DDF#09 – I got my stripes

At last – I made it, I finally got my striped summer sweater done.  Yeah! I’ve even been able to wear it once. The connection with the monthly challenge? Stella’s themes for September were : ‘Organisation’ and ‘First Frost’. Who wants to be reminded that winter is on its way? Not me, not right now. Instead, my project perfectly fits in the ‘Organisation’ theme, as a great illustration of what happens when you are NOT organized, and knit your summer sweaters in September, as I usually do. I will try to do better next time. Maybe.

Enfin – j’ai réussi, j’ai terminé mon pull d’été rayé. Youpi ! J’ai même réussi à le porter une fois. Le rapport avec le défi du mois ? Les thèmes de Stella pour septembre sont : ‘Organisation’ et ‘Premier frimas’. Très adapté, mais je n’ai pas envie de me rappeler que l’hiver arrive, pas encore du moins. Du coup, mon projet case parfaitement dans le thème ‘Organisation’, puisqu’il illustre parfaitement ce qui arrive quand vous n’êtes PAS organisée, et que vous tricotez vos pulls d’étés en septembre, comme j’ai l’habitude de le faire. Je vais essayer de faire mieux la prochaine fois. Peut-être.

There is something really comforting and reassuring with stripes. If you take a few good notes, than you know you can’t get it wrong and that your front and back will be perfectly aligned. Just write down the row you’re at when you start the armhole shaping, and voilà! No more fretting about with your measuring tape.

Les rayures, c’est réconfortant et rassurant, je trouve. Il suffit de prendre quelques bonnes notes et vous savez que vous ne pouvez pas vous tromper. Le dos et le devant seront parfaitement alignés. Il suffit de noter le moment où vous commencez les diminutions de l’emmanchure, et voilà ! Plus besoin de sortir le ruban à mesurer.

I modified the pattern. I did not use the original stitch pattern that called for 4 rows of linen stitch for the color followed by 8 rows of stockinette. I started it that way but I did not like it. It looked old. Especially with my colors. I can’t really explain it, but there was something with the way the linen stitch works, and the coral against the black, that made it look very old-fashioned. Not in the sense of vintage and cool, but more outdated and fuddy-duddy like. So I started over and decided to stick to plain stockinette, and let the colors do the work.

J’ai modifié le patron. Je n’ai pas utilisé le motif original qui consiste en 4 rangs de point de lin (le rang coloré) suivi par 8 rangs de jersey endroit. J’avais commencé exactement comme cela mais ça n’allait pas. Surtout avec mes couleurs. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais le point de lin avec la couleur sur le noir, ça faisait super vieillot, pas dans le sens rétro-vintage sympa, mais dans le sens ringard et vraiment passé de mode. Du coup, j’ai tout recommencé et j’ai décidé de tout faire en jersey endroit, pour mettre les couleurs en avant.

As I started knitting the sleeves, it dawned on me that I might run out of black yarn exactly when I needed it most, so I started knitting the second sleeve in parallel, and knit the two together, until it became very clear that I would run out of the yarn. The story of my life, I’m telling you. No problem. I quickly checked Ravelry for a similar, cotton, DK weight sweater pattern with shorter sleeves. I could see the cap shaping on this new pattern was quite different, so I simply used the second pattern length and adapted the first pattern armhole and cap shaping to it. And I got plenty of yarn to finish.

A mi-chemin de ma première manche, j’ai commencé à m’inquiéter pour mon métrage. Il y avait un risque que je me retrouve à court de fil noir au moment crucial, j’ai donc commencé à tricoter la deuxième manche en parallèle et il est devenu assez vite évident que j’allais me retrouver à court. Quand je vous dis que je suis abonnée. Bon, pas de problème. J’ai défait les manches, cherché un patron semblable en termes de fil, d’épaisseur et d’emmanchures et j’ai vite trouvé un autre patron à manches courtes. J’ai pris les dimensions du deuxième patron et utilisé le façonnage de l’épaule du premier patron. Ce qui m’a laissé suffisamment de fil pour tout terminer.

Well, I did run out of yellow but that was expected. Which is why the colors on my sleeves don’t really match the colors on the body, but it does not really matter. It is a design choice (incidentally the perfect excuse for anything that might look weird in a project: it is a design choice).

Bon, je me suis retrouvée à court de jaune mais c’était prévu. C’est pourquoi les couleurs des manches ne correspondent pas exactement à la séquence du corps, mais cela n’a aucune importance. C’est un choix créatif (super excuse, le choix créatif, ça marche à tous les coups).

The only drawback of this quick to knit sweater: the number of ends to weave in. It took the best part of my Sunday, and to ease the process, I took out my headset and tablet to listen to my favorite podcasts while slowly working my way through these ends. I love seams for that, it really helps to weave in the ends, especially with cotton.

Le seul inconvénient de ce petit pull vraiment rapide à tricoter : le nombre de fils à rentrer. Ca m’a pris une bonne partie de mon dimanche, et pour que ce soit moins pénible, j’ai sorti mon casque et ma tablette pour écouter mes podcasts préférés en rentrant tranquillement fil après fil. Vive les coutures: pour rentrer les fils, ça aide vraiment, surtout quand c’est du coton. 

I’m super happy with this project. The biggest compliment came from my husband. After I tried it on, he said it looked like a Sonia Rykiel sweater; which was exactly what I was aiming for. The colorful stripes against a black canvas are indeed the trademark of this great designer. It’s not as tight, of course, and there is no waist shaping, but it fits well et is comfortable to wear. And I will be able to wear it with many different items in my wardrobe.

Je suis vraiment ravie de ce projet. Le plus grand compliment est venu de mon mari, qui a trouvé que ça ressemblait à un pull Sonia Rykiel. C’était exactement l’effet recherché, avec ces rayures colorées sur fond noir, qui sont la marque distinctive de cette grande dame de la mode. Il n’est pas aussi moulant, bien sûr, et il n’y pas de marquage à la taille, mais il tombe vraiment bien et est agréable à porter. Et je pourrais le porter avec pas mal d’articles différents de ma garde-robe.

