Log Cabin experiment —complete!

Oh boy, that was close. I’m just one day late. It doesn’t matter. I feel so much lighter, as if a heavy weight had been lifted off my shoulders. The weight of my blanket. I did it! It’s over. My longest WIP ever. Today I felt like professor Higgins in ‘My Fair Lady’, ready to jump and sing: I did it, I did it! When I started the Log Cabin challenge from Karen Templer in January of 2018, I never dreamed it would take me so long.
C’était pas loin. Juste un jour de retard, mais c’est pas grave. Je me sens tellement plus légère, comme si un énorme poids était parti de mes épaules (oserais-je dire un boulet, hein Rachel?). Le poids de ma couverture. J’ai réussi ! J’ai fini ! Mon plus long projet à ce jour. Ce matin je me sentais comme le professeur Higgins dans ‘My Fair Lady’, prête à sauter et danser ‘j’ai réussi !’ Lorsque je me suis lancée dans le défi Log Cabin de Karen Templer en janvier 2018, je n’aurais jamais imaginé que cela allait me prendre autant de temps.

I am just so happy (and relieved) this project is finally over. And quite happy with the result too. I might have balanced the tones a bit more, possibly. If I fold my blanket neatly in half down the length, I get a perfect neutral vibe on one side, with cooler greys and browns, and lots of cream.
Je suis juste tellement heureuse (et soulagée) que ce projet soit enfin terminé. Et assez contente du résultat ma foi. J’aurais pu équilibrer un peu plus les tons, sans doute. Si je plie ma couverture pile en deux dans la longueur, j’obtiens un effet très neutre d’un côté, tout en gris et bruns froids avec pas mal de crème.

And a much warmer effect on the other. Browns, caramel, sand.
De l’autre, c’est bien plus chaud. Des bruns, caramels, sable.

So what is left to say? Give you a few stats, to answer a question from a reader. The blanket is made of 12 squares, 4 by 3. The side of a square is 16″long. So we get an overall measure of 64″ x 48″, a fairly decent size for a blanket. Each square weighed about 5.3 oz, so the total weighs about 4.5 lbs (factoring in the seams that add to the total weight). That’s a lot of yarn. I used many bits and pieces from skeins that were officially in my stash (see list below), and many that were not. So it would be difficult for me to say exactly how much I used, but it must be pretty close to the pattern’s recommendations. I used about a thousand yards of Cascade 220 for the borders only.  Below you can see how big it is. I can almost hide behind it.
Que me reste-t-il à vous dire? Vous donner quelques chiffres, pour répondre à la question d’une lectrice. La couverture se compose de 12 carrés, 4 par 3. Le côté d’un carré mesure 40 cm. Au total, on obtient une dimension de 160 cm sur 120 cm, plutôt pas mal pour une couverture. Chaque carré pesait environ 150 grammes, donc j’estime le total à environ 2 kg (compte-tenu des coutures qui ajoutent du poids). Ça fait beaucoup de laine. J’ai utilisé beaucoup de laines différentes, certaines qui étaient officiellement dans mon stock (la liste plus bas), mais aussi des petits bouts non répertoriés. J’aurais donc du mal à vous donner le métrage exact, mais il doit être assez proche de celui du patron. J’ai utilisé 900 mètres de Cascade 220 rien que pour les bordures. Regardez ci-dessous comme elle est grande. Je peux presque me cacher derrière.

This blanket is my participation in the February challenge, for the theme ‘House’.
Cette couverture est ma participation au DDF2019#2 de février, sur le thème ‘Maison’. 

Continue reading

Advertisements

the log cabin experiment

A couple of weeks ago, I left a comment on a fellow (French) knitter’s blog who was talking about her millstones (a.k.a the forgotten WIPs that hide in cupboards and that you never want to finish). Anyway, I joyfully remarked that I did not have any millstone, I tend to unknit everything that seems to be unpromising. Yeah, I kind of felt proud of myself for not having any WIP that currently lingers unattended in a basket somewhere. Aaah the power of denial! I truly had forgotten that particular corner of my sofa with this beautiful piece of batik under which lurks the biggest millstone of all, THE LOG CABIN BLANKET!

