the stash

#Trésorlaineux

Oh yes, I’m late for the ‘show your stash’ challenge but the days are just too short. You wouldn’t believe the number of papers you have to fill when you decide to settle in France. And we’re French ! I can’t imagine how crazy it must be for people coming from other countries. It’s been three months and I feel we’ve barely started to scratch the surface. Oh well, patience is a virtue, and a great way to exercise it is to deal with any administration in our beautiful country.
Euh oui, je suis assez en retard pour relever le défi ‘trésor laineux’ proposé par La Demoiselle d’Octobre mais les journées sont trop courtes. Revenus en France, nous croulons sous la paperasse. Et nous sommes de nationalité française ! Je n’ose imaginer ce que cela doit être pour les personnes qui viennent d’autres pays. Cela fait trois mois et j’ai l’impression qu’on vient à peine de gratter la surface. Bon, la patience est une vertu, et avoir affaire à l’administration de notre beau pays un bon moyen de l’exercer.

We settled in a flat early August, and while it is a temporary accomodation, I couldn’t wait to check and reorganize my stash. I had managed nearly everything in a bix box, but there were bits and pieces here and there, in pans for example.
Nous nous sommes installés début août dans un appartement qui sera une résidence temporaire, mais malgré cela, j’avais hâte de retrouver mon stock. J’avais presque tout rangé dans un énorme carton, mais il y avait des bouts à droite à gauche, dans des casseroles par exemple.

img_1003

I finally managed to retrieve my usual plastic bins and store everything again. This was the perfect opportunity to photograph my stash (well most of it anyway).I used to organize my yarn by weight, but a while back decided to switch to a color system. And this is how I will present the stash to you, by color families. This is a picture heavy post, so I decided to reduce the size of most pictures and present them in slideshow format.
J’ai finalement réussi à récupérer mes boîtes de rangement en plastique et à tout bien ranger de nouveau. C’était l’occasion de photographier mon stock (enfin, la plupart du stock). J’avais commencé par stocker mes laines par épaisseur, mais il y a quelque temps, je suis passée à un système par couleur. C’est comme cela que je vous le présente, par famille de couleurs. Pour éviter de trop surcharger l’article, j’ai un peu réduit la taille des photos et mis en mode diaporama.

The reds and pinks – Les rouges et les roses

This slideshow requires JavaScript.

From purples to yellow, the blues – du violet au jaune, les bleus

This slideshow requires JavaScript.

The nudes: browns and beiges – Les chairs: bruns et beiges

This slideshow requires JavaScript.

The neutrals: from black to white with a multicolor finish. Les neutres: du noir au blanc avec une touche multicolore pour finir.

This slideshow requires JavaScript.

That’s most of it, the most beautiful part of my stash anyway. I confess I have another small plastic storage cabinet and another box under the bed plus other containers (ahem), filled with odds and ends, and single skeins left overs from bigger projects or picked up here and there. But it would be tedious to show them all. If you’re really curious, feel free to explore my stash in Ravelry. I do have a lot to work with for the foreseeable future, is all I can say.

img_1027

Bon, ben c’est presque tout, la plus belle portion de mon stock en tout cas. J’avoue que j’ai un autre petit meuble plastique et une boîte sous mon lit contenant des restes et des pelotes solitaires provenant de ci, de là, plus quelques autres contenants divers (ahem). Mais ce serait vraiment trop long de tout montrer. Pour les plus curieuses, vous pouvez toujours explorer mon stock sur Ravelry. Tout ce que je peux dire, c’est de j’ai de quoi faire pour un bon moment.

de-stash: action plan – part 1

I had seriously started thinking about how to go about my de-stashing efforts when I spotted Clara Parkes’ Craftsy class, Stashbusting. Intrigued, I went to have a look to see if it was worth spending 20$ (the class is half-price at the moment, if you’re interested). Since the class outline is provided, a quick glance showed me that I had enough data to build my own Stashbusting action plan. I’m sharing this plan in two parts to avoid tedious reading.
J’avais commencé à sérieusement réfléchir à mes projets de déstockage lorsque j’ai remarqué le cours de Clara Parkes sur Craftsy, Stashbusting. Intriguée, je suis allée jeter un œil pour voir si cela valait la peine de dépenser 20$ (le cours est à moitié prix en ce moment si cela vous intéresse). L’agenda du cours est fourni, ce qui m’a permis de constater rapidement que j’avais suffisamment de données pour construire mon propre plan d’action de déstockage. Je vous le livre en deux parties pour éviter une lecture trop ennuyeuse.