Continue reading

Advertisements

DDF#été (summer) – back in the game

Well, I’ve been out of the game for a while, both in terms of blog writing and participating in the monthly challenges. I am quite late for this one actually but hey, better late than never as they say. Somehow, between my blankets, I managed to work on another project last spring, even if it took me to forever to finish it (like, three months to weave in ends).

Ca fait un moment que je n’ai pas joué le jeu du défi du fil, et je suis carrément hors course côté blog aussi. Bon je m’y remets. Je suis super en retard pour le défi de l’été, mais mieux vaut tard que jamais, hein ? Plus tôt cette année, quelque part entre mes deux projets de couverture, j’ai réussi à travailler sur un autre projet, que j’ai mis un temps fou à terminer (genre, trois mois pour rentrer quelques fils).

Flashback to last winter, in the midst of the Log Cabin KAL, still determined to get rid of my stash as much as possible, I thought that a sweater quantity of red yarn (frogged from an old project) would be ideal for the borders. Huuhh, wrong ! Wrong color, wrong quantity. I found another solution for my borders. More on that project later on (on hold, as you can see from the next picture).

Retour à l’hiver dernier. Au beau milieu du KAL sur le thème du Log Cabin, et toujours dans le but de me débarrasser au maximum de mon stock, j’avais dans l’idée que mon stock de laine rouge (d’un vieux projet défait depuis) serait parfait pour les bordures. Bon, à part que j’avais carrément pas le compas dans l’oeil côté quantité, et la couleur, franchement, c’était pas ça non plus. Un mélange de teintes rouille et neutres, tu rajoutes du rouge pompier pétant, rien à faire, ça jure. J’ai trouvé une autre solution pour mes bordures, que je vous montrerai une autre fois (mon projet est en stand-by, comme le montre cette photo).

So I’m left with this sweater quantity of a beautiful alpaca blend that I know would not work for me. It can only become a cardigan because it is so itchy. One day, I casually asked my daughter if she wanted a bulky cardigan to wear around the house (this is the key operative word, house). Because she is constantly borrowing mine (even the hand knit ones) so I figured this was something she would not object to. To my surprise, she said yes. To my greater surprise, she did find a pattern she liked in my selection. No need to ask for more: I promptly cast on before she had a chance to change her mind. The pattern is the A-line Cardigan, by Mari Lynn Patrick (Vogue Knitting Winter 2010/11).

Du coup, je me retrouve pognée (coincée, en bon québécois) avec ce beau mélange d’alpaga rouge qui ne me va pas. Et qui ne peut devenir qu’un gilet, vu comment il gratte sur la peau nue. L’air de rien, un beau jour, je demande à ma fille si elle n’a pas envie que je lui tricote un gilet pour porter à la maison (c’est le mot clé, maison). Vu qu’elle est toujours en train de me piquer les miens (même veux que j’ai tricotés). A ma grande surprise, elle dit oui. Et à ma plus grande surprise encore, elle trouve un modèle qui lui plaît dans ma sélection. Ni une ni deux, je me suis dépêchée de monter les mailles du gilet A-line (Mari Lynn Patrick dans Vogue Knitting Hiver 2010/11) avant qu’elle puisse changer d’avis.

Mirasol Yarns Kutama

I must say, knitting with bulky yarn is great. This project just flew off the needles, even with the long swoop back and the pockets. Except that I did not have enough yarn left for the border (the story of my life). What with my Log Cabin blanket that consumed most of my bulky yarn, I had little left to offer as a choice for a contrasting color, but my daughter instantly picked up my ball of Imperial Yarn Anna, a wool cotton/blend.

Je dois dire que la laine épaisse, ça a du bon quand même. C’est monté super vite, même avec ce long dos et ces longues manches. Bon, évidemment, j’ai manqué de laine pour la bordure (décidément, je suis abonnée). Et comme ma couverture a consommé la plupart de mes laines de même épaisseur, je n’avais pas grand-chose à proposer à ma fille qui a choisi ma pelote d’Imperial Yarn Anna, un mélange laine/coton. 

It’s not the same texture, the same composition, the same weight, but strangely enough, it works. It stands out in real contrast to this massive pile of red, and I quite like the result. She likes it, that’s the most important. And she does not want any buttons that should complete this project (thank you, my darling, less sewing to do). So there it is, her new go-to warm cardigan that she can cuddle in when the temperatures start to drop. Don’t look too closely at the seams, they’re far from perfect, but she likes it, it fits, so hurray! She’d better stop stealing my cardigans now.

C’est pas la même composition, ni la même texture, ni la même épaisseur, mais bizarrement, ça fonctionne. Justement c’est un vrai contraste avec tout ce rouge, et le résultat est sympa. Ma fille aime, c’est l’essentiel. Et elle ne veut pas des boutons prévus dans le patron (merci, chérie, de la couture en moins). Voilà, son gros gilet bien chaud dans lequel elle va pouvoir s’emmitoufler les matins frais. Bon, faut pas regarder les coutures de trop près, elles sont loin d’être parfaites, mais elle l’aime, il lui va, hourra ! Elle n’a pas intérêt à continuer de me piquer les miens.

So this is my participation in this summer challenge – the themes were totally open, my project is totally out of season but who cares? I’m back in the saddle. The project gallery should be up some time on Stella’s blog.

C’était ma participation au défi de l’été, thème libre, rien à voir avec la saison mais bon, on s’en moque un peu en fait. Je remonte en selle. La galerie de projets devrait être publiée un de ces jours sur le blog de Stella.

palette blanket – follow-up #1

Time to show you some progress and how the new colors are working in this ongoing project. Sorry I do not have many pictures at this stage, and the blanket is already bigger than shown, with pink and more colors. This will be in the next follow-up post. It is moving along nicely, still quite a lot to do but I’m still enjoying it. If you want to see the start of this project, check this blog post. So after a good start and a smooth knitting, I got stuck at some point because I ran out of my pale green color. Too bad.