Il n’y a pas si longtemps, j’ai laissé un commentaire sur le blog de Rachel qui parlait de ses boulets (les projets qu’on ne finit pas de finir tellement qu’ils nous sortent par les yeux). Toute guillerette, je lui remarque que je n’ai aucun boulet, puisque je détricote aussitôt que je sens que le projet ne va pas le faire (preuve à l’appui, mon poncho disparu à peine entamé). Ouais, je faisais un peu la fière quoi, genre, j’ai pas de projet en cours qui se languit dans un coin, moi. Déni complet ! Sérieux, j’avais totalement oublié le coin de mon canapé sur lequel repose ce joli batik indonésien qui cache l’énorme boulet que je ne veux plus voir, MA COUVERTURE LOG CABIN ! 

How long has it been? One year? My, my, time flies. According to my Ravelry log, I started this project on January 24, 2018. I still have a few ends to weave in and long seams to complete. But it is getting there. So, as a motivation to really finish this project, I’m giving you the big milestones before showing you the finished work.

Ca remonte à quand ? Un an ? Oh la la, comme le temps passe. D’après mon dossier Ravelry, j’ai commencé le 24 janvier 2018. Il me reste quelques fils à rentrer (un carré) et les longues coutures à faire pour assembler le tout. Mais j’y arrive. Lentement mais sûrement. Donc, pour me motiver à terminer ce projet, je vous en donne les grandes lignes avant de pouvoir vous montrer le morceau achevé.

Starting it was easy. I was finishing one square after the other, great mindless knitting by the way. I realised at some point I might run out of yarn. Thanks to Love Knitting who was offering to test a new aran weight yarn at the time, I got what I needed to complete all the squares. But for the borders, what I had wasn’t nearly enough. I never thought I needed so much yarn (meaning: I did not read the pattern in full detail).

Faut dire que j’avais bien commencé. Les carrés se complétaient, les uns après les autres, puis je me suis rendue compte que j’allais sans doute manquer de laine. Pas de problème, une petite offre de Love Knitting qui me proposait de tester des fils de la bonne épaisseur m’a permis d’avoir tout ce qu’il me fallait pour compléter mes carrés. Ensuite, au tour des bordures. Là aussi, je me suis trouvée à court de laine parce que je n’avais pas imaginé qu’il en fallait autant (traduire : j’avais pas lu le patron en détail).

The only yarn I had in quantity was the red yarn I used for my daughter’s cardigan. Honestly, this fire-engine red was clashing too much with all my colors, so I ordered five skeins of Cascade 220. You can never go wrong with this well-rounded yarn. I like it a lot. It’s strong and reliable. I thought a dark grey would nicely showcase the different colors.

Je pensais utiliser mon reste de laine rouge (qui a fini en gilet pour ma fille) pour faire toutes les bordures, mais franchement, le rouge pompier avec toutes ces couleurs, ça le faisait pas trop. Du coup j’ai commandé 5 pelotes de Cascade 220 en gris foncé, histoire de créer une belle base à toutes ces couleurs. J’aime beaucoup la Cascade 220, c’est vraiment la laine de référence quand il vous faut une laine d’épaisseur moyenne solide et fiable. 

Once all squares are knitted, it took me a while to figure the best combination. I took a picture of each square, reduced them down to be able to play with them and organize them on a virtual paper sheet and find the one that appealed to me the most. There are so many possibilities, it could be endless but after three attempts it felt good. I don’t know if it is properly balanced, the caramels seem to sit on one side and the creams on the other. But hey, there is no perfect combination, so I settled for that. Now all that’s left to do is sew. It’s happening in slow motion, but I still hope to finish everything within the next couple of days. Any cheerleading is welcome.

Une fois tous les carrés tricotés, j’ai pris un certain temps avant de décider comment tous les assembler. Pour y arriver, j’ai pris une photo de chaque carré, réduit la taille photos pour pouvoir les assembler sur une feuille virtuelle et trouver la combinaison qui me plaisait le plus. Il y a tellement de possibilités, cet exercice pourrait être sans fin mais après trois essais j’ai trouvé que ça collait assez bien. Je ne sais pas si c’est vraiment équilibré, on dirait que les caramels se sont tous mis d’un côté et les crèmes de l’autre. Mais bon, aucune combinaison ne sera parfaite. Maintenant, ben ‘y plus qu’à coudre. Ca progresse doucement, mais mon objectif est de terminer dans les deux prochains jours. Vos encouragements seront les bienvenus.