#DDF2017-02 – small comfort

Le défi de Février: un petit réconfort

Before showing you my February project, I have news on previous challenges. My friend called me a few days after I sent the hat and was delighted with it. Apparently it fits perfectly (phew!). I can’t wait to see it on her when she comes to visit, which I hope will be soon. My mum visited last week and was wearing the scarf I knit for her last summer, and expressed how much she liked it, because it is light and does not feel too heavy under her winter coat. Seeing her wear it is the highest praise she could give me, because she can be difficult to please. So I am really grateful for this monthly challenge that encourage me to knit smaller projects that end up being perfect gifts for my loved ones.
Avant de vous montrer mon projet de Février, j’ai des nouvelles sur quelques défis précédents. J’ai eu mon amie au téléphone quelques jours après lui avoir envoyé son chapeau, elle venait de le recevoir et elle était ravie. Apparemment il lui va comme un gant (ouf!). J’ai hâte de le voir sur elle lorsqu’elle viendra me rendre visite, très bientôt j’espère. Ma mère m’a rendu visite la semaine dernière et portait l’écharpe que je lui ai tricotée l’été dernier. Elle m’a dit aussi qu’elle l’aimait beaucoup, parce que contrairement à la plupart des écharpes d’hiver, celle-ci est très légère et tient parfaitement sous son manteau d’hiver. Le fait qu’elle le porte est certainement le plus grand compliment qu’elle puisse me faire, parce qu’elle peut être assez exigeante. Je suis donc très reconnaissante pour ce défi mensuel qui m’incite à tricoter des petits projets qui deviennent des cadeaux parfaits pour les gens que j’aime.

ddf

OK, time to show you my February challenge project ! It was a short project for a short month. Suggested themes were  ‘Round’ or ‘Cocooning’. I’m not sure this project fits in either of these categories but it does not really matter. The goal is to participate in any way you wish. I’m happy to have ticked one item off my Ravelry queue that had been there for a very long time, with a skein from my stash that also was stored a while back.
Bon, passons au projet de Février! Un projet court pour un mois court. Les thèmes suggérés étaient ‘Rond’ ou ‘Cocooning’. Pas sûre que ce projet rentre dans une de ces catégories, mais cela n’a pas d’importance. Le but est de participer de la manière que vous préférez. Je suis vraiment contente d’avoir terminé un projet qui était dans ma queue Ravelry depuis très longtemps, avec un écheveau de laine qui était rangé dans mon stock depuis un bon moment aussi.

img_1063

Free Pattern/patron gratuit: The Age of Brass and Steam Kerchief
This is a very easy pattern and a great choice if you have a skein of DK weight yarn gathering dust in your stash. It is really easy even for a beginner knitter, and knits up very quickly. It is a kerchief style short shawl, perfect to tuck under a coat. I think I will make great use of it as spring starts.
C’est un patron très simple et un très bon choix si vous avez une pelote de fil moyen (DK) qui prend la poussière dans votre stock. Même un débutant peut y arriver. C’est un petit châle de type foulard qui se tricote très vite. Il sera léger sous un manteau, je pense en faire un bon usage au début du printemps. Le patron est en anglais (traduit en allemand et en italien également) mais est vraiment facile à suivre si vous avez le vocabulaire de base.

img_1067

Yarn/Laine: Tanis Fiber Arts- colorway/coloris Dusty Rainbow
I got this skein in a one of a kind sale of TFA yarns a while back, and always thought it would be great with this pattern. I was not disappointed. The simple stockinette stich and eyelets really showcase this beautiful hand-dyed yarn and its subtle hue variations. I used less than 200 yards to complete the project.
J’ai reçu cet écheveau après une vente spéciale de laines TFA, et je l’ai toujours imaginée avec ce patron. Je ne suis pas décue. Le simple mélange de jersey endroit et d’œillets est parfait pour mettre en valeur cette belle laine teinte à la main et les subtils changements de teintes. J’ai utilisé 175 mètres de laine pour ce projet.

img_1064

Check the gallery of February projects tomorrow on mes petites (ré)créations. I’m eager to see what other participants have created this month.
Allez voir la galerie complète de projets sur mes petites (ré)créations dès demain. J’ai hâte de voir ce que les autres participantes ont crée ce mois-ci.

 

the stash

#Trésorlaineux

Oh yes, I’m late for the ‘show your stash’ challenge but the days are just too short. You wouldn’t believe the number of papers you have to fill when you decide to settle in France. And we’re French ! I can’t imagine how crazy it must be for people coming from other countries. It’s been three months and I feel we’ve barely started to scratch the surface. Oh well, patience is a virtue, and a great way to exercise it is to deal with any administration in our beautiful country.
Euh oui, je suis assez en retard pour relever le défi ‘trésor laineux’ proposé par La Demoiselle d’Octobre mais les journées sont trop courtes. Revenus en France, nous croulons sous la paperasse. Et nous sommes de nationalité française ! Je n’ose imaginer ce que cela doit être pour les personnes qui viennent d’autres pays. Cela fait trois mois et j’ai l’impression qu’on vient à peine de gratter la surface. Bon, la patience est une vertu, et avoir affaire à l’administration de notre beau pays un bon moyen de l’exercer.

We settled in a flat early August, and while it is a temporary accomodation, I couldn’t wait to check and reorganize my stash. I had managed nearly everything in a bix box, but there were bits and pieces here and there, in pans for example.
Nous nous sommes installés début août dans un appartement qui sera une résidence temporaire, mais malgré cela, j’avais hâte de retrouver mon stock. J’avais presque tout rangé dans un énorme carton, mais il y avait des bouts à droite à gauche, dans des casseroles par exemple.

img_1003

I finally managed to retrieve my usual plastic bins and store everything again. This was the perfect opportunity to photograph my stash (well most of it anyway).I used to organize my yarn by weight, but a while back decided to switch to a color system. And this is how I will present the stash to you, by color families. This is a picture heavy post, so I decided to reduce the size of most pictures and present them in slideshow format.
J’ai finalement réussi à récupérer mes boîtes de rangement en plastique et à tout bien ranger de nouveau. C’était l’occasion de photographier mon stock (enfin, la plupart du stock). J’avais commencé par stocker mes laines par épaisseur, mais il y a quelque temps, je suis passée à un système par couleur. C’est comme cela que je vous le présente, par famille de couleurs. Pour éviter de trop surcharger l’article, j’ai un peu réduit la taille des photos et mis en mode diaporama.

The reds and pinks – Les rouges et les roses

This slideshow requires JavaScript.

From purples to yellow, the blues – du violet au jaune, les bleus

This slideshow requires JavaScript.