C’est le moment de vous montrer un peu de progrès et comment les nouvelles couleurs s’intègrent dans ce projet toujours en cours. Désolée, je n’ai pas beaucoup de photos à ce stade. et la couverture est déjà plus grande, avec du rose et d’autres couleurs. Ce sera dans mon prochain suivi. Ca avance bien, encore pas mal à faire et je ne suis pas encore dégoûtée du point de riz. Si vous voulez voir le début de ce projet, allez jeter un oeil ici. Après un bon départ, je me suis retrouvée un peu coincée dans mes plans parce que je suis vite tombée à court de vert pâle. Dommage.

I was really looking forward to the pale green and cream combo, and I had to do a dark green and cream combo, which totally defeats the purpose, but hey! When you’re stuck, you have to find a workaround. So as you can see above, there is not much difference between the green/pale green and the green/cream. And the two greys are indeed very similar, resulting in more hand-dyed effect than a marl effect. I don’t mind, I like the fact that we have very contrasting marls, then low contrasting ones, then even more subtle hue changes, before we move back to a more contrasted effect.

Je me réjouissais à l’avance du mélange vert pâle et crème mais j’ai du passer à vert et crème, ce qui rate un peu l’effet du coup, mais bon ! Quand on est coincé, on se débrouille comme on peut. Comme vous pouvez le constater, du coup, la différence est minime entre les deux parties vertes. Et les deux gris sont assez semblables aussi, ce qui donne plutôt des reflets qu’un effet chiné. Mais ça ne me dérange pas, j’aime bien ce passage d’un chiné très contrasté à un chiné plus subtil qui passe à des teintes mélangées pour revenir à plus de contraste.

Here are the yarns used in this portion of the blanket. In the forefront, two skeins of Holiday Yarns FlockSock Sock yarn (from a Knitcrate box) in  Pink Lady and Charcoal, behind them, a cone of fingering wool, Franklin Natural Cone (from Knit Picks), if I remember correctly it is from their yarns to dye range. It is actually more of a light fingering weight, and the yarn is not plump like my other soft fingering yarns. On the right is the darker grey from Baa! La Jolla (another Knitcrate) in Grey Onyx. I should probably call this a Knitcrate project, because all the yarns I am using, except for this cone, come from my Knitcrate subscription. Which also explains that these are not really my colors, and even though I like the effect, I’m not yet sure how to make it work in my environment. There is nothing pink or blue in my house. So there are you are. This project will be on the back burner for a while as it is getting really too hot to work on a woolen blanket. And I need to plan for my summer projects.
I probably won’t be posting a lot in the coming month, so enjoy your summer and your vacation if you have any, and see you soon.

Voici les laines utilisées dans cette portion de la couverture. A l’avant, deux bobines de Holiday Yarns FlockSock (de Knitcrate) dans les couleurs Pink Lady et Charcoal, derrière, un cône de fil fin crème de Knit Picks, c’était un de leurs fils à teindre si je me souviens bien. C’est plus léger qu’un fil chaussette, donc un moins rebondi que les autres qui sont aussi plus doux. A droite le gris plus soutenu de chez Baa! La Jolla (un autre Knitcrate) en Grey Onyx. Je devrais appeler ce projet mon projet Knitcrate parce que pratiquement tous les fils proviennent de cet abonnement, sauf le cône. Ce qui explique aussi pourquoi ce ne sont pas vraiment mes couleurs. et même si j’aime l’effet, je ne suis pas sûre de savoir avec quoi il va s’harmoniser chez moi. Je n’ai pas de bleu ou de rose dans mon décor. On verra bien. En tout cas, je vais le mettre de côté parce qu’il se met à faire bien trop chaud pour tricoter une couverture de laine. Et je dois prévoir mes projets de l’été.
Je risque de ne pas beaucoup poster dans les semaines à venir, donc je vous souhaite de bonnes vacances si vous en avez, et un bel été. A bientôt.

some follow-up & vocabulary…

Thank you for your comments on my latest post. I went back to check my Vogue Knitting subscription before complaining about the missing issue, and it turns out my subscription had expired with the previous issue. Turns out the yearly subscription is for 5 issues, even if they release 6 issues per year now. I’m not sure to fully understand the logic. I used the annual reader survey that was recently released to let them know what I thought. So that’s that.

One reader asked a very interesting question as a comment to this post. What is the difference between a blanket, a throw and an afghan ? Can these terms be used interchangeably? I wondered about that too. I gave a quick answer but decided to check if my answer was correct and if I could get a bit more details. I found a couple of articles that confirmed my initial take on the differences and provided more details. So in a nutshell:

  • A blanket is primarily used as a bed covering, and will be layered on top of sheets to provide warmth and comfort. Hence when you say blanket, you imply bed. You will find blankets in sizes to fit standard bed sizes. That’s pretty easy.
  • A throw is a smaller blanket and, as the name suggests, is meant to be thrown over a bed or a sofa. They can be made from the same material as blankets, are usually intended to be more decorative than a blanket which is more utilitarian.
  • An afghan designates a handcrafted item, most commonly hand made in crochet or knitting. The name comes from the embroidered throws made in Afghanistan. So logically, everything we knit or crochet should be called an afghan, even if we decide to use it as a throw or a blanket.

Does that help? Do you have a favorite? I’m fine with any of them really, so I will continue to use any of these terms depending on the pattern I am working on. Purl Soho is a good source for free blankets/throws/afghans patterns with a timeless appeal and clever use of colors. Below a selection of my favorites. And of course, I am still working on my Palette blanket. I will show you my progress in another post. I’m having a blast at each color change.

