the finishing week

Rarely has a week been so productive. I’m close to finishing not one, not two, but three projects. THREE !!!! Amazing. My summer sweaters are finished – for fall, of course, thanks to my amazing knitting planning skills, and lightning knitting speed. And my Solbein is only missing its buttons, which should be added very very soon.

Rarement semaine fut aussi productive. Je suis prête de terminer non pas un, non pas deux, mais trois projets. TROIS !!! Incroyable. Mes pulls d’été sont terminés – pour l’automne, évidemment, grâce à mes talents extraordinaires de planification tricotesque, et ma vitesse de tricot sidérale. Et mon Solbein n’attend plus que ses boutons, qui vont lui être ajoutés très très prochainement.

But before I show you all these finished beauties, which all deserve a post on their own, I’ll show you what happened to the last summer project on my list. I had started a pair of socks with this wonderful Burberry-inspired self-striping yarn that you see in the picture above. And below, this is how far I got to on the first sock.

Mais avant que je vous montre ces beaux projets, qui méritent chacun leur propre billet, je vous montre ce qui est arrivé à mon dernier projet de l’été prévu. J’avais commencé une paire de chaussettes avec cette laine magnifique aux rayures inspirées par Burberry que vous voyez sur la photo ci-dessus. Et ci-dessous, voilà où j’en suis arrivée sur la première chaussette.

A bit long, no? That’s because I did not want to waste any inch of this spectacular yarn. As much as I love high-knee socks though, I felt like I was going to die of boredom before reaching the end of that first skein. Not mentioning starting the second one….yawn….

Un peu long, non ? C’est parce que je ne veux perdre aucun centimètre de cette laine spectaculaire. Même si j’adore les chaussettes aux genoux, j’ai bien cru que j’allais mourir d’ennui avant même de terminer ma première pelote. Sans parler de la deuxième chaussette…je baille rien que d’y penser…

See that pretty set-up for the afterthought heel? Yes, these socks would probably have looked amazing, but a yarn like this deserves to be, not only used in full, but displayed for the whole word to see. So off the needles it goes.

Il est pas mignon mon petit placement pour le talon ? Je crois bien que ces chaussettes auraient été magnifiques, mais ce fil mérite, non seulement d’être totalement utilisé, mais d’être exposé à la vue de tous. Hop, on enlève des aiguilles.

Now I’m back to square 1. I decided to turn this yarn into a scarf. Since I want to preserve the stripes design, I’ve got to stick to the average stitch number for a pair of socks, which will result in a narrow scarf. And because knitting a simple stockinette scarf would be even more boring than socks, I chose the Outline pattern (my first take on it below) to add a bit of interest thanks to this simple yet effective chevron/lace pattern. What do you think? If it doesn’t work, I can always go back to my pair of socks.

Retour à la case départ. J’ai décidé d’en faire une écharpe. Puisque je veux garder ces rayures, je dois me tenir à un nombre de mailles équivalent à celui d’une chaussette, ce qui me donnera une écharpe assez étroite. Et comme tricoter une bête écharpe en jersey endroit serait encore plus ennuyeux que les chaussettes, j’ai choisi le modèle Outline (première version ci-dessous), qui a le mérite d’ajouter un peu de fantaisie grâce à ce point simple mais efficace mêlant chevrons et dentelle. Vous en pensez quoi ? Si ça ne marche pas, je peux toujours revenir à mes chaussettes.

Keep watching this space to see the finished sweaters, and my knitting plans for the next season. Have a great week, and happy knitting!

Promis, je vous montre bientôt mes pulls terminés, et mes projets pour la saison à venir. Passez une excellente semaine, et bon tricot !

big socks

Now I know why a skein of sock yarn is so long. When you’re knitting a small or medium size pair of socks, you sometimes feel frustrated when the leftovers join the stash pile. But after knitting a pair for my husband, I can happily say that this won’t be the case. I used exactly 440 yards out of my 448 yards ball of sock yarn. Oh yes, that’s what a size 11 foot requires.