stash

1). Get Organized: sorting through your collection – Organisez-vous: trier votre collection

Most of my skeins are correctly stored in bins according to their weight, except for the bits and odds flying everywhere. So my priority will be to gather all these odds and leftovers and catalog them. I have already decided to use the smaller scraps to do some stitch patterns tests.
La plupart de mes laines étaient déjà correctement rangées par épaisseur, sauf pour les restants et les petits morceaux qui traînent à droite, à gauche. J’ai déjà décidé d’utiliser ces petits morceaux pour tester des motifs.

2) Tackle Unfinished Projects – Finissez les projets non terminés

Well apart from a small cotton box lingering somewhere, I don’t really have any unfinished project shamefully hiden away, and the ones I’m working on progress steadily. I will either finish this little thing or frog to get the cotton yarn back. Step 2 is easy.
Bon, à part une mini-corbeille en coton qui dort quelque part, mes projets en cours sont bien en cours, rien de honteusement caché parce que je n’arrive pas à le terminer. Donc je vais rapidement soit terminer ce petit projet ou le défaire pour récupérer le coton. L’étape 2 est facile.

3) Identify Oddball skeins – Identifiez les pelotes disparates

I am blessed with an excellent visual memory, so I can quickly identify any oddball I have, even if I’ve lost the tag. Plus my Ravelry stash is quite up to date, so this part is also not too complicated. What I should be doing now is gather them in one spot and decide their fate. This is the next step.
J’ai la chance d’avoir une excellente mémoire visuelle et je peux replacer tous les petits bouts et pelotes orphelines qui traînent, même si j’ai perdu l’étiquette. Mon stock est aussi bien à jour sur Ravelry, donc cette partie n’est pas trop compliquée non plus. Ce que je dois maintenant faire, c’est rassembler tous ces morceaux et décider quoi faire avec. C’est l’étape suivante.

CACHCover

4) Use up precious leftovers – Utilisez vos précieux restes

Now that would be the hardest part of the whole plan. If you look at my Ravelry figures, there is clearly something to do, especially since I have nearly a hundred finished projects. What to do with these precious leftovers? I have started to think of a few possible solutions:

  • With enough worsted yarn, I could start knitting a leftover blanket, with only a few rows in a color, then move to another color, etc…(I found one easy pattern in the book picture above)
  • I could double the lighter yarns to have a coherent gauge throughout.
  • Other possibilities: hats and fair isle projects, and small accessories like a bag or a belt.
  • Toys: the smaller sized ones only require a few yards, don’t they? I could build a small collection of knitted gifts to give around to babies and children. The only problem is that I do not have a great toy pattern book. Any ideas ?

Cette partie va être un peu plus difficile. Que faire avec tous ces précieux restes? Si vous regardez mes chiffres Ravelry, c’est clair qu’il y a du boulot, surtout que j’ai presque cent projets terminés. J’ai commencé à penser à quelques solutions:

  • Avec assez de laine épaisse, je peux tricoter une couverture faite de restes, utiliser une couleur, puis une autre..(J’ai trouvé un patron très simple dans le livre ci-dessus)
  • Je peux même doubler des laines plus fines pour les ajouter à cette couverture
  • Autres possibilités: des chapeaux et des projets en jacquard, ou des petits accessoires comme des sacs ou des ceintures
  • Des jouets: les plus petits n’utilisent que quelques mètres de chaque couleur, non? Je pourrais me faire une petite collection de jouets prêts à offrir aux enfants de mon entourage. Bon il me manque juste un bon livre de patrons de jouets. Des idées?

I feel better already with this simple plan in mind. Now all I have to do is get started. In fact, I have started already with a few stashbusting projects that I will share in part 2.
Je commence à me sentir mieux avec un plan en-tête. Maintenant je n’ai plus qu’à commencer. En fait, j’ai déjà commencé avec quelques projets qui me permettent de déstocker. Je vous les montrerai avec la suite du plan.