References:

http://homeguides.sfgate.com/difference-between-throws-blankets-afghans-96197.html
http://thechronicleherald.ca/homesnews/1321115-blankets-throws-afghans-what%E2%80%99s-the-difference

 

© Purl Soho

Merci de vos commentaires suite à mon dernier billet. Avant de me plaindre à Vogue Knitting, je suis allée vérifier mon abonnement et il se trouve que mon abonnement avait bien expiré. L’abonnement d’un an ne couvre que 5 numéros, même s’ils en produisent 6 par an. La logique m’échappe, mais bon, c’est comme ça. J’ai profité de leur sondage annuel récemment publié pour leur dire ma façon de penser. C’est réglé, on passe à autre chose.

Suite à mon billet sur les couvertures, une lectrice m’a posé une question intéressante. Quelle est la différence entre couverture et plaid ? Et le jeté? Peut-on utiliser les termes indifféremment ? Je lui ai répondu rapidement mais j’avoue que je me posais un peu la même question alors j’ai décidé de creuser un peu. En faisant des recherches, j’ai trouvé quelques articles qui m’ont permis de voir que je n’étais pas loin du compte en apportant plus de détails. En résumé :

  • La couverture est conçue d’abord pour être utilisée sur un lit, par-dessus les draps pour apporter chaleur et confort. Elle peut être en différentes matières et se trouve dans des tailles correspondant aux tailles de lit standard. Sa fonction principale est utilitaire.
  • Le jeté de lit peut se trouver sur le lit, comme son nom l’indique, mais ne recouvre pas entièrement le lit. Il peut servir ailleurs dans la maison, sur un canapé par exemple. Sa fonction est donc plus décorative.
  • Le plaid est un terme apparemment très codifié, officiellement un carré d’un mètre cinquante sur un mètre cinquante. J’ai appris quelque chose. Le plaid s’utilise aussi bien à la maison qu’en déplacement. Contrairement au terme anglais “afghan” qui désigne tout ce qui est crocheté ou tricoté, il n’y a donc pas de terme vraiment spécifique pour nos ouvrages. 

C’est plus clair, ou pas du tout ? Vous préférez lequel ? Je ne suis pas une puriste donc je vais continuer à appeler mes projets couvertures ou plaids, selon le patron en cours. Et pour des patrons gratuits de couvertures/jetés/plaids, ma référence reste Purl Soho pour leurs versions intemporelles avec une utilisation ingénieuse des couleurs (quelques-uns de mes préférés ci-dessus). Et je continue à tricoter ma couverture Palette, je vous montrerai mes progrès dans un prochain billet. Je m’éclate à chaque changement de couleur.

Références :

http://blog.plaidissimo.fr/un-plaid-ou-une-couverture/
https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20071106095914AActoNd&guccounter=1

watching knitting

regarder tricoter

In the knitting community, podcasts abound. But what I prefer is watching people tell their stories, because they can show me what they’ve been doing, whether it is knitting, sewing or any type of crafting. So here is a round-up of my current favorites.

Dans le monde du tricot, les podcasts sont nombreux. Mais ce que je préfère, c’est regarder les gens me parler de tricot ou d’artisanat en général, parce qu’ils nous montrent ce qu’ils ont fait, que ce soit du tricot, de la couture au autre. Je vous partage quelques-un des mes coups de coeur.

Paper Tiger

Dianna Walla is a designer and blogger, who spent a number of years in Norway and now lives in Montreal. She knows a lot about yarn and knitting in general and she recently launched her YouTube channel to share that knowledge. I found her presentation of the different types of Scandinavian yarn extremely interesting, so much so that I translated the video captions in French. I have not watched her most recent one yet, but I will as soon as I can.

Diana Walla est une créatrice et blogueuse qui a passé un certain nombre d’années en Norvège et vit maintenant à Montréal. Elle connaît beaucoup de choses et a récemment lancé sa chaîne YouTube pour partager ses connaissances. J’ai trouvé sa présentation des différents types de laines scandinaves tellement intéressante que j’ai décidé de traduire les sous-titres en français (que vous trouverez en cliquant la petite roue dentelée, symbole des paramètres). Très exactement j’ai corrigé les sous-titres générés automatiquement par YouTube, et pour quelqu’un qui s’y connait en traduction, il faut dire que la traduction automatique a encore de sacrés progrès à faire. Je n’ai pas encore regardé sa toute dernière vidéo, mais je compte le faire dès que possible.

 

Truly Myrtle

Libby is a New-Zealander, a blogger and designer. I found her some years ago when she was still living in England and was creating an entire new outfit every month. She records her podcasts every other week, sometimes less when it is vacation time. I absolutely love her accent and her smile, and hearing about life on the other side of the globe.

Libby est Néo-Zélandaise, blogueuse et créatrice. J’ai découvert son blog il y déjà un moment alors qu’elle vivait encore en Angleterre, et créait une tenue fait main complète chaque mois. Elle enregistre ses vidéos toutes les deux semaines, parfois moins en période de congés scolaires. J’adore son accent et son sourire, et l’entendre parler de sa vie de l’autre côté du globe.

 

The Knit Show

I came across this show via a link in the Vogue Knitting newsletter. I like the show format, a mixture of trends, tips and techniques and patterns that you can get for free on the website. It is hosted by Vicky Howell, a knitting designer. Each episode focuses on a theme, and those who prefer crochet are not forgotten. The Knit Show just won a set of awards, and I hope they will be able to finance season 2.

J’ai découvert cette émission grâce à un lien dans une infolettres de Vogue Knitting. J’aime bien ce format, un mélange de tendances, trucs et techniques ainsi que des patrons. qui sont disponibles gratuitement sur le site. L’émission est présentée par Vickie Howell, une créatrice, et chaque épisode tourne autour d’un thème. Il y en a aussi pour les crocheteuses. Le Knit Show vient de gagner différents prix. J’espère qu’ils trouveront leur financement pour la saison 2.

© theknitshow.com

Knit Stars

It is not a podcast or a show, but the equivalent of a knitting seminar that you can follow from the comfort of your home. Once you register, you get a lifetime access to all the videos and programme. I registered for the first edition but still haven’t found the time to watch my videos. This year will be the third edition. Click here to know more.