Maintenant, je sais pourquoi il y a autant de métrage dans une pelote de laine à chaussettes. C’est vrai, quand on tricote une paire de taille petite ou moyenne, on est un peu frustré de voir encore des restes se joindre à la pile. Mais après avoir tricoté une paire pour mon mari, je peux dire avec bonheur que ce n’est pas le cas. J’ai utilisé 400 mètres de laine chaussette sur les 410 de ma pelote. Ben oui, une pointure 45, ça en consomme du fil.

This is the happy ending to an otherwise uneventful but tiresome project, because knitting large socks seems painfully long. At some point, I wondered if it was ever going to end, especially on sock number 2. I was seriously fed up with it. Give me a small pair of socks anytime.

Le projet se termine bien, donc, après un projet sans émotions particulières mais un peu agaçant, parce que tricoter des chaussettes aussi grandes, ça paraît vraiment très, très long. A tel point que je me demandais si ça allait se terminer un jour, surtout pour la deuxième chaussette. Franchement j’en pouvais plus. Donnez-moi une petite paire de chaussettes quand vous voulez.

The Rye pattern is among my favorites. I already knit two pairs in worsted yarn, and when the designer duo released a sock yarn version, I was thrilled. Not sure I chose the best yarn though, the texture would shine a lot brighter on a tonal or semi-tonal yarn, but hey! My husband is happy with his new pair or socks, it is an easy pattern, and with sizes ranging from newborn to the largest one I made, you can knit socks for the entire family.

Ce patron, Rye, fait partie de mes préférés. J’ai déjà tricoté deux paires en laine plus épaisse, et lorsque le duo de créatrices a lancé la version pour laine fine, j’étais ravie. Bon, je n’ai pas vraiment choisi la meilleure laine pour cela, la texture serait plus visible avec des teintes tonales ou semi-tonales, mais bon ! Mon mari est content de sa nouvelle paire, c’est un patron vraiment simple, et avec des tailles qui vont du bébé à celle que j’ai tricotée (la plus grande), vous pouvez tricoter des chaussettes assorties pour toute la famille.

My husband has been asking for a cardigan for a few months now. He’s 6’2, so I need to brace myself for a major project. I’m still thinking about it. One thing for sure: it won’t be sock yarn.

Mon mari me demande un gilet depuis un petit moment. Vu qu’il mesure 1,90m, je dois me préparer mentalement à un projet d’envergure. J’y réfléchis encore. Une chose est sûre : ce ne sera pas avec du fil chaussette.

 

Continue reading

adventures in Sockland – part 3

Aventures au pays des chaussettes – 3ème partie

Let’s wrap up this mini-series. I’ve shown you my last pair, the one before last, now it is time for the new pair, the one I am currently knitting. I cast on eagerly for a beautiful pair of long boot socks, with the lovely and soft Knit Picks Stroll yarn in the Pond Colorway. The Stone’s Throw pattern is named for the lovely rivulet pattern formed by cleverly positioned increases and decreases on a rib stitch background.
Il est temps de terminer cette petite série. Je vous ai montré ma dernière paire, l’avant dernière, c’est au tour de la prochaine, c’est à dire celle qui se trouve sur mes aiguilles en ce moment. J’ai monté les mailles avec empressement pour cette belle paire de chaussettes hautes, dans une belle couleur verte de Knits Picks Stroll. Le patron s’appelle Jet de Pierre, en référence à ce joli motif évoquant les ricochets d’une pierre sur l’eau, formé par des diminutions et augmentations sur un fond de côtes 1×1.