The nudes: browns and beiges – Les chairs: bruns et beiges

This slideshow requires JavaScript.

The neutrals: from black to white with a multicolor finish. Les neutres: du noir au blanc avec une touche multicolore pour finir.

This slideshow requires JavaScript.

That’s most of it, the most beautiful part of my stash anyway. I confess I have another small plastic storage cabinet and another box under the bed plus other containers (ahem), filled with odds and ends, and single skeins left overs from bigger projects or picked up here and there. But it would be tedious to show them all. If you’re really curious, feel free to explore my stash in Ravelry. I do have a lot to work with for the foreseeable future, is all I can say.

img_1027

Bon, ben c’est presque tout, la plus belle portion de mon stock en tout cas. J’avoue que j’ai un autre petit meuble plastique et une boîte sous mon lit contenant des restes et des pelotes solitaires provenant de ci, de là, plus quelques autres contenants divers (ahem). Mais ce serait vraiment trop long de tout montrer. Pour les plus curieuses, vous pouvez toujours explorer mon stock sur Ravelry. Tout ce que je peux dire, c’est de j’ai de quoi faire pour un bon moment.

bis repetita placent

Have you ever knit a pattern twice? Or more? Several patterns more than once ? I usually don’t like to do that, but I found it a great way to get out of my knitting depression. As several readers pointed out, I was only engaged in complicated projects at the time. I received great advice, including knitting something quick and easy. I did just that and it worked. I decided to rely on tried and true patterns, and had great fun doing it. Thank you again for your wise feedback.

Avez-vous déjà tricoté le même patron deux fois ? Ou plus? Plusieurs patrons plus d’une fois? Ce n’est pas mon habitude mais j’ai fait une exception pour les modèles suivants. Ils se sont révélés être un bon moyen de sortir de ma déprime tricotesque de cet hiver. Plusieurs lectrices m’ont fait remarquer avec justesse que je n’avais que des projets compliqués en cours. J’ai reçu de bons conseils, en particulier celui de tricoter quelque chose de facile et rapide. C’est ce que j’ai fait et cela a marché. J’ai décidé de travailler sur des patrons déjà testés, et je me suis beaucoup amusée. Merci encore pour vos conseils avisés.

Rye – Tin Can Knits

Yarn/Laine: Poems Silk Coral Reef (1st pair)  & Wildberry (2nd pair)

I knit a first pair of Rye for my daughter last year in this lovely blend of wool and silk.  It was a quick and easy project. I had a lot of Poems Silk in another colorway in my stash, originally planned a while back for a complex tunic that I no longer wanted to knit. I tried a simple cardigan, but the color repeat did not appeal to me.  I could not see myself sporting a garment with these stripes. Accessories ? Yes, it could work. However, I was stuck with my ongoing sock project and could not see the end of it. Was it wise to start another pair?

It turns out that knitting a quick pair in worsted weight was all I needed to get out of my rut. As soon as these were done, I managed to finish my tedious pair. Ta-da: two new pair of socks in the process. Win-win.On the left, my first pair in the Coral Reef colorway – on the right, the second in Boysenberry. Both in Poems Silk, a beautiful blend of wool and silk. And below, the completed pair of Stone’s Throw, in Pond Colorway (Knit Picks Stroll Tonal).

image

J’ai tricoté une première paire de Rye pour ma fille l’année dernière dans ce beau mélange de laine et soie. C’était un projet facile et rapide. J’avais encore plein de Poems Silk dans mon stock, dans un autre coloris qui était prévu à l’origine pour une tunique compliquée que je n’avais plus du tout envie de tricoter. J’ai commencé un petit gilet tout simple mais la répartition des couleurs ne me plaisait pas. Je ne me voyais pas porter un vêtement avec ces rayures. Des accessoires ? Oui, ca pouvait le faire. L’ennui c’est que j’étais coincé dans mon projet de chaussettes et je n’en voyais plus le bout. Était-ce avisé de débuter une autre paire ?

Il se trouve que tricoter une paire en grosse laine était juste ce dont j’avais besoin, Une fois cette paire terminée, j’ai attaqué ma paire ennuyeuse avec plus d’entrain pour la terminer rapidement. Ta-da: deux paires d’un coup. Gagnant-gagnant. Ci-dessus: à gauche, la première paire, à droite, la deuxième. Et ci-dessous, ma paire de Stone’s Throw, en Knit Picks Stroll, couleur Pond (Étang).

 

McMilne – Jane Richmond

Yarn/Laine: Poems Silk in Wildberry

My first McMilne is a cute shawl that I’ve been wearing a lot. But I was always a bit disappointed that it did not seem to have the length and drape of the original model, even if I used exactly 400 yards of yarn and blocked it heavily.

Then I thought: why not use more of this soft Poems yarn and whip up another McMilne ? This time, I did not stop at 400 yards. In fact, I stopped counting the balls pretty quickly, stopping only when I thought the shawl was big enough. I have not blocket it yet, since it’s going to be in a trunk for weeks. It already looks quite good though, really big and fluid as I wanted to. I just love the waffle texture of this stitch pattern. This pattern is super easy and makes for great mindless knitting. I could easily knit another, maybe in a blend of cotton of linen for the summer. It could look fantastic.

image

Mon premier McMilne est un beau petit châle que j’ai beaucoup porté. Mais je gardais une petite déception, celle de voir qu’il n’avait pas l’ampleur et la fluidité du modèle, même après avoir utilisé la même quantité de fil et bloqué au maximum.

J’ai repensé à mon fil Poems Silk et je me suis dit: pourquoi pas? Cette fois-ci je ne me suis pas arrêtée à 400 yards, j’ai cessé de compter les pelotes assez vite et j’y suis allée au feeling. Une fois qu’il m’a semblé assez grand, j’ai arrêté. Je ne l’ai pas encore bloqué parce qu’il va se trouver dans un malle pendant un moment. Il a déjà une bonne tête, bien grand et fluide comme je le voulais. J’aime trop cette texture gaufrée. Ce patron est vraiment super facile, et vous offre des heures de tricot détente. Franchement, je pourrais en tricoter un autre sans problème – ce serait vraiment joli dans un mélange lin-coton, ou lin-soie pour l’été.

