting présente régulièrement des patrons, gilets ou pulls, influencés par le style kimono. Le patron du milieu serait parfait pour la maison. Mais mon préféré de tous, c’est Yamanashi, montré ici dans une autre harmonie de couleurs. Il est juste sublime, et prendrait certainement des mois à tricoter (en fil très fin de soie et de mohair) mais cela en vaudrait certainement la peine.

Hiyama © Rowan – Kimono Cardigan © Natalia Kononova – Kimono Wrap © Love of Crochet

For crochet fans, I found these lovely patterns that would be totally in sync with the trends. I love the graceful motifs of Hiyama, and the colorwork of this kimono cardigan.
Les fans de crochet ne sont pas oubliés. Ces patrons sont pile dans la tendance. J’aime beaucoup les motifs délicats d’Hiyama (Rowan toujours), et le travail sur les couleurs du cardigan du milieu.

To sum it up, I can totally imagine knitting a kimono, not because it’s trendy, but because I’ve always loved kimonos. What about you?
Pour résumer, je me vois vraiment tricoter un kimono, pas à cause de la tendance, mais parce que j’ai toujours aimé les kimonos. Et vous ?

 

#Summer of Basics

KALs happen all year long, of course, but this season I have decided to diligently follow one. Always with the underlying goal of bringing the stash to its knees. Karen Templer is launching a Summer of Basics Make-Along (#summerofbasics), with one basic piece to knit (or sew) each month between June and August – 3 in all. Not too hard to follow, albeit a bit challenging for knitters.
Il y a des KAL toute l’année, bien sûr, mais j’ai décidé d’en suivre un cet été, et m’y tenir autant que possible. Avec pour but de continuer à utiliser mon stock. Karen Templer organise un Make-Along pour l’été (#summerofbasics): l’idée est de tricoter (ou coudre) une pièce basique chaque mois pentre juin et août – 3 pièces en tout. Pas trop compliqué à suivre, mais un beau défi quand même pour les tricoteuses.

N. 1

I have already started my first project for June with a test knit, all in linen. I cannot tell more about it, but will check with the designer how much I can share before the pattern is officially launched. So far, it is going rather well. This is the only one for which I had to get more yarn. With only 4 balls of Katia Lino in my stash, I went to search for more. This particular blue was not in stock, so I chose a silver grey and decided to knit a colorblock version of the pattern.
J’ai déjà commencé mon projet numéro 1 pour juin, un tricot de test tout en lin. Je ne sais pas trop ce que je vais pouvoir dévoiler avant le lancement officiel du patron, je vais vérifier avec la créatrice. Mais ça avance plutôt bien. C’est le seul projet pour lequel j’ai dû racheter un peu de stock. Avec seulement 4 pelotes de Katia Lino en stock, il m’en fallait un peu plus. Je n’ai pas retrouvé ce beau bleu, j’ai donc choisi un gris argenté pour travailler le patron en mode colorblock.

N. 2

I have frogged yet another sweater, the beautiful coton cardigan I knit two summers ago (time flies!). It was lovely, but the cotton shed so much I just could not wear it with anything. Frogging took me a while but now I have this pile of beautiful organic Pima cotton in aran weight to play with. Yeah ! I was first thinking of Rombille, but the lace details mean I will have to wear a tank top underneath, and my goal is to have a basic, simple cream cotton sweater to put on over jeans or a cotton skirt. I searched through my library and found this sweater with a lovely texture. I think it would look lovely in creamy white – what do you think ?
J’ai détricoté un autre pull, le beau gilet en coton tricoté il y a deux étés (déjà!). Il était très beau, mais le coton peluchait tellement que je ne pouvais absolument pas le porter. J’ai mis un peu de temps à le détricoter mais j’ai de nouveau une belle pile de beau coton Pima tout doux de belle épaisseur (type Aran) pour m’amuser. Je pense à Rombille depuis un petit moment, mais les détails dentelle risquent de m’obliger à porter un petit haut en-dessous du pull, et mon but est d’avoir un joli pull de coton tout simple pour mettre sur un jean ou une jupe d’été. En fouillant ma bibliothèque de patrons, j’ai trouvé ce modèle joliment texturé. Ce serait pas mal en blanc crème – non ?