Stone_s_Throw_Socks_Mercier2_small_best_fit

But one night, I got to wonder why I still had not reached the heel after patiently knitting the chart for more than 14 inches (yes, you read that right). I mean, is my half leg even 14 inches long ? So I decided to check the pattern page. Something you are supposed to do BEFORE you cast on. Something I know is vital, and usually do. So how come I did not do it this time? Beats me. I don’t know. But when I finally looked, my jaw dropped and made a heavy clanging sound on the ground.
Tout allait bien jusqu’au moment où j’ai commencé à me demander si ma tension était bonne, alors que j’arrivais à près de 35 cm (oui, vous avez bien lu). Je ne suis même pas sure que ma jambe soit aussi longue. Alors j’ai décidé de vérifier la page du patron. Ce que vous êtes toujours censés faire AVANT de monter les mailles. Ce que je fais d’habitude mais cette fois-ci, je ne sais pas ce qui s’est passé. Toujours est-il que lorsque je me suis enfin décidée à le faire, j’ai senti ma mâchoire se décrocher brutalement.

image

There, on the Ravelry pattern page, was this small yet very legible word: errata. It took me more than 150 rows of this sock leg to realize there was a simple but major mistake in the chart. You see, the decrease and increase stitches have been reversed in the second half of the chart. Ha, ha, yes, so silly, isn’t it ?
Là, sur la page Ravelry, se trouvait ce petit mot très lisible: errata. Il m’a fallu plus de 150 rangs avant de me rendre compte qu’il y avait une erreur très simple mais primordiale dans le graphique. En fait, les augmentations et diminutions ont été inversées dans la moitié du tableau. Ha, ha, c’est bête, hein?

IMG_0681

To be entirely truthful I had noticed something was not quite right from the first repeat but I was convincing myself that it would look good once it was on my leg.  I know, complete denial. I did not, for one second, even imagine there could have been a mistake on the pattern. What is wrong with me ? Other knitters noticed the problem right away, judging by the comments on the pattern page.
Pour être totalement honnête je soupçonnais quelque chose dès la première répétition du patron mais je me suis convaincue moi-même que cela irait bien une fois sur ma jambe. Oui, je sais, déni total. Je n’ai simplement pas imaginé une seule seconde que le patron pouvait contenir une erreur. Non mais c’est quoi mon problème? Les autres tricoteuses l’ont remarqué tout de suite si j’en crois les commentaires sur le patron.

image

After the shock, there was a short but intense moment of despair. I had two options:

  • pretend this had not happened and continue, with the right chart this time. I mean, who cares? These are boot socks, nobody is going to see them anyway. Except me.
  • frog and start over. And hoping to never forget this basic lesson that you should ALWAYS CHECK THE PATTERN PAGE before you start a project.

Deux options possibles après que le choc eut laissé place à un bref mais intense moment de désespoir:

  • prétendre qu’il ne s’est rien passé et continuer avec le bon motif. C’est vrai quoi, ca gêne qui? Et puis ce sont des chaussettes pour les bottes, personne ne les verra jamais. A part moi.
  • tout défaire et recommencer. Et espérer que je retienne définitivement la leçon de base qui veut que l’ ON VERIFIE TOUJOURS LA PAGE PATRON avant de commencer un projet.

IMG_0687

I guess you know what I did, right ? Did I really have a choice? I just could not pretend this had not happened. In fact I have already frogged and started over, but I find it is going much more slowly. But at least it is going much, much better. And I just might forget one repeat to avoid getting over-the-knee socks.
Bon ben vous devez deviner ce que j’ai fait, non? Franchement, avais-je le choix? Je ne pouvais vraiment pas prétendre que rien n’était arrivé. En fait j’ai déjà tout défait et recommencé depuis le début, mais cela avance beaucoup moins vite. Mais au moins cela avance de la bonne façon. Et je vais certainement en profiter pour éliminer une répétition et éviter de me retrouver avec des cuissardes.