Arbutus – Jane Richmond

Yarn/Laine: Madelinetosh Tosh DK in French Grey

Another great Jane Richmond pattern. I remember seeing Arbutus for the first time, wondering how those layers were built. I had a lovely skein of Madelinetosh stashed away for a long time just for that pattern. Seeing how cold it still was end of March, I decided it was time to use it and quickly knit this cowl to keep my neck warm for the rest of the spring. I wore it non-stop for the next few weeks. No fussing about with a long scarf or an intricate shawl; the structure of this cowl enables you to tuck it nicely under a coat, with no additional bulk on the neck.  I truly love it. It is very comfortable to wear. I think this one also could look great in a summer blend and light color.

image

Un autre beau patron de Jane Richmond. La première fois que j’ai vu Arbutus, je me suis demandée comment ces couches successives étaient construites. J’avais mis de côté un bel écheveau de Madelinetosh juste pour ce patron. Il faisait encore tellement froid au mois de mars que j’ai décidé qu’il était temps de sortir cette belle laine et de tricoter un petit col pour le reste du printemps. Je l’ai porté sans cesse les semaines qui ont suivi. Pas de prise de tête avec une longue écharpe ou un col encombrant; sa structure permet de le rentrer sous le manteau sans faire de bosses sur la nuque. Je l’aime beaucoup. Il est très agréable à porter. Franchement, lui aussi serait joli dans un mélange léger pour l’été et une teinte douce.

What about you? Are there any patterns you have knitted more than once? If so, please tell me.
Racontez-moi. Avez-vous déjà tricoté le même modèle plus d’une fois? Si oui, lequel ?

yarny nightmare

Cauchemar laineux

I had a strange dream last night. I took a trip to a knitting event – in my dream it was the Knitters Frolic except it was taking place somewhere in London, in a God-forsaken place I had a lot of trouble finding. When I finally got there, the queue was big but somehow disappeared and I was left alone in front of a nice lady who said: closing time. I begged her to let me in, I had come from so far. She did and I was left to explore the venue, but guess what? I could not find any yarn. I kept passing by stall after stall of vaguely knitting related merchandise but no yarn. When I finally glimpsed a lovely corner with lovely hand-dyed skeins waiting for me, everybody was packing up. I begged them to let me buy something but they were adamant. Closing time!

All I could do was try to find my way back to the subway. It was pouring rain and the soil was muddy, and I had no shoes except an old pair of ugly sandals. Horrible through and through. I wonder what brought this about. I have no plans to buy yarn but I’ve been thinking about how best to pack my yarn for our big trip, and maybe I have yarn anxiety. What if our container sinks to the bottom of the ocean? What if all my precious skeins disappear, and I can no longer buy any, as ominously shown in this weird dream. Boy, was I glad to wake up and find it was all a dream after all.

Yes, I did put my stash in the bathtub one day, just to check if I could bathe in yarn. I could.

IMG_0464_1

Oui, j’ai vraiment vidé mon stock dans la baignoire un jour, juste pour voir si je pouvais prendre un bain de laine. C’était effectivement possible.

J’ai fait un rêve étrange la nuit dernière. Je me rendais à un salon de tricot – dans mon rêve il s’agissait du Knitters Frolic*, mais ce coup-ci il se situait à Londres, dans un endroit perdu que j’ai eu toutes les peines du monde à trouver. Lorsqu’enfin j’y arrive, la queue est immense mais semble disparaître sous mes yeux, et je me retrouve seule face à une charmante dame qui me dit: on ferme. Je la supplie de me laisser entrer, je viens de si loin. Finalement elle accepte et je me retrouve à explorer les allées, mais vous savez quoi? Je n’arrive pas à trouver de la laine. Je passe stand après stand rempli de marchandise vaguement reliée au monde du tricot, mais pas de laine. Quand j’aperçois enfin un joli stand plein de belles laines teintes à la main qui semble n’attendre que moi, tout le monde est en train de remballer. Je les supplie de me laisser acheter quelque chose, rien qu’un petit écheveau, mais rien à faire. On ferme !

Il ne me restait plus qu’à retrouver mon chemin vers le métro, sous une pluie battante et sur un sol boueux, sans autres chaussures qu’une paire de vieilles sandales moches. Vraiment horrible du début à la fin. Je me demande ce qui a bien pu causer ce rêve. Je ne prévois pas d’acheter de la laine en ce moment, mais je réfléchis  à la meilleure façon d’empaqueter ma laine pour notre grand voyage, et c’est peut-être une angoisse laineuse. Et si notre container sombrait au fond de l’océan, emportant avec lui toutes mes précieuses pelotes, et que je ne puisse plus en racheter, comme dans ce rêve étrange ? Autant vous dire que j’étais plutôt heureuse de me réveiller et de constater que ce n’était qu’un rêve, après tout.

* pour les francophones: le Knitter’s Frolic se tient tous les ans à Toronto au mois d’avril.

color inspiration: Dries Van Noten – part 1

My favorite fashion blog is Tendances de Mode (a French blog but with many links to pictures). A couple of weeks ago, Liz proposed a series of color combinations inspired by the latest collection from Dries Van Noten. I thought it would be fun to try and replicate the same color combos with yarn. I am sharing the two color combinations in this post, with a sequel featuring three color combinations. There are so many colorwork patterns out there, I hope these inspire you.
Mon blog mode préféré est Tendances de Mode. Récemment, Liz a partagé un billet sur une série de combinaisons de couleurs inspirées par la dernière collection de Dries Van Noten. J’ai pensé que ce serait amusant d’essayer de trouver ces mêmes combinaisons en laine. Aujourd’hui on se concentre sur les mélanges de deux couleurs, avec une suite qui présentera les accords de trois couleurs. Il y a tellement de patrons colorés sur le marché, j’espère que cela vous inspirera.

I have tried to stay with the same yarn for each combo, as much as possible. There are so many yarn choices out there, I am sure you’ll have no trouble finding other choices in your favorite yarns. I have chosen to highlight Tanis Fiber Arts yarns because she is a Montrealer who offers a great yarn selection with beautiful colors. I have listed the yarn colorways as they appear: left then right, top to bottom each time.
J’ai fait de mon mieux pour présenter le même fil dans des couleurs différentes. Evidemment, il y a tellement de choix de fils que vous pourrez, sans problèmes, trouver celui que vous préférez. J’ai choisi de présenter Tanis Fiber Arts parce que c’est une Montréalaise qui propose une belle sélection de laines avec des couleurs magnifiques. Les noms correspondent à l’ordre dans lequel les couleurs sont présentées: gauche puis droite, du haut vers le bas pour chaque.