Ce n’est pas un podcast ou une émission, mais l’équivalent d’un séminaire de tricot au complet que vous pouvez suivre tranquillement de chez vous. Une fois inscrit, vous recevez un accès à vie à toutes les vidéos du programme. Je m’étais inscrite pour la première édition et je n’ai pas encore trouvé le temps de regarder mes vidéos. Cette année aura lieu la troisième édition. Pour en savoir plus, cliquez ici.

I love the English language, as you can see, and I apologize to my French readers below because I have not included anything in my own language. I’m pretty sure there are some excellent programs as well out there. In any case, and whatever your language is, feel free to share your favorite podcasts and shows in the comments.
Désolée, je n’ai pas d’exemple français à partager. Je suis très anglophile, comme vous le voyez, mais je ne doute pas qu’il y ait de très bons programmes dans notre belle langue. Sentez-vous libre de partager vos préférés dans les commentaires.

in the mood for: stripes

envie de : rayures

While I do have my goal set on my blankets this year (here and here), I’ve been thinking about what I could knit to totally finish my cotton stash. I have quite a lot of Cascade Ultra Pima (DK cotton) in coral, pink and blue left, along with a bit of yellow and a lot of apricot (leftovers from my bag series).  The only way I could wear these pastels is mixed with a neutral. I have stripes on my mind, I love stripes and they just go with everything. And they never get out of style. I kept thinking I needed some lovely white or cream cotton to make a nice sweater. Then it dawned on me. I have about 600 yards of black cotton DK yarn in my stash. Black and pastels would make a fantastic combination too. And the black will tame the girly factor of the pastels.

Mon objectif principal de l’année est clairement orienté sur mes couvertures (ici et ici), mais j’ai aussi bien envie de terminer complètement mon stock de coton. Il me reste pas mal de Cascade Ultra Pima (coton moyen) en corail, rose et bleu, avec un peu de jaune et beaucoup d’abricot (les restes de ma série de sacs). La seule façon pour moi de porter ces couleurs pastel est de les mélanger avec du neutre. J’ai très envie de rayures, j’adore les rayures et elles vont avec tout. Et elles sont toujours tendances. Je ne pensais qu’à me trouver un joli blanc ou crème pour faire un pull sympa. Lorsque soudain la solution m’est apparue. Je dois avoir 600 mètres de coton moyen noir dans mon stock. Noir et pastel feront un beau mélange eux aussi. Et puis le noir va tempérer un peu le côté girly des rayures pastel.

Linen St Stripe Pullover © Vogue Knitting S/S 2017  – Boum © Pompom issue 21
Pull Tunique © Bergère de France 2008/09 – Shore © Rowan Yarns

I searched my pattern library and came up with a nice selection, small stripes, large stripes, but nothing that truly fascinates me. I’d really love: a 3/4 or short sleeved sweater with a V-neck, not too long so that it does not emphasize my belly, with a bit of wait shaping and not too tight, nor too big. That should not be too hard. Maybe it is time for me to try and make my own pattern, or combine the elements I like from the patterns in my selection. The sweater on the top left above fits the bill but I don’t like the linen stitch effect, and it is a bit too tight. I’m a bit unsure of myself though. I knit like I cook. I like to follow the recipe. When I try something a bit creative, it usually results in disaster.
And then the Pompom summer edition was released and it is all about stripes – I’m ready to chuck all my plans out of the window and just sit and knit these gorgeous bento-style bags. This Riley sweater tempts me a lot too, with less positive ease – all their patterns are oversized this year, I know it’s the trend but meh…or their models are too thin ;-).

J’ai fait une recherche dans ma bibliothèque et j’ai trouvé une jolie sélection, des petites rayures, des grosses rayures, mais rien qui m’enthousiasme plus que ça. Ce que j’aimerais vraiment : un pull à manches courtes ou 3/4, avec un col V, pas trop long pour ne pas mettre l’accent sur mon bedon, avec un peu de définition à la taille, ni trop large, ni trop serré. Ce ne devrait pas être trop compliqué. C’est peut-être le moment pour moi de me lancer et d’essayer de faire mon propre modèle, ou de combiner les éléments que je préfère parmi ma sélection. Le petit pull en haut à gauche ci-dessus est le plus proche, mais je n’aime pas le point utilisé et il a l’air un peu serré. J’avoue ne pas être très sûre de moi. Pour le tricot, c’est comme pour la cuisine. J’aime bien suivre la recette à la lettre. Quand j’essaye d’innover, en général c’est plutôt raté.
Et puis Pompom a sorti son numéro de l’été totalement rayé – me voilà prête à jeter toutes mes idées par la fenêtre pour me mettre à tricoter ces magnifiques sacs de style bento. Ce pull Riley me tente beaucoup aussi, avec moins d’aisance – tous leurs modèles sont oversize cet été, je sais que c’est tendance mais bof…ou bien c’est leurs mannequins qui sont trop minces ;-).

© Pompom Summer 2018

What do you think? Should I try a Riley with multicolored stripes? Or stick to the safe bag knitting in pretty colours? Decisions are tough. But first, order the magazine. Then, read the patterns and knit a swatch or too. Then decide. In the meantime, if you have in mind a pattern that fits my requirements, by all means go ahead and share it.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que je devrais essayer un Riley avec des rayures multicolores ? Ou prendre moins de risque et me contenter du sac joliment coloré ? Dur de décider. Mais d’abord, commander le magazine. Ensuite, lire les patrons et tricoter un échantillon ou deux. Ensuite, prendre la décision. En attendant, si vous avez en-tête un modèle qui corresponde à mes critères, je suis preneuse. 