Rhombille – © PomPom #16 – Textured V-neck © Knit Simple

N. 3

I will keep project 2 for August – for July, I had in mind a sleeveless top, easy and quick to knit so that I can wear it right away. I have quite a lot of beautiful organic undyed cotton in fingering weight in my stash that would make a nice tank top, but I’m struggling to find a pattern I like. Any ideas ? Another option is to use some black and white cotton in DK weight, also in my stash, that could be perfect for a cute top inspired by this Mango tee. What do you think?
Je vais garder le projet 2 pour le mois d’août, et pour juillet, je pensais à un petit top léger, rapide à tricoter pour pouvoir en profiter tout de suite. J’ai très envie d’un petit haut sans manches pour utiliser mon stock de laine fine en coton non-teint, mais j’ai du mal à trouver un patron. Des idées? Une autre option est d’utiliser mon stock de coton noir et blanc type DK, également en stock, qui serait parfait pour un petit top inspiré par ce haut sans manches de Mango. Qu’en pensez-vous ? 

© Mango – Cropped Tank Top © Vogue Knitting

 

So here are my knitting plans for the summer. I like that the MAL was announced early enough for me to plan ahead, decide on the yarn to use and the patterns to make. Well, sort of. Last minute changes can happen, and if you have any good idea for an aran weight cotton sweater or a lovely tank pattern, please share them in the comments. Are you participating in a KAL this summer – any specific projects in mind? I’d like to know what you plan.
Voilà pour les projets de l’été. J’ai apprécié que le MAL soit annoncé suffisamment à l’avance pour me laisser le temps d’y réfléchir et de planifier mes projets en fonction de mon stock. Bon, enfin, mes projets peuvent aussi changer à la dernière minute. Si vous avez des idées de patrons pour un pull épais en coton ou petit haut léger, je suis preneuse. Laissez-les en commentaires. Participez-vous à un KAL cet été – des projets en particulier ? J’aimerais savoir ce que vous avez prévu.

 

 

much ado about not knitting

Two years ago I travelled to Paris, and fell in love with a sweater from Valentino. This one:
Il y a deux ans, lors de mon voyage à Paris, j’ai craqué sur ce pull Valentino:

I remember thinking: what ! 1,200 euros for a simple knitted sweater, I’m sure I could do that. So started this idea of recreating this stunning piece. I spend the next few months searching for the right yarns, after studying the pattern and effect on pictures, as much as I could. I even started to draft a kind of pattern for it, as you can see from these poor ipad shots below.
Je me souviens avoir pensé: quoi ! 1 200 euros pour un simple pull, je suis sûre que je pourrais m’en tricoter un pareil. L’idée de recréer ce modèle magnifique a germé tranquillement, et j’ai passé les mois suivants à rechercher les meilleurs fils, après avoir grossi l’image et étudié le modèle d’aussi près que possible. J’ai même commencé des calculs savants pour ébaucher un semblant de patron, comme vous pouvez le voir sur ces photos d’ipad pas très nettes.

I saw beautiful yarns, and the best color palette I could find was from Quince & Co. But faced with all these beautiful skeins, I suddenly realized that pastels would work better for a spring sweater, and wool might not be the best choice. So I start searching for a summer yarn and I find the right palette in Cascade Yarns Ultra Pima. Granted, it will look quite different from the original, but I think I can get the effect I want. Or will I?
J’ai vu de belles laines, et la meilleure palette de couleurs était sans conteste chez Quince&Co. Mais je me suis dit que la laine serait trop chaud pour un modèle plutôt printanier. Je me suis tournée vers le coton, pour finalement trouver une palette qui me plaisait en Cascade Yarns Ultra Pima, un beau coton d’épaisseur DK. Bon, c’est sûr, cela risque d’être assez différent de l’original mais je devrais pouvoir créer l’effet que je veux. Ou bien ?