Combo 1:
Tanis Fiber Arts in Orchid & Teal – Madelinetosh Pashmina in Pop Rocks & Turquoise

combo 8

Combo 2:
Tanis Fiber Arts in Gold & Slate – SweetGeorgia Yarns Trinity Worsted in Goldmine & Slate

combo 9

Combo 3:
Malabrigo Worsted Merino in Water Green & Black – Madelinetosh Tosh DK in Celadon & Onyx

combo 10

Combo 4:
Tanis Fiber Arts Silver Label in Sand & Mallard – Malabrigo Silpaka in Simply Taupe & Teal Feather

combo 11
Yarn pictures courtesy of Eat.Sleep.Knit and with authorization from Tanis Lavallee for TanisFiberArts yarns.
Les photos de laine proviennent du site eat.sleep.knit et avec autorisation de Tanis Lavallee pour les laines TanisFiberArts.

meeting Julie

When La Maison Tricotée, one of the loveliest yarn stores in Montréal, announced they were organizing a 5 to 7 with Julie Asselin, I knew I had to go there and meet her at last. You see, I had known for weeks that we had friends in common and I wanted to introduce myself. So last Friday, I found my way to the charming store, which was already quite full even before 5pm.
Quand La Maison Tricotée, une des plus jolies boutiques de laine de Montréal, a annoncé la tenue d’un 5 à 7 avec Julie Asselin, j’ai su que je devais absolument y aller pour la rencontrer enfin. Je savais depuis plusieurs semaines que nous avions des amies en commun et je voulais me présenter. Ainsi vendredi dernier, je me suis rendue à la charmante boutique, qui était déjà bien remplie avant 17 heures.

Everyone was quite busy, between furnishing teas to the sitting and knitting crowding, to unpacking boxes of yarn Julie had brought and deciding when it was time to get serious about yarn shopping. But first, if you’ve never met Julie Asselin, here she is.
Tout le monde semblait très occupé, entre fournir des thés à toutes celles qui occupaient les tables en tricotant, sortir la laine des boîtes que Julie avait apportées, et tout préparer. Mais d’abord, si vous n’avez jamais rencontré Julie, la voici.

IMG_0581

And she is as lovely as her smile. We did not have time to chat long, they were too many people around. She greeted everyone as if they were friends, answering questions, looking at projects they were working on or suggesting yarns for patterns. It was busy, a bit chaotic, and very friendly. There were knitters young and old, moms and babies, and we were all eager to discover the yarns.
Elle est aussi sympathique que son sourire. Nous n’avons pas eu le temps de trop discuter, il y avait trop de monde. Elle a accueilli tout le monde comme si c’était des amis, répondant aux questions, prenant le temps de regarder les différents projets en cours et de suggérer les meilleures laines de sa gamme pour tel ou tel patron. C’était bruyant, un peu chaotique et très sympa. Il y avait des tricoteuses jeunes et moins jeunes, des mamans avec des bébés, et nous avions toutes hâte de découvrir les laines.

IMG_0588

When the lovely Sandra started putting out Merletto, a stunning merino, cashmere and silk blend in lace weight, a small crowd instinctively started to gather around her. The shiny yarn just wanted to be petted. And the colors, oh goodness.
Lorsque la charmante Sandra a commencé à arranger les différentes couleurs de Merletto, un superbe mélange de mérinos, cachemire et soie, une petite foule s’est instinctivement rapprochée. Cette laine brillante demandait à être touchée. Et ces couleurs, à tomber.

On top of Merletto, there were other selections of beautiful yarns in gorgeous purples and pinks, solid or variegated like this mouth-watering Shortcake below, as well a new yarn line called Nurtured.
En plus de Merletto il y avait plein d’autres choix de beaux fils chaussettes dans de magnifiques teintes de rose and mauves, solides ou bien variées comme l’appétissant Shortcake, ci-dessous, ainsi qu’une nouvelle ligne de fils appelée Nurtured.

Julie explained that the fiber for this worsted yarn is dyed before it is spun. I loved the texture and subdued colors. Look at that seed stitch sample in pale mint, isn’t it lovely ?
Julie m’a expliqué que la fibre pour cette laine plus épaisse est teinte avant d’être filée. J’ai aimé la texture et les couleurs un peu assourdies. Regardez cet échantillon au point de riz menthe pâle, superbe, non?

IMG_0582

Céline, the owner of the store, put out titbits for us to snack on, and there was cider too. As I discussed with her my stash issues, she smiled and said: ‘well, I know what it is, in the end I just had to open a store. I had simply no other option, my passion for yarn was too overwhelming.’ I think that’s quite a nice solution to stash issues, don’t you?
Céline, la patronne de la boutique, nous a sorti de quoi grignoter, ainsi que du cidre. Alors que je discutais avec elle de mes problèmes de stock, elle m’a souri et dit: ‘ oh oui, je sais ce que c’est, moi j’ai fini par ouvrir un magasin. Je n’avais pas le choix, ma passion était trop envahissante.” Belle solution pour contrer le problème de stockage, non?

In between drinks and chat, time flew by and I decided to go, as more knitters were streaming in the shop. I wish I had stayed longer, but I thought it was safer to stay away from too much yarn temptation.
Entre les boissons et les conversations, le temps est passé très vite et j’ai décidé de partir, alors que les tricoteuses toujours plus nombreuses arrivaient dans la boutique. J’aurais aimé rester plus longtemps, mais j’ai considéré plus prudent de m’éviter trop de tentations.

IMG_0587

Merletto in Birch, Parchment and Ancient Gold

I could no entirely resist though. I mean, seriously, in front of cashmere and silk how could I ? First it was the Ancient Gold that called me. I could not get over the light and the particular radiance of this perfectly named yarn. So I thought, one skein of lace, that’s more than enough. Until I spotted the lovely Abyss, and the teal appeal was too strong. Like a siren from the depth of the ocean, this yarn was singing ‘Take Me Home’. And unlike Ulysses, I did not block my ears. Je n’ai quand même pas complètement résisté. Non mais franchement, devant du cachemire et de la soie, comment est-ce que j’aurais pu ? D’abord c’est l’Or Ancien – Ancient Gold – qui m’a appelé.  Je n’en revenais pas de la lumière et du rayonnement de ce fil si bien nommé. Alors je me suis dit, bon, juste un écheveau de fil dentelle, ça ira. Jusqu’à ce que je remarque Abyss, et l’appel de ce bleu canard profond fut trop puissant. Comme une sirène des fonds marins, ce fil chantait: ‘Prends-moi’. Et à la différence d’Ulysse, je n’ai pas su fermer mes oreilles.