IMG_0688

There goes the last of my sock series. I do hope I won’t have more misadventures to share, honestly, but only lovely finished objects. At least it illustrates how, in knitting as in any other craft, one can always improve.
Voilà pour ma petite série chaussettes. J’espère vraiment ne plus avoir d’autres mésaventures à vous partager, et uniquement de beaux projets terminés. Mais cela illustre parfaitement comment, en tricot comme dans n’importe quel autre art manuel, on peut toujours s’améliorer.

adventures in Sockland – part 2

Aventures au pays des chaussettes – 2ème partie

It is a good thing I finished my Pixel Stitch socks, because you will never guess what happened to the pair of socks I knitted before that one. Yes, these ones, remember ? They were completed by spring.
Je suis bien contente d’avoir terminé mes chaussettes Pixel parce que vous ne devinerez jamais ce qui est arrivé à la paire précédente. Celle-ci, vous vous souvenez? Elles datent de ce printemps.

IMG_0315

The other week I reached out to put them on, and horror ! A big hole at the heel. On each sock! Let me show you.
La semaine passée, alors que je m’apprête à les mettre, horreur ! Un gros trou dans le talon. Sur chaque chaussette ! Voyez plutôt.

These are only a few months old. How did it happened, I wondered? This was a good sock yarn from Black Trillium Fibers. I have used their Pebble Worsted for a shawl worn over and over again without any problem. Still I could not help making the comparison between this and my other older pairs. The pair on the far right is the oldest one, and they all superbly endured multiple washes in the machine without any specific protection. You can see I no longer bother to block them properly.
Ouais, complètement abîmées au bout de quelques mois. Comment cela est-il possible? J’ai utilisé un bon fil à chaussettes de Black Trillium Fibers. J’ai testé leur laine Worsted sur mon McMilne que j’ai porté sans cesse l’hiver dernier, lavé, porté, sans aucun problème. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de comparer avec mes autres paires qui résistent encore et toujours (non, pas à l’envahisseur romain) à de multiples lavages. Voyez ci-dessous. La paire la plus à droite est ma plus vieille paire, toujours en pleine forme. Et comme vous pouvez le contaster, je ne fais même plus l’effort de les bloquer après chaque lavage.

IMG_0678

From left to right: SweetGeorgia Yarns Tough Love Sock in Waterfall (club colorway), Tanis Fiber Arts Blue Label in Frost and Patina (club colorway). I have put these socks several times in the washing machine, without specific protection. But they all contain 20% of nylon.
De gauche à droite: Sweet Georgia Yarns Tough Love Sock en Waterfall (coloris club), Tanis Fiber Arts Blue Label en Frost et Patina (coloris club). J’ai mis ces chaussettes plusieurs fois en machine sans protection spéciale. Mais elles contiennent toutes 20% de nylon.

Possible explanations/explications possibles

The yarn: this beautiful speckled yarn is 85% merino and 15% silk. There is no nylon. The silk is strong but maybe not as strong as the nylon in my other socks. Something I totally forgot or else I would have treated my socks with a bit more care. The lovely and soft feeling on my feet made me wear them a lot, which only exarcebated the other factor described below. Ergo ipso facto, or whatever the latin locution needs to be there. CQFD.
La laine: cette jolie laine mouchetée est un mélange 85% mérinos et 15% soie. Il n’y a pas de nylon. La soie est une fibre solide mais pas autant que le nylon de mes autres chaussettes. Ce que j’ai totalement oublié sinon j’aurais traité mes chaussettes avec plus de soin. Cette sensation douce et chaude sur mes pieds m’a amené à les porter beaucoup, ce qui a accentué l’autre problème décrit ci-dessous.