I started playing with numbers and patterns last year, trying to find patterns in similar weight to get the basic frame and build from there. Then we moved and all that, and my yarns remained stuck in its project bag until I finally let it out a couple of weeks ago. Time to swatch, for real. So first, I tried a few rib stitches to choose the best one. Actually, this weird apricot is a wrong choice that was replaced by the deep coral. I decided to keep it and use it for the swatching process.
J’ai commencé à jouer avec les chiffres et les patrons l’année dernière, en cherchant des modèles que je pourrais facilement adapter pour me servir de base . Puis nous avons déménagé, mes pelotes sont restées coincées dans leur sac projet jusqu’à ce je me décide à finalement les ressortir début mai. Cette fois, c’était le moment de faire mes échantillons pour de bon. J’ai commencé par tester différents styles de côtes pour trouver la meilleure. Cet abricot est un choix raté qui a été remplacé par le corail vibrant. J’avais décidé de le garder pour pouvoir faire des tests.

I tried three types of rib stitches: the plain 1×1 rib at the bottom, followed by the same 1×1 rib but with knit through the back loop on the right side, then a full twisted tib on top. I found that the second method worked better. So I started swatching for the chevron effect. And then it dawned on me.
J’ai testé trois types de côtes; la côte 1×1 toute simple, puis la même mais en tordant la maille endroit sur les rangs endroits (c’est à dire en tricotant la maille endroit par l’arrière), pour finir par des côtes perlées (maille torse des deux côtés). La deuxième méthode était la plus proche du modèle. Ensuite j’ai commencé mon échantillon pour le chevron. Et là, j’ai enfin compris.

It’s not going to work out. At all. This is not the right yarn, not the right weight, not the right colors. In fact, it is going to look pretty awful. As I study the sweater pictures more closely, I can see that the weight of the Valentino yarn must be closer to chunky, considering the small number of stitches per inch. The yarn is silk, but a kind of rough silk, and the best yarn to get a similar result would be a mixture of wool and mohair, certainly not silky cotton.
Franchement, ça ne va pas le faire. Du tout. Ce n’est pas la bonne laine, ni la bonne épaisseur, ni les bonnes couleurs. En fait, cela risque même d’être assez hideux. Je me penche sur les photos des modèles de plus près et je vois que le pull Valentino doit être tricoté en laine assez épaisse, vu le nombre de mailles au centimètre. Le modèle est en soie, mais ce doit être une soie assez rustique, il me faudrait un mélange de laine avec un peu de mohair pour retrouver l’effet du pull, et pas un coton soyeux.

So what to do now, with all this cotton ? I thought about Shore, this lovely striped sweater using lovely shades of cotton/wool blend. So I swatched again. The stockinette definitely works better for these colors, but I’m still not convinced. It looks very retro, with a 70s vibe. These are not my colors at all, but I kind of like the result. So will I knit a Shore? I will tell you on the follow-up post.
Bon, je fais quoi maintenant, avec tout mon coton ? J’ai pensé à Shore, un petit pull charmant qui utilise des jolies teintes dans un mélange laine et coton. C’est reparti pour un échantillon. Franchement, le jersey endroit, ca va beaucoup mieux, mais je ne suis pas complètement convaincue. Les rayures ont un petit côté rétro 70s très tendace, mais ce ne sont pas mes couleurs. Pourtant j’aime bien le résultat. Alors, est-ce que je vais tricoter un Shore ? La suite au prochain billet.

 

Don’t be afraid of frogging

N’ayez pas peur de détricoter

Sometimes frogging is the only solution. A solution some knitters might be reluctant to choose, thinking their beloved project can somehow be salvaged. And sometimes it can. In my case, I chose to frog something that was close to completion, without the slightest tinge of regret.
Parfois le détricotage est la seule solution. Une solution que certaines tricoteuses pourraient redouter, pensant que leur projet peut être sauvé, d’une façon ou d’une autre. Et parfois c’est possible. Dans mon cas, j’ai choisi de détricoter un projet proche de la fin, sans la moindre once de regret.