IMG_0600

So there you are, two gorgeous skeins added to my stash, 800 yards each of lace weight, no less. They look wonderful together, don’t they? But I think they will each become a separate project. I’ve got plans. Including leaving my credit card at home next time I walk into a yarn store.
Alors voilà, ces deux magnifiques laines ajoutées à mon stock, 740 mètres chaque de fil dentelle, rien de moins. Ces deux couleurs sont magnifiques ensemble, non? Pourtant je les vois dans des projets séparés. J’ai des plans. Y compris celui d’oublier ma carte de crédit la prochaine fois que je visite une boutique de laine.

Thank you ladies of La Maison Tricotée, for this lovely time and your always friendly welcome, and thank you Julie, for your lovely yarn and infectious smile. Hope we meet again soon.
Merci les filles de La Maison Tricotée, pour ce moment charmant et votre accueil toujours chaleureux, et merci Julie, pour tes laines si belles et ton sourire contagieux. En espérant te revoir bientôt.

de-stash: action plan – part 1

I had seriously started thinking about how to go about my de-stashing efforts when I spotted Clara Parkes’ Craftsy class, Stashbusting. Intrigued, I went to have a look to see if it was worth spending 20$ (the class is half-price at the moment, if you’re interested). Since the class outline is provided, a quick glance showed me that I had enough data to build my own Stashbusting action plan. I’m sharing this plan in two parts to avoid tedious reading.
J’avais commencé à sérieusement réfléchir à mes projets de déstockage lorsque j’ai remarqué le cours de Clara Parkes sur Craftsy, Stashbusting. Intriguée, je suis allée jeter un œil pour voir si cela valait la peine de dépenser 20$ (le cours est à moitié prix en ce moment si cela vous intéresse). L’agenda du cours est fourni, ce qui m’a permis de constater rapidement que j’avais suffisamment de données pour construire mon propre plan d’action de déstockage. Je vous le livre en deux parties pour éviter une lecture trop ennuyeuse.

stash

1). Get Organized: sorting through your collection – Organisez-vous: trier votre collection

Most of my skeins are correctly stored in bins according to their weight, except for the bits and odds flying everywhere. So my priority will be to gather all these odds and leftovers and catalog them. I have already decided to use the smaller scraps to do some stitch patterns tests.
La plupart de mes laines étaient déjà correctement rangées par épaisseur, sauf pour les restants et les petits morceaux qui traînent à droite, à gauche. J’ai déjà décidé d’utiliser ces petits morceaux pour tester des motifs.

2) Tackle Unfinished Projects – Finissez les projets non terminés

Well apart from a small cotton box lingering somewhere, I don’t really have any unfinished project shamefully hiden away, and the ones I’m working on progress steadily. I will either finish this little thing or frog to get the cotton yarn back. Step 2 is easy.
Bon, à part une mini-corbeille en coton qui dort quelque part, mes projets en cours sont bien en cours, rien de honteusement caché parce que je n’arrive pas à le terminer. Donc je vais rapidement soit terminer ce petit projet ou le défaire pour récupérer le coton. L’étape 2 est facile.

3) Identify Oddball skeins – Identifiez les pelotes disparates

I am blessed with an excellent visual memory, so I can quickly identify any oddball I have, even if I’ve lost the tag. Plus my Ravelry stash is quite up to date, so this part is also not too complicated. What I should be doing now is gather them in one spot and decide their fate. This is the next step.
J’ai la chance d’avoir une excellente mémoire visuelle et je peux replacer tous les petits bouts et pelotes orphelines qui traînent, même si j’ai perdu l’étiquette. Mon stock est aussi bien à jour sur Ravelry, donc cette partie n’est pas trop compliquée non plus. Ce que je dois maintenant faire, c’est rassembler tous ces morceaux et décider quoi faire avec. C’est l’étape suivante.

CACHCover

4) Use up precious leftovers – Utilisez vos précieux restes

Now that would be the hardest part of the whole plan. If you look at my Ravelry figures, there is clearly something to do, especially since I have nearly a hundred finished projects. What to do with these precious leftovers? I have started to think of a few possible solutions:

  • With enough worsted yarn, I could start knitting a leftover blanket, with only a few rows in a color, then move to another color, etc…(I found one easy pattern in the book picture above)
  • I could double the lighter yarns to have a coherent gauge throughout.
  • Other possibilities: hats and fair isle projects, and small accessories like a bag or a belt.
  • Toys: the smaller sized ones only require a few yards, don’t they? I could build a small collection of knitted gifts to give around to babies and children. The only problem is that I do not have a great toy pattern book. Any ideas ?

Cette partie va être un peu plus difficile. Que faire avec tous ces précieux restes? Si vous regardez mes chiffres Ravelry, c’est clair qu’il y a du boulot, surtout que j’ai presque cent projets terminés. J’ai commencé à penser à quelques solutions:

  • Avec assez de laine épaisse, je peux tricoter une couverture faite de restes, utiliser une couleur, puis une autre..(J’ai trouvé un patron très simple dans le livre ci-dessus)
  • Je peux même doubler des laines plus fines pour les ajouter à cette couverture
  • Autres possibilités: des chapeaux et des projets en jacquard, ou des petits accessoires comme des sacs ou des ceintures
  • Des jouets: les plus petits n’utilisent que quelques mètres de chaque couleur, non? Je pourrais me faire une petite collection de jouets prêts à offrir aux enfants de mon entourage. Bon il me manque juste un bon livre de patrons de jouets. Des idées?

I feel better already with this simple plan in mind. Now all I have to do is get started. In fact, I have started already with a few stashbusting projects that I will share in part 2.
Je commence à me sentir mieux avec un plan en-tête. Maintenant je n’ai plus qu’à commencer. En fait, j’ai déjà commencé avec quelques projets qui me permettent de déstocker. Je vous les montrerai avec la suite du plan.

 

is my stash hurting me?

If you’re a knitter that thinks a yarn stash is never big enough, you might consider me insane for even asking this question. But still, I have been wondering about it for a few weeks now. As I evolve as a knitter, I realize my stash is simply not working for me. In fact, it might hinder my progress and my plans. It is full of colors and yarns I have not really chosen. I want to knit things for my house and I have sweater loads of yarn. I want to be able to knit on the spur of the moment, inspired by the trends, exactly how I try to show it to you on this blog, yet I have three years worth of knits in my queue. What went wrong?

A bit of honest analysis of how it got there:

  • a frenzy for yarn subscriptions a couple of years back that lasted until a few months ago, from which I have not yet recovered
  • my demented scavenging of any yarn sale and special offers, with remains still littering my boxes, with scraps shamefully hidden in tiny plastic bags scattered here and there.
  • a delusional planning that has me knitting five sweaters a season, plus socks, cardigans and a blanket ( yeah – right – in my dreams)
  • an ever growing collection of patterns and favorites that I still think I can knit, somewhere, sometime.