The method: all the strong socks above are knitted top-down, my favorite method. The cast-on edge is firm yet supple enough so that socks are easily put on or pulled off. But on my toe-up socks, like the one with holes, I am not that good with the bind-off. It tends to be a bit stiff, and I never tried a very stretchy bind-off because I hate socks that crawl down your leg. I don’t want to run the risk to have a leg that does not stay up.
Hence, I tend to pull at the heel to take my socks off. And when I wear my socks to bed, once my feet are warm I also pull them off in a very cavalier manner, pulling at them with my other foot, using toes to pull the heel if needed. Now I think this did not help at all. Or rather helped a lot in creating these two beautifully symmetrical holes.
La méthode: toutes mes chaussettes solides sont tricotés du haut vers le bas, ma méthode préférée. Le bord supérieur est ferme mais assez souple pour me permettre de mettre et d’ôter mes chaussettes facilement. Mais pour mes chaussettes tricotées du bas vers le haut (orteils en premier), comme je déteste les chaussettes qui tombent sur la jambe,  je n’ai jamais voulu courir le risque en rabattant les mailles trop souplement donc le haut est toujours un peu trop serré.
Du coup, j’ai du mal à enlever mes chaussettes facilement et j’ai tendance à tirer sur le talon pour les enlever. Le pire c’est quand je suis au lit et que je veux les enlever lorsque mes pieds sont bien chauds: j’y vais carrément avec l’autre pied et les orteils s’il le faut pour tirer sur ce talon. Bref, je pense que cela n’a pas aidé. Ou plutôt, cela a beaucoup aidé à créer ces deux magnifiques trous parfaitement symmétriques.

Next step/prochaine étape

All I can do now is try and repair, if it is possible. The damage is pretty big. On the plus side, it will make me practice my repair skills, which are far from good. I remember a good sock repair tutorial in an old issue of Twist Collective, and I’ve got a darning egg, as well as enough of this sock yarn to play with. Now I just need to find the motivation to get going. That’s the hardest part!
Tout ce qu’il me reste à faire, c’est réparer, si possible. Le dommage est assez conséquent. En regardant du bon côté, cela va me faire pratiquer le reprisage, qui est loin d’être mon fort. Je me souviens d’un bon tuto pour les réparations de chaussettes dans un vieux numéro de Twist Collective. J’ai un œuf à repriser, assez de laine pour essayer. Il ne me reste qu’à trouver la motivation pour m’y mettre. Dur, dur !

14-darn_socks

Lessons learned/bilan

  1. I will remember that socks, like all hand-knitted items, are to be treated with loving care and not like old dishcloths. And use my hands to take them off.
    Je vais me rappeler que les chaussettes, comme tous les tricots fait mains, doivent être traités avec soin et pas comme de vieux torchons. Et les enlever avec mes mains.
  2. I might stick to top down socks from now on. Because my only other pair of toe-up also got holes in it, which I originally blamed on an inferior sock yarn. But I see now that my mishandling might be to blame.
    Je vais peut-être me cantonner aux chaussettes haut vers bas pour le moment. Parce que ma seule autre paire de bas en haut est aussi mal en point, ce que je pensais être dû à une laine de mauvaise qualité. Mais c’est peut-être mon mauvais traitement qui est en cause.

Did you ever get that problem? And if you knit toe-up socks with a stretchy bind-off, does the sock stay up the leg? Maybe I should try it at least once. Let me know about your experience.
Avez-vous déjà eu cette mésaventure? Si vous tricotez des chaussettes de bas en haut avec un rabattage souple, Est-ce que la chaussette reste bien sur la jambe. Je devrais peut-être essayer au moins une fois. Racontez-moi vos expériences.

adventures in Sockland – part 1

Aventures au pays des chaussettes – 1ère partie

I had planned to do a single post on my recent adventures (and misadventures) with socks, but there was too much so I cut it in three pieces, to be shared across the coming week. If you have never tried sock knitting, I hope this will not give you another reason not to do it. There is nothing like a pair of hand-knitted socks, even with a few mishaps.
J’avais prévu de vous faire un billet unique sur mes récentes aventures (et mésaventures) de chaussettes, mais j’avais trop à dire alors vous en aurez trois pour le prix d’un. Si vous n’avez jamais essayé de tricoter des chaussettes , j’espère que cela ne vous donnera pas une raison de plus pour passer à côté. Il n’y a rien de plus confortable qu’une paire tricotée main, et cela vaut les petits désagréments qui peuvent se produire.