I had some yellow yarn in my stash I really wanted to use, and thought it would be a lovely sweater for spring. But I kept hesitating between two patterns from the Pompom Fall 2016 issue: Thessaly was calling me with its twisted rib and beautiful texture, but it is the yellow colour of Rocquaine, reminding me of my yarn, that finally convinced me. I carefully took my measurements and saw I had just the right amount of yarn for the size 2, which seemed to work for me.
J’avais une belle laine jaune dans mon stock que je voulais vraiment utiliser, et je me suis dit que ce sera parfait pour un pull de printemps. J’ai hésité longtemps entre deux modèles du magazine Pompom de l’automne dernier: Thessaly m’appelait avec ses côtes twistées et son motif subtil, mais la couleur jaune de Rocquaine, qui me rappelait ma laine, m’a convaincue de commencer ce pull. Après avoir pris mes mesures avec précaution, j’ai vu que j’avais exactement la quantité de laine recommandée pour la taille 2, qui semblait la plus appropriée.

As I started knitting it became obvious I had to add some length to the body, that went up very quickly, because the pattern seemed quite short. I hate sweaters that show your navel everytime you raise the arms. So I added about 3 inches more, before starting the ribbed hems. But this created another problem. I was running out of yarn for the sleeves.
Mais à mesure que je tricotais le torse, qui est monté très vite, j’ai vu que j’allais devoir rallonger le tout. Je déteste les pulls trop courts qui dévoilent le nombril dès qu’on lève les bras. J’ai donc rajouté à peu près 7 centimètres vers le bas, avant d’attaquer les bords en côtes. Du coup, je risquais de me retrouver sans assez de laine pour les bras.

I had a  choice of making this a 3/4 or even an elbow length sleeve, or just start over. The thing is, I kind of started tightening my gauge on the sleeve, to save my yarn – wrong call. The sleeves became a bit too tight, when the rest of the body was just right. I made size two, and size three would probably have worked better for me overall. But not with this yarn.  So I said bye bye to Rocquaine. You’re a lovely pattern, I even enjoyed your provisional cast-on, if you can believe that. But it won’t be for now. It was nice hanging out with you for a while though. So long! That being said, it is a great pattern, very lovely to knit.
Le choix était donc de faire des manches 3/4 ou aux coudes, ou recommencer. Le problème, c’est que j’ai bizzaremment commencé à resserrer un peu ma tension, pour économiser ma laine – mauvaix choix. La manche est devenue un peu trop serrée, alors que le reste du corps était juste comme il faut. En fait, j’aurais pu facilement passer à la taille au-dessus, pour être plus à l’aise. Mais pas avec cette laine. Du coup, j’ai dit au revoir à Rocquaine. Joli modèle, j’ai même aimé faire le montage temporaire, ce que je déteste d’habitude. Mais ce sera pour une autre fois, peut-être. Ceci dit, je le recommande – il est vraiment très agréable à tricoter.

I happily frogged and posted my frogging in Instagram, which prompted calls from my friend: Why ! Murder ! Massacre! Oh yeah, girls, I am happily killing my sweater. Guess what! I am just going to make another one.
J’ai détricoté avec un grand bonheur, et posté mon exploit sur Instagram. Mes amies ont crié au massacre – pourquoi ? Eh oui, les filles, j’ai tué mon pull. Mais vous savez quoi? Je vais en faire un autre.

Oh yeah, I'm sure…bye bye sweater 🐸🐸🐸 #frogging #ripit #knitting

A post shared by miss agnes (@readytoknit) on

Thessaly won in the end.  And with a full week-end of rest and knitting, I can see my new lovely cardigan taking shape. I just love these twisted ribs and the faux cables running down the side.
Finalement c’est Thessaly qui a gagné. Un week-end de repos et de tricot et je commence à voir se dessiner mon nouveau gilet de printemps.