Something has to change. My stash no longer appeals to me, even though I do possess absolutely fantastic yarn in gorgeous colors. I need to take a serious look and consider the possibility of parting with some of it. Which also means a serious look at my project queue. Because so many of these have been selected to suit the yarn, but are not necessarily things I need or truly love.

So what do I do now? This won’t change in a day. I need an action plan to work towards my goal of getting the (much smaller) stash I really want. I have started working on it.

What about you? Do you feel overwhelmed by your stash, or are you a wise, budget conscious knitter that does not buy yarn before the ongoing project is finished (yes, it is possible, some of my best knitter friends are incredibly self-restrained). Or are you plain happy with your stash as it is and would not change a thing ? Let me know what works for you.

***************************************************************************************************************

Mon stock de laine me fait-il du tort?

Si vous faites partie de la catégorie des tricoteuses qui pensent que leur stock n’est jamais assez grand, vous devez me trouver un peu folle d’oser poser cette questions. Mais pourtant, cela fait un petit moment que je m’interroge. Alors que j’évolue dans mon tricot, je me rends compte que mon stock ne me correspond pas. En fait, il pourrait même être un obstacle à mon épanouissement tricotesque. Il est plein de fils et de couleurs que je n’ai pas vraiment choisis. J’ai envie de tricoter des choses pour la maison mais j’ai de la laine en quantité pour des pulls. J’ai envie de pouvoir choisir un projet inspiré par les tendances ou ce dont j’ai envie maintenant, à l’image de ce que je tente de faire sur ce blog, mais j’ai au moins trois ans de projets en attente. Qu’est ce qui s’est passé ?

En analysant honnêtement les causes, voici ce qui est arrivé:

  • une obsession pour les clubs de laine qui a débuté il y a deux ans et qui s’est terminé il y a quelques mois seulement, dont je ne suis pas encore remise
  •  ma course frénétique après toutes les offres spéciales, soldes et autres super affaires dont les traces jonchent encore mes boîtes de rangement, avec des restants honteusement cachés ici et là dans des sacs en plastique
  • une planification de projets surréaliste qui me permet de tricoter cinq pulls par saison, plus des chaussettes, des gilets et une couverture (bon – franchement – dans mes rêves)
  • une collection toujours grandissante de nouveaux patrons et de favoris que je suis persuadée de pouvoir tricoter un jour, sûrement.

Cela doit changer. Mon stock ne me plaît plus, même s’il contient des laines superbes et des couleurs magnifiques. Je dois l’analyser en détail et envisager la possibilité de me défaire au moins d’une bonne partie. Ce qui signifie étudier aussi soigneusement la liste de projets prévus, puisque la plupart ont été choisis en fonction des fils, mais ne sont pas forcément des choses dont j’ai vraiment besoin ou envie.

Tout ceci ne va pas changer en un jour. Il me faut un plan d’action pour travailler à mon objectif d’avoir un stock (bien plus petit) qui me corresponde. J’ai commencé à y travailler.

Et vous? Vous sentez-vous débordée par votre stock, ou faites vous partie de ces tricoteuses qui n’achètent que lorsque le projet en cours est terminé et n’ont pas un stock dément ? (si, si, cela existe, certaines de mes amies tricoteuses sont incroyablement raisonnables dans ce domaine). Ou bien êtes vous totalement heureuse de votre stock ? Dites moi ce qui marche pour vous.

 

building up the stash

Le stock grossit….

I owe you a quick post on my recent yarn hauls, because every knitter loves to see yarn, right ? Two recent events have allowed me to build up my stash a bit, not that it was in any danger of being empty soon. But sometimes you just have to grab exceptional deals.
Je vous dois un petit billet sur mes achats récents, parce que toutes les tricoteuses aiment voir de la laine, non? Deux événements récents m’ont permis de renflouer un peu mon stock, qui n’était pas spécialement en danger de crier famine. Mais bon, parfois il y a des affaires qui ne se refusent pas.

Knitter’s Frolic

The Knitter’s Frolic was held in Toronto on Saturday, April 25. We left at 5am to get there before noon and went directly to the exhibition center. It was crowded but still manageable, and there were many lovely things to look at and pet too, as you can imagine.
Le salon Knitter’s Frolic s’est tenu à Toronto le samedi 25 avril. Nous avons pris la route à 5 heures du matin et sommes arrivées vers midi, directement au centre d’exposition. Il y avait foule mais cela restait gérable et comme vous pouvez l’imaginer, il y avait quantité de belles choses à voir et à toucher.

image

I had spotted the Trench colorway from Turtle Purl a while back, on the Tanis Fiber Arts blog when Tanis made this totally awesome pair of striped socks. I wanted one too, so when I found out they were at the KF, I carefully looked at the floor maps to make sure I would not miss them. I can’t wait to get my own pair of Burberry colored socks.
J’avais remarqué cette laine de Turtle Purl, coloris Trench, depuis un petit moment déjà, lorsque Tanis du blog Tanis Fiber Arts avait tricoté cette superbe paire de chaussettes rayées. J’en voulais une moi aussi, alors lorsque j’ai vu que cette compagnie allait être présente, j’ai soigneusement repéré leur emplacement sur le plan pour être sûre de ne pas les manquer. Moi aussi je veux ma paire de chaussettes aux couleurs Burberry.

IMG_0267

I spent some time talking to the producers that day. I did not care that much about all the other yarns, to be honest, although some prettty fantastic dyers were present: the Sweet Fiber booth was constantly full, as well as Indrigodragonfly. There were plenty of other booths that were beckoning me to take a look and splurge, but I was on a mission. Understand more about the yarn produced here in Canada and come back with a few samples of locally grown, spun and dyed yarn.
J’ai discuté avec les producteurs ce jour-là. Je ne me suis pas trop occupée des stands habituels, pour être franche, bien qu’il y avait des laines assez magnifiques chez Sweet Fiber, par exemple, ou bien Indigodragonfly. Ma mission était de mieux comprendre la production lainière du Canada avec le but de revenir avec quelques échantillons de ce qui se produit localement.