Imperfect Pixel Stitch Socks – Chaussettes Pixel imparfaites

When Purl Bee released their Pixel Stitch sock pattern, I knew I had just the right yarn for them. A Knitcrate sock yarn with two small skeins of Zen Yarn Garden, perfect for colorwork. As soon as I had time to cast on, I happily did.
Lorsque Purl Bee ont sorti leur patron de Chaussettes Pixel, je savais que j’avais la laine parfaite dans mon stock. Une laine provenant de Knitcrate avec deux demi-écheveaux de Zen Yarn Garden, parfait pour du jacquard. Dès que j’ai pu, j’ai monté les mailles.

However, working with two yarns at once proved very challenging for me at first. The usual small gaps between the double-pointed needles became visible ridges. It took me three months to work through the first one, I was working so slowly” The summer did not help: holding merino and cashmere in my hands during the hot days was just too much. I was even tempted to give up but I knew I could not find a better pattern for this yarn.
Travailler avec deux fils en même temps s’est avéré être un vrai défi pour moi. Les écarts entre les double-pointes se sont transformés en arêtes très visibles, et j’ai fait quelques erreurs sur la première chaussette, celle avec les bouts foncés. Cela m’a pris trois mois pour une seule chaussette, tellement je travaillais lentement. Il faut dire aussi que je n’y ai pas beaucoup touché pendant l’été car il faisait trop chaud pour travailler avec ce mélange de mérinos et cachemire. J’ai même été tentée de tout stopper mais je savais que ce modèle était vraiment parfait pour ces laines.

IMG_0669

Second blocking : the yarn pills a lot. Deuxième blocage: la laine bouloche beaucoup.

It took me less than ten days for the second sock though. Go figure. I just got used to the rythm and became much more agile with yarn in both hands. I did not have enough yarn of each color to make two identical socks, so the color switch was sort of mandatory. I like it though. If you notice, I ran out of mauve right at the end and had to finish my bind-off with the darker color. I think this has to do with the color dominance effect. I did keep the same yarns in each hand throughout to make sure the motif would be the same. I always knitted with the mauve on the right hand, throwing the yarn, and the purple on the left, picking the yarn. This is only one of the possible techniques for Fair Isle. Interestingly, I used more yarn for the non-dominant color, the pale mauve. You can see below how the mauve seems to pop out on the inside of the work.
Une fois commencée la deuxième, tout est allé beaucoup plus vite. En dix jours, c’était fait. Je me suis habituée au rythme et j’étais bien plus agile avec ma main gauche ce coup-ci. Si vous remarquez bien, j’ai manqué de fil mauve à la toute fin et j’ai terminé la moitié de la fermeture avec le fil foncé.
Je pense que cela est dû à l’effet de la couleur dominante. J’ai effectivement gardé le même fil dans chaque main pour maintenir le même effet. Je tenais le fil mauve dans la main droite, en jetant le fil, et le fil violet dans la main gauche, en prenant le fil. C’est une des différentes méthodes possibles pour tricoter le jacquard. C’est intéressant de constater que j’ai utilisé plus de fil pour la couleur non-dominante, le mauve. Voyez comment il ressort sur l’envers du travail.

IMG_0679

Result: I am quite happy with these socks, even though the execution is far from perfect. The yarn is super soft with its 20% of cashmere, which means it also pills a lot already, as you can see from the picture above. The double layer created by the colorwork makes this a super warm pair of socks. There are so warm that sometimes I have to remove them because my feet get too toasty. I will love them when it gets really cold outside.
Résultat: je suis contente de ces chaussettes même si la réalisation est loin d’être parfaite. La laine est super douce avec ses 20 % de cachemire, mais cela les fait boulocher déjà beaucoup. Elles sont tellement chaudes que je dois parfois les enlever parce que j’ai l’impressions que mes pieds surchauffent. Je vais vraiment les apprécier cet hiver.