DDF2018#03 – whimsical socks

Les défis du fil – chaussettes fantaisie

For this month’s challenge, Stella’s themes were: “Shawl” and “Fantaisie”. I am using the French word because the translation is not “fantasy”, as one might think. Even though the two words have the same origin, they actually have a different meaning. “Fantaisie” in French means inventiveness, creativity, or whim. Novelty accessories are called “accessoires fantaisie”.
Ce mois-ci, les thèmes choisis par Stella étaient: “Châle” et “Fantaisie”. Et comme je l’explique à mes lectrices anglophones, fantaisie en français est souvent mal traduit par “fantasy” en anglais. Or, les deux mots, s’ils ont la même origine, n’ont pas le même sens. En anglais “fantasy” est lié au rêve, au fantastique, voire au fantasme. Et quand on veut parler d’accessoires fantaisie, on utilise le terme “novelty”.

So, after this vocabulary lesson, here is my playful take on the theme. I used a self-striping yarn and did not match the two socks. Not terribly inventive or creative, but definitely whimsical. The perfectionist side of me kind of wanted two exact socks, but hey, with a bit of “fantaisie”, my pair is just a bit more fun.
Bon, après ce mini-cours de vocabulaire, voici mon interprétation du thème. J’ai utilisé un fil chaussettes à rayures mais je n’ai pas assorti les deux chaussettes. Bon, d’accord pas super créatif, mais définitivement fantaisiste. Mon côté perfectionniste souhaitait deux chaussettes parfaitement assorties, mais avec un peu de fantaisie, je trouve que ma paire est un peu plus rigolote.

 

Yarn: Paintbox Yarns Socks – Stripes motif, colorway Autumn (Love Knitting)
Laine : Fil chaussettes de Paintbox Yarns – motif Rayures, coloris Automne (Love Knitting)

Don’t forget to check out Stella’s blog on April 5 for the full gallery. It is always fun to see how other crafters choose to interpret the themes (or not).
N’oubliez pas de jeter un oeil au blog de Stella dès le 5 avril, pour voir la galerie complète. C’est toujours sympa de voir comment les autres interprètent les thèmes (ou pas). 

plain & simple

I fell in love with the concept and the patterns of this new book by Pam Allen. And it is a perfect opportunity to start a new regular topic, focused on my library – mostly knitting for now. I can’t live without books, and I know many of you feel the same. To make it easier, I’m starting with the newest additions to my knitting shelf.
J’ai craqué sur le concept et les modèles de ce nouveau livre de Pam Allen. Du coup, c’est l’occasion parfaite de commencer une nouvelle série dans laquelle je vous fais découvrir ma bibliothèque – centrée sur le tricot pour le moment. Je ne peux pas vivre sans livres, et je sais que c’est pareil pour beaucoup d’entre vous. Pour faire simple, je commence avec les nouveautés dans mon étagère tricot.

This is a collection of 11 patterns all knit in Owl, the worsted weight Quince & Co blend of wool and alpaca. As you can guess by the title, the knits are a nice collection of basics, but they all have lovely details that give them a little extra bit of oomph. Pam Allen explains in the foreword that she chose to knit in the neutral, undyed colors of the Owl collection, but all of these patterns would look lovely in any color, and lend themselves well to customization. I share my favorites below.
Ce livre est une collection de 11 modèles tous tricotés en Owl, la laine moyenne de Quince &Co, un beau mélange de laine et alpaga. Comme vous le devinez par le titre, ces tricots forment une jolie collection de basiques, mais tous ont des petits détails charmants qui leur donnent un petit plus. Pam Allen explique dans l’introduction qu’elle a choisi des teintes neutres et non-teintes de la gamme, mais tous ces modèles seraient aussi magnifiques de toutes les couleurs, et peuvent être facilement personnalisés. Je vous montre mes préférés.

ash
slightly oversize tunic with side pockets – I love the large ribbed hem and the batwing sleeves, it just looks so comfortable, perfect for both relaxing and working at my desk.
une tunique ample avec des poches latérales – j’aime la large bordure en côtes et les manches chauve-souris, ce pull a l’air tellement confortable, parfait aussi bien pour la détente que travailler confortablement à mon bureau.

oak
a nifty little sweater, perfect for layering. It would be lovely in any shade.
un petit pull tout simple, parfait pour superposer. Ce pull serait joli dans n’importe quelle teinte.

 

 

walnut

similar features as ash, the large ribbed hem and pockets for a roomy cardigan that closes properly on the front. I don’t have any classic handknit cardigan in my wardrobe. I like the long ribbed hems on the sleeve that you can choose to turn or not.
de quoi faire un beau twin-set avec ash, puisqu’il partage la même large bordure côtelée et les poches, et j’aime qu’il se ferme bien sur le devant. Je n’ai pas encore de vrai gilet classique tricoté dans ma garde-robe. Le petit détail qui ne plaît: les longs revers de manches que l’on peut porter retournés ou non.

balsam
a large cowl that doubles as a hoodie, perfect for the wintry days. We have many of those here, even if it isn’t as cold as Canada.
un grand col qui devient capuche, parfait pour les jours de grand vent. En Bretagne, le vent souffle pas mal, même s’il n’est pas aussi froid qu’au Canada.

And on the top of my list:
Et tout en haut de la liste : 

birch

I’ve been on the lookout for the perfect pattern for some lovely Aslan Trends Invernal that’s been in my stash for too long. I have four skeins in khaki (really looks like natural color to me) and two in passion fruit that would be just right for a yoke sweater. Plus, it is an alpaca blend too. I’m not that keen about the oversizing though, so I will probably reduce the ease and knit a size that is more fitting. The yoke seems to go really low, and the sleeves are attached below the yoke. In other pictures for this pattern, the way the sleeves are attached does not look that comfortable. Do you see what I mean? I want to be able to raise my arms in a normal way, and I don’t like oversize arms. I’ll let you know if I finally decide on this one, after a couple of swatches (and triple check of required yardage). Or maybe I could knit ash as a color-block version. Mm, what do you think?
Cela fait un moment que je cherche le patron parfait pour cet Aslan Trends Invernal qui est dans mon stock depuis trop longtemps. J’ai quatre écheveaux en khaki (qui ressemble plus à du naturel non-teint, je trouve) et deux en fruit de la passion qui seraient parfaits pour un pull jacquard. En plus, c’est un mélange de laine et d’alpaga. Par contre, je ne raffole pas du style oversize, alors je vais probablement choisir une taille qui ne me fera pas nager dedans. L’encolure semble aller très bas, et les manches sont attachées en-dessous. Lorsqu’on regarde d’autres photos de ce patron, on a l’impression que les manches ne sont pas si confortables. Vous voyez ce que je veux dire? Je veux pouvoir soulever mes bras normalement, et je n’aime pas trop les bras trop larges. Je vous dirai ce que je décide, finalement, après quelques échantillons (et une triple vérification du métrage requis). Ou je pourrais peut-être tricoter un ash en version color-block. Qu’en pensez-vous?