I had a lovely talk with Silvia from the Stoddart Farm, who explained about her method and how she uses only natural dyes or synthetic dyes with no heavy metals, such as the Greener Shades dyes. I decided to try an aran weight dyed in indigo and a more chunky weight in a natural color. She grows Romney sheep, and explained that their fiber is very long, which creates a soft yet very resistant yarn. On their site I found out that this particular breed is considered an endangered species in Canada, so all the more reason to encourage the breeding of this sheep, and the production of this lovely yarn.
J’ai eu une discussion for intéressante avec Silvia de la Ferme Stoddart, qui m’a expliqué sa méthode et les teintures qu’elle utilise. Soit naturelles, soit peu chimiques comme les teintures Greener Shades, qui ne contiennent pas de métaux lourds. Elle a un troupeau de moutons Romney, et m’a expliqué que leur fibre est très longue, ce qui donne une laine à la fois douce et très résistante. Sur leur site j’ai découvert que cette espèce est considérée comme en voie de disparition au Canada. Raison de plus pour encourager l’élevage de cette belle variété, et la production de cette belle laine.

IMG_0266

Next I talked to a lovely gentleman from Roving Winds Farm. They specialize in cashmere goats and had lovely skeins that I had to resist as they were above my budget. Instead I decided to go for this Black Welsh Mountain sheep yarn. They actually sold their whole Black Welsh flock to another farmer somewhere on Prince Edward Island and I need to find out where. I simply love this charcoal color, totally natural.
Ensuite j’ai parlé avec un monsieur charmant de Roving Winds Farm. Ils se spécialisent dans les chèvres cachemire, et avaient de magnifiques écheveaux auxquels j’ai dû résister, car bien au-dessus de mon budget. J’ai opté plutôt pour cette laine de mouton noir, variété Black Welsh Moutain. Ils ont vendu leur troupeau à un éleveur de l’Ile du Prince Edouard, et je dois me renseigner pour savoir où exactement. J’aime beaucoup cette teinte charbon naturelle.

farmablefibers

Then I spotted a small booth where cones of silk were displayed, all naturally dyed. And in a box, some gigantic skeins of twisted cotton for 24$. I admired the cotton cowl on display and was leaving without any, but my friends urged me to get one: ‘this is unique, and you will not find it anywhere else and you will regret it later’. I need to specify that both my friends are non-knitters but they know me so well when it comes to my yarn love. Thank you girls, I actually would have regretted not getting this enormous skein.
J’ai remarqué enfin un petit stand ou se trouvaient plein de cônes de soie aux teintes douces et naturelles. Et dans une boite, des gigantesques pelotes de coton à 24$ (20 euros). J’ai admiré le col en coton en démonstration et je partais tranquillement lorsque mes amies m’ont pressée d’en prendre: ‘non mais c’est unique ce truc, tu n’en trouveras pas ailleurs et tu vas le regretter ensuite.’ Je dois préciser que mes deux amies ne sont pas des tricoteuses, mais elles connaissent bien mon amour des fibres. Merci les filles, c’est vrai que je l’aurais regretté, ce truc énorme.

IMG_0260

As you see from the tag, there is about 2500 yards of yarn here. The lovely lady at the Farmable Fibers booth explained how to cake it: ‘just put it on your swift, and start caking until your yarn winder cannot hold it anymore. Then finish by hand. It would be a shame to cut it.’ I have enough for a lovely big cotton blanket (or two, or three…) that will perfect for the summer. Any pattern ideas? I’ll make sure to devote a post to the caking of this skein, it promises to be quite interesting.
Comme vous le voyez, il y a plus de 2 kilomètres de coton ici. La charmante jeune femme du stand Farmable Fibers m’a expliqué comment le préparer pour le tricot. Je dois le mettre sur mon guindre (j’ai appris un nouveau mot cette semaine) et commencer à le monter en pelote jusqu’à ce que mon bobinoir ne puisse plus rien supporter, et ensuite terminer à la main. ‘Ce serait dommage de couper le fil’. Certes, et j’ai suffisamment pour une grande couverture en coton (ou deux, ou trois..). Sans fils à rentrer (oh joie). Des idées de patron? Je ferais un billet dédié au dévidage de cette pelote, cela promet d’être intéressant.

image

After the Frolic, we went to have lunch in the Distillery District in Toronto, where we spotted several weddings. It seems that the wedding lunch at the pub is popular.
Après le salon, nous sommes allées manger dans le quartier des anciennes distilleries de Toronto, et remarqué plusieurs mariages. Apparemment cela semble être populaire de faire son repas de mariage dans un pub.

Bergère de France

A week later. Oh boy, it was crazy. The doors of their warehouse, located in Boucherville, just south of the river, opened at 8am, and I was there by 8.20. The parking lot was full, I managed to find a last spot and hurried to the warehouse where crowds of knitters were already frantically searching in dozens of boxes. I was a bit disappointed though, the choice was big but I did not find any the yarns I was looking for, or the colors were just wrong. This sale is actually a way for the company to get rid of discontinued yarns or colors, so you will never find the latest yarns there. Still it was worth it and I got a few good deals, and reduced the – very long – wait to pay as I had cash.
Une semaine plus tard. Oh là là, c’était la folie. Les portes de l’entrepôt situé à Boucherville, de l’autre côté du fleuve, ouvraient à 8 heures du matin, et je suis arrivée vers 8h20. Le parking était pratiquement plein, j’ai pris la dernière place. Je me suis précipitée vers l’entrepôt pour touver des hordes de tricoteuses cherchaient déjà frénétiquement parmi des douzaines de boîtes. Il y avait du choix mais je n’ai pas vraiment trouvé ce que je cherchais. Il ne restait que des couleurs assez moches dans les laines que je voulais. Cette vente annuelle est une façon pour la compagnie de se débarrasser des stocks de laine discontinuée ou des couleurs qui ne se vendent pas. Malgré tout, j’ai fait quelques affaires, et comme je payais comptant, j’ai réduit un peu le temps d’attente – très long – à la caisse.

IMG_0328

I came back with a 9-pack of Naturelle (I think one ball got away somewhere, all packs contained 10 balls), a 10-pack of Bergerama and a 3-pack of Luberon. Total price of 60$ CAD for the three packs, so way less than the retail price.
Je suis revenue avec un paquet de 9 pelotes de Naturelle (je pense qu’une s’est échappée quelque part, tous les paquets contenaient 10 pelotes en général), un paquet de 10 pelotes de Bergerama et un paquet de trois de Lubéron. Prix total de 60$ CAD pour tout cela, donc beaucoup moins cher que le prix commercial.

Naturelle is a beautiful roving yarn, half wool half alpaca, and I love this yellow. This will become a gigantic scarf or a shrug, not sure yet.
Naturelle est un beau fil moitié laine, moitié alpaga, et j’aime beaucoup ce jaune. Parfait pour une énorme écharpe ou un boléro, pas sûre encore.