 

In the end, the equation is easy. Trading hours of knitting, always a pleasure, against a finished product that won’t fit or not be worn? Frogging wins everytime in my book. I actually have a few others projects I could put on my frogging pile. At this rate, my stash will last for ever.
Enfin de compte, le calcul est facile à faire. Des heures supplémentaires de tricot, qui sont toujours un plaisir, contre un produit fini qui n’ira pas ou restera au fond du placard. Pour moi, le détricotage gagne à tous les coups. En fait, j’ai quelques autres projets qui sont sur ma liste de détricotage. A ce rythme, je ne suis pas prête de me débarrasser de mon stock.

What about you? Love frogging, or hate it?
Et vous, aimez-vous détricoter? Ou vous détestez?

Continue reading

what’s up?

Quoi de neuf ?

I’ve been in a slow mode these past few weeks. This explains why I am publishing so little. I even find it hard to keep up with reading my favorite blogs every day. It must be the reaction to the move and everything that has been happening these past few months. A lot, too much maybe so now I am slowly trying to adjust to my new reality and spending time with my children to help them adjust as well. So the blog has taken a step back, even though I keep getting ideas and putting tons of stuff aside to share with you.

Anyway, it is just a little note to say welcome to my new readers – I do feel kind of embarrassed seeing new people following me on a regular basis and not publishing more. I plan to continue sharing about knitting projects, of course, but also a bit more about fashion and trends in the knitting world, and continue my color series, focusing on spring.

I know winter has come back in full force in North America but it won’t last. Here in France, it is spring already with trees and flowers blooming everywhere, the sun shining earlier and longer and birds just having a blast. My next spring project is something I will share soon – it is going to be a difficult project for me because I will not be following a pattern. More very soon: I expect this project to become a mini-series in itself as I share my trials and progress, hopefully without too many hurdles.

Well, I do have things to share after all. I am not forgetting you. Thank you for your patience.

Fancy a virtual tour of my knitting library? That can be arranged.
Ca vous dit, une petite visite guidée de ma bibliothèque tricot? Ca peut se faire.

Je n’écris pas vite, et je suis un peu paresseuse en ce moment, ce qui explique pourquoi je publie si peu. J’ai même du mal à lire mes blogs préférés chaque jour. Je pense que c’est une réaction au déménagement et à tout ce qui s’est passé ces derniers mois. Ca a été beaucoup d’un coup, ce qui explique sans doute pourquoi je suis en mode 2 à l’heure en ce moment, essayant de retrouver mes marques et de m’adapter à ma nouvelle réalité. J’essaye de passer un plus de temps avec les enfants parce qu’ils ont aussi un ajustement à faire, et parfois c’est un peu dur. J’ai mis le blog un peu de côté, même si je trouve plein d’idées et je prends plein de notes pour de nouveaux billets, et continuer aussi ma série sur les couleurs pour se préparer au printemps.

Bref, juste un petit mot pour souhaiter la bienvenue à mes nouveaux lecteurs – je suis un peu confuse de les voir suivre mon blog parce que je publie si peu, mais je prévois de continuer de partager mes projets tricots, bien sûr, mais aussi  réfléchir sur les tendances de la mode et du monde du tricot.

Je sais que l’hiver revient en force en Amérique du Nord mais cela ne durera pas. Ici, c’est le printemps qui arrive. Les arbres bourgeonnent et il y a des fleurs un peu partout, les oiseaux s’éclatent et les jours allongent. Je vais bientôt commencer mon nouveau projet de printemps que je compte partager avec vous, certainement par une mini-série parce que pour la première fois, je ne vais pas suivre un patron à la lettre. A suivre très bientôt, j’espère que vous aimerez.

Bon, ben, finalement j’en ai des choses à dire. Merci de votre patience, je ne vous oublie pas et je reviens très vite.