To see all the Plain & Simple patterns, click here – let me know which one is your favorite, and which would work best for this beautiful yarn.
Pour voir tous les modèles de Plain & Simple, cliquez ici – dites-moi lequel vous préférez, et celui qui conviendrait le mieux à ma jolie laine. 

All pictures except the last/toutes les photos sauf la dernière © Whitney Hayward (Quince & Co)

Knit Together – the square

I kept my promise and finished quickly this square, although I can only publish this today as I was away on vacation. You do not a break every now and then. In the last post, I showed you where I found the idea for the pattern, and the choice of colors came quite naturally, as soon as I saw the little skein of yellow yarn Shirley sent me.
Bon, promesse tenue, j’ai terminé mon carré assez vite même si je ne peux vous en parler qu’aujourd’hui car j’étais en vacances. Ca fait du bien de temps en temps. Dans mon dernier billet, je vous ai montré où j’avais trouvé le motif, et le choix des couleurs est venu assez facilement, dès que j’ai vu le petit écheveau de laine jaune que Shirley m’avait envoyé.

Image result for october 2017 yellow sky and red sun

I guess I was inspired by the Ophelia storm from last fell. The heavy winds brought sand from the Sahara desert, and with the smoke rising from the wild fires in Portugal, it created an eerie atmosphere over France and English. The sky became yellow and the sun turned red. It was really surreal. So this yellow cloud is a sand-filled cloud dropping sand particles over a stormy sky.
Let’s have a look at the yarns I used for this small project.
J’ai dû être inspirée par la tempête Ophélia de l’automne dernier. Les vents violents charriaient du sable provenant du Sahara mélangé à la fumée des incendies du Portugal, ce qui avait créé cette atmosphère un peu sinistre au-dessus de la France et de l’Angleterre. Le ciel était devenu jaune et le soleil rouge. C’était assez surréaliste. Alors ce nuage jaune est rempli de sable qui tombe sur un ciel d’orage.
Voyons quels fils j’ai utilisés pour ce petit projet.

I found this gorgeous dark grey yarn in the Toronto Frolic, three years ago. It comes from a flock of black sheep from northern Ontario that the owner had sold at the time of the event, so this batch was the last of this particular yarn. It is kind of unique in that respect.  The yarn is not dyed: isn’t that color simply gorgeous? I could knit an entire sweater in it. And it is surprisingly soft. I should have picked up some more. The weight sits somewhere between aran and chuncky, so it is not really tight once knit with the US11 DPNs that were provided.
J’ai trouvé cette magnifique laine grise au Toronto Frolic il y a trois ans. Elle provient d’un troupeau de moutons noirs de nord de l’Ontario que le propriétaire venait de vendre, du coup ce lot était son dernier. C’est une laine unique dans ce sens. Elle est non teinte : cette couleur naturelle n’est-elle pas simplement magnifique ? Je pourrais me faire un pull entier comme ça. Et elle est très douce aussi. J’aurai dû en acheter bien plus. Au niveau de l’épaisseur, ce n’est pas dans les plus grosses, donc sur les aiguilles de 8 mm fournies le jersey est plutôt souple.

On top of that, I added this lovely sample from Shirley, a mustard yellow yarn from Stonehedge Fiber, Shepherd’s Wool Yarn in the Autumn Gold, with which she knit her own square.
Ensuite, j’ai ajouté cette belle laine jaune envoyée par Shirley, la Shepherd’s Wool Yarn de Stonehedge Fiber dans la couleur Or d’automne, avec laquelle elle a tricoté son carré

The shiny droplets are a few yards of Berroco Captiva Metallic, doubled. I thought it would be nice to have a hint of shine. I used this yarn for a summer cardigan, the yarn is quite funky but not very comfortable. I still have a skein that I am keeping to knit a necklace, or another accessory. Any idea for some knitted jewellery is welcome.
Les goutelettes dorées représentent quelques mètres de Berroco Captiva Metallic, doublé. J’ai pensé que ce serait joli d’avoir un soupçon de brillance. J’ai utilisé ce fil pour un gilet d’été, c’est un fil assez original mais pas très confortable. Il me reste une pelote que je garde pour tricoter un collier, ou un autre accessoire. Toute suggestion de bijou tricoté est la bienvenue.

Instead of knitting this in intarsia (which I should probably have done) I followed the instructions to work this in a duplicate stitch. Embroidery over the knitted square: why not? So why does it feel so amateurish? I’m not crazy about the final result. All I hope is that there will be enough beautiful squares in the final product and no one will notice that one too much.
Au lieu de tricoter ce motif en intarsia (ce que j’aurais peut-être dû faire), j’ai suivi les instructions et brodé le motif au point maille. De la broderie sur mon jersey : pourquoi pas ? Mais je ne suis pas fan du résultat, cela a trop l’air d’un travail d’amateur. Du coup, j’espère que ce carré ne se fera pas trop remarquer dans l’ensemble final.

So now we’re reaching the stage where I need to designate a few of my favorite blogs to pass the baton. I’m pretty sure anyone can do better than my little screwy square. Seriously.
Voici donc le moment où je dois passer le relais à une de mes collègues bloggeuses anglo-saxonnes. Je suis sûre que n’importe laquelle d’entre elles fera mieux que mon petit carré un peu tordu. Vraiment.