IMG_0323

I grabbed this pack of Bergerama in a lovely aubergine color without realizing it was 100% acrylic. Still I don’t mind too much, I have enough for the pattern in the bag or a nice cardigan. This color will be lovely come October. As for the navy sock yarn, not sure yet, but my husband has mentioned once or twice he would love another pair of hand-knitted socks, so that would be perfect for him. I also brought back a pack of small pompom makers, and two pattern books (one was free when you purchased anything). All in all, a profitable morning.
J’ai attrapé le paquet de Bergerama, dans cette belle couleur aubergine, sans réaliser que c’était du 100% acrylique, Mais ce n’est pas trop grave, j’ai suffisamment de fil pour réaliser le patron donné dans le sac, ou bien faire un beau petit gilet. Je suis sûre que je vais apprécier cette couleur une fois l’automne venu. Par contre, je ne sais pas trop pourquoi j’ai pris ces trois pelotes de laine chaussette bleu marine, mais mon mari me réclame une nouvelle paire alors ce sera parfait pour un modèle masculin. J’ai aussi rapporté des formes à pompons petit format et deux livres de patrons (dont un gratuit avec achat). Somme toute, une matinée profitable.

Knitcrate bonus gift

Before canceling my Knitcrate subscription, I had accumulated enough points to get a bonus gift, and I chose this kit of Silver Spun (Feel Good Yarn Company), for a pair of texting mittens. The yarn contains silver, which enables you to keep using your tablet or smart phone while keeping your hands warm. I plan to knit these in September or October.
Avant d’annuler mon abonnement Knitcrate, j’avais accumulé suffisamment de points pour un cadeau bonus, et j’ai choisi ce kit de Silver Spun (Feel Good Yarn Company) avec un patron de mitaines. Le fil contient de l’argent, qui est conducteur et permet ainsi d’utiliser votre tablette ou téléphone tout en gardant vos mimimes au chaud. Je prévois de les tricoter en Septembre ou Octobre.

image© Feel Good Yarn Company

A nice stash addition, and I am ready to go on another yarn diet for a while, with maybe one or two exceptions but my yarn boxes are more than full. Now to my knitting planning for the summer.
De belles additions à mon stock, et je suis prête pour un nouveau régime, à une ou deux exceptions près. Mes boîtes sont pas mal pleines. Je dois m’occuper de mon planning tricot pour l’été maintenant.

FO: Hyperballad Cowl + giveaway

A few weeks back, I spotted a lovely picture of a new cowl on the Knitted Bliss blog. Julie offered me to test knit her new pattern, Hyperballad, and I gladly accepted. It was my first test knit ever, so I felt just a little bit of pressure to make this as perfect as possible. I chose the large version (the pattern contains both short and long versions), and with a bit of focus, I finished on time and am loving the result.
Il y a quelques semaines, j’ai remarqué une joli photo d’un nouveau col sur le blog Knitted Bliss. Julie m’a proposé de tester son nouveau patron, Hyperballad, ce que j’ai accepté avec plaisir. Ce projet a été mon tout premier test, et j’étais juste un peu nerveuse car je voulais qu’il soit parfait. J’ai choisi la version longue (le patron comprend une version courte et une version longue). En me concentrant sur le projet pendant une bonne semaine, j’ai réussi à finir à temps et j’aime beaucoup le résultat.

IMG_0195

I chose the Buffalo Skies DK yarn from the December Knitcrate, a 50% bison and 50% merino superwash blend, after checking it was a proper DK weight. The label said sportweight but it was truly a DK weight, albeit on the thin side of DK.  This is not a very soft yarn, but as I started working with it, I loved how it brought out the texture of Julie’s stitches. I was wondering at first if I would not tire of the long broken rib sections, but after a first pattern repeat, I got into the rythm and enjoyed the combination of broken rib texture and shorter, more intricate cable sections. I was almost sad to finish it.
J’ai choisi la laine 50% bison, 50% mérinos de Buffalo Skies, qui se trouvait dans ma Knitcrate de Décembre, après avoir vérifié que c’était la bonne épaisseur. L’étiquette en effet mentionait une épaisseur sport, plus fine, mais c’est bien un fil DK léger. Ce n’est pas une laine douce, mais en commençant le travail je me suis rendue compte qu’elle faisait vraiment bien ressortir la texture des mailles choisies par Julie. J’ai pensé d’abord que j’allais me fatiguer des longues sections en côtes alternées, mais après une première répétition du motif, j’ai pris le rythme et pris goût à l’alternance côtes et motifs plus complexes à torsades. J’étais presque triste de le terminer.

I used my two skeins, with only 3 grams left. I love it when there are no leftovers on a project.
J’ai utilisé pratiquement toute ma laine, il ne reste que 3 grammes. J’aime cela, lorsqu’il ne reste rien après un projet.

It is a light yarn, and perfect for spring. The air is still cool even though the temperatures are supposed to climb, so a nice light cowl in a denim-like color will be perfect while I slowly wash and store away my heavy winter cowls and scarves. The length is such than I can wear it doubled, as a snuggly cowl, or longer, as a capelet or a scarf.
C’est un fil léger, parfait pour le printemps. L’air est encore assez frais alors ce col est l’accessoire idéal pour la transition, me laissant le temps de laver tranquillement mes cols plus chauds en laine épaisse et les ranger jusqu’à l’hiver prochain. La longueur me permet de le doubler et de le porter près du cou, ou bien de garder la longueur pour le porter allongé ou en capeline.

You will find more pictures on my Ravelry project page. Vous verrez plus de photos sur ma page projet Ravelry.

And what would I wear it with? Here is a couple of outfit ideas to wear this cowl from spring to summer.
Avec quoi le porter? Voici deux exemples pour passer du printemps à l’été.

Hyperballad

Giveaway/Cadeau

Julie is kindly giving away this pattern for one of my readers. Please leave a comment before Monday, April 20, 8pm (Montreal time) with your Ravelry user name and tell me which yarn and color you would knit it. I will randomly select a winner and Julie will send you her pattern through Ravelry. Thanks a lot, Julie !
Julie offre gracieusement ce patron à une de mes lecteurs/trices. Laissez un commentaire avant lundi 20 avril 20h (heure de Montréal) et dites-moi dans quelle laine et quelle couleur vous aimeriez tricoter ce col, sans oublier votre nom Ravelry. Je tirerai au sort un gagnant et vous recevrez votre patron dans votre librairie Ravelry. Merci beaucoup, Julie !

Check Julie’s blog to see her lovely Hyperballad cowls, both small and large, knit with a plump and soft yarn.
Jetez un œil sur l’article de Julie pour voir ses deux versions du col Hyperballad, en laine douce et moelleuse.

hyperballad