So I am reaching out to some of my favorite bloggers who might be interested in participating – not sure when Melissa decides she has enough squares, but for now, the challenge is still open:

  • Fashion: Yarn Style – Leah is a sophisticated knitter, a Francophile in love with macaroons and gorgeous yarns. She knows exactly what fits her and does not hesitate to bring some couture-inspired tailoring to her knits, a true inspiration for the fashion conscious. I’m sure she would contribute a very chic square.
  • Holly Knits: Holly is known by Vogue Knitting fans as The Yarnista, and has an incredible hand-knitted wardrobe. She just went through a very difficult year, and I hope she will see this small challenge as a welcome distraction.
  • Autumn Geisha: Tien is a very creative knitter and I wish I could comment on her blog. Somehow the blogpost system does not let me comment, no matter what method I try. Anyway, she just made the most incredible socks for the Fringe Association Log Cabin KAL and I’m pretty sure she would come up with a colorful and original square, like most of her knitting.

OK, girls, the first one to take up the challenge will receive a neat little package with the DPNs and Melissa’s instructions. Are you ready? The first one to raise her hand will be the winner. And if you’re not listed here but still want to join the challenge, feel free to check the guidelines here.

Pour que ce soit plus facile pour le suivi du projet, j’ai désigné quelques-unes des mes bloggeuses préférées aux Etats-Unis et au Canada, la première qui se manifestera recevra le petit paquet avec les aiguilles et les instructions. Néanmoins, si vous lisez l’anglais facilement, et si vous avez envie de participer, sentez-vous libre de le faire. Toutes les instructions sont ici.

 

DDF2018#01

Yoohoo, the monthly challenge is back, girls. Stella is inviting us every month to produce something crafty (it does not have to be knitting) around a couple of themes that are totally optional. And she decided for 2018 to be a bit more creative with the themes as well, you know, going beyond the obvious for each month. I love that. So for January, the themes were: Haze and Unicorn. I generally do not plan anything according to the themes, and when my project totally line up with it, it is pure serendipity.  But in some way, this month’s project is related to the Haze theme. I’m not thinking of the physical, tangible mist, but rather the mental and emotional haze that we can feel after a burn-out or difficult times.
Le défi du mois, c’est reparti, yoohoo ! Stella nous invite chaque mois à faire preuve de créativité (tricot et autres) autour d’un ou deux thèmes qui ne sont absolument pas obligatoires. Et pour 2018, les thèmes seront un peu plus créatifs également, on va sortir des évidences. J’aime ça. Pour janvier, les thèmes étaient: Brume et Licorne. En général, je ne prévois pas spécialement de projet pour le thème, et lorsque mon projet est en phase avec l’un deux, c’est vraiment une pure coïncidence. Mais d’une certaine façon, mon projet de ce mois-ci est plus ou moins lié à la brume, pas la brume réelle, physique, tangible, mais plutôt la brume mentale et émotionnelle, celle qui peut provenir suite à une grande fatigue ou de gros soucis.

My best friend had to undergo a knee operation a few months ago, and the recovery is taking much longer than expected. Not being able to move and spending the entire winter indoors is not fun, especially in the gloomy Parisian winter season. So I thought of knitting her a shawl, to envelop her in warmth and softness, the way I would do it if I was close to her.
Ma meilleure amie a dû subir une opération du genou il y a quelques mois, et la récupération est bien plus longue que prévue. Ne pas pouvoir bouger et devoir passer la plupart de son temps immobilisé pendant l’hiver gris parisien, ce n’est vraiment pas facile. Alors j’ai eu l’idée de lui tricoter un châle, pour pouvoir l’envelopper de chaleur et de douceur, comme je pourrais le faire si j’étais près d’elle.

I used the Textured Shawl pattern: I already knit one version that I wear regularly. In a laceweight yarn, it is easy to tuck under a coat, it is light and warm at the same time. I chose a lovely yarn from my stash that I hope she’ll like as much as I do. The violet burst will match the violet hat I knit for her last winter.
Je me suis servie du patron  Textured Shawl : j’en avais déjà tricoté une version que je porte régulièrement. En fil dentelle, c’est facile de la porter sous un manteau, il est à la fois léger et chaud. J’ai choisi un joli mélange dans mon stock, et j’espère qu’elle l’aimera autant que moi. Ce petit rappel de violet devrait bien s’harmoniser avec le chapeau que je lui ai tricoté l’hiver dernier. 

This yarn is filled with memories too. I found it in Montpelier, the capital of Vermont. I went to Vermont only twice when we were still living in Canada, and I fell in love with this state. The green hills, the Lake Champlain, the lovely food, the peacefulness… A little taste of paradise for me. This colorway is called Spring Pasture. You can see them, can’t you? The lovely green of spring hills, the violet crocuses spread across the soft grass. It is a wool/silk blend – anything with silk is just a pure joy to knit.
Cette laine est pleine de souvenirs également. Je l’ai trouvée à Montpelier, la capitale du Vermont. J’ai visité le Vermont deux fois seulement lorsque nous vivions au Canada, et je suis tombée en amour (comme on dit au Québec). Les montagnes vertes, le Lac Champlain, la délicieuse nourriture, la tranquillité… Un petit goût de paradis pour moi. Ce coloris s’appelle Pâturage de printemps. Vous les voyez, non ? Les collines vertes du printemps, les crocus violets éparpillées dans l’herbe tendre. C’est un mélange laine et soie – tout ce qui contient de la soie est un pur bonheur à tricoter.

So there it goes. This little bunch of softness will drape my friend’s shoulders very soon, as a reminder that I love her deeply.
Alors voilà. Ce petit paquet de douceur sera bientôt joliment drapé autour des épaules de mon amie, pour lui rappeler combien je l’aime.

Continue reading