Recommendations: if you’re interested by this pattern and are not used to stranded colorwork, I suggest you practice beforehand to get really comfortable working with two threads. It will make things much easier. Apart from that, the pattern is quite clear and straightforward. Just make sure you read the correct size line.
Suggestions: si ce modèle vous tente et si vous n’avez pas l’habitude du jacquard, je vous recommande de pratiquer suffisamment avant pour être à l’aise avec deux fils. Cela vous permettra d’avancer plus rapidement. Sinon, le patron est clair et précis, mais assurez vous de bien suivre les instructions pour votre taille.

Continue reading

L’Arbre and other FOs

These past few weeks I have been able to finish a number of projects and still working on more finishing. Today I’m sharing three of my recently finished projects.
Ces dernières semaines, j’ai réussi à terminer plusieurs projets, et d’autres sont en cours de finition en ce moment. Aujourd’hui, je vous partage trois de ces projets.

IMG_0300

 

Pattern/patron: L’Arbre – Cirilia Rose
Yarn/laine : Berroco Fuji – colorway/coloris Pacific

IMG_0314

When Karen Templer announced her second Hatalong, I thought, why not? A hat is a fun and quick project. After debating for a while which yarn to choose, I finally decided for a summer yarn, something that would give me a cute light hat to keep my hair in check in the warm season. I also chose the yarn because of its flexibility. The pattern was too small for me: 19″ instead of my 23″ head circumference. I have a big head but mostly a lot of hair. So without modifying the pattern and keeping the tension loose, I get a tight fitting cap.
Lorsque Karen Templer a lancé son deuxième Hatalong (on tricote un chapeau ensemble), je me suis dit, pourquoi pas? Un chapeau c’est vite tricoté. Après avoir hésité longtemps sur le fil à choisir, j’ai opté pour un mélange d’été que j’avais dans mon stock, ce qui me donne un petit bonnet tout léger parfait pour garder mes cheveux tranquilles lors de la saison chaude. J’ai aussi choisi ce fil en raison de sa grande souplesse, le patron étant un peu petit: 19” au lieu de mes 23” de tour de tête. Oui j’ai une grosse tête mais surtout beaucoup de cheveux. Sans modifier le patron et en tricotant sans serrer, j’obtiens un petit bonnet moulant et qui tient bien.

IMG_0304

I like to have a cute cap to match my sleeveless tank (Furrowed Vest – Norah Gaughan) and that it was so quickly done. It is light and comfy even if a tiny bit small but it will work fine when my hair is attached. And I like the fact that I got rid of a yarn leftover. I love it when I can finally move the yarn from the “in stash” to “used up” in Ravelry.
J’aime le fait que j’ai maintenant un petit bonnet qui s’harmonise avec mon pull sans manches (Furrowed Vest – Norah Gaughan). C’est léger et comfortable, et surtout, j’ai pu enfin terminer ce restant de fil. J’aime beaucoup déplacer des éléments de mon stock vers l’onglet “complètement utilisé” dans Ravelry.

 

Pattern/patron : La Droguerie – Modes & Travaux magazine.
Yarn/laine : Bergère de France Recyline – colorway/coloris Orangeade

This cardigan was knit in no time, what with the bulky yarn and the simple shape. BUt of course, it took me weeks to finally tackle the zipper, as I had never sewed a zipper on a knit before and dreaded it. It turned out it was not that hard, as with most of things I dread to try. I am not showing you the zipper seams, because any decent seamstress would probably yell in horror, but it holds. One side is dreadful, the other a bit less. Which means I can only get better with practice. I followed the simple explanations of this Purl Bee tutorial.
Tricoter ce gilet a pris très peu de temps, grâce au fil épais et au patron très simple. Mais évidemment, il m’a fallu des semaines avant de m’attaquer à la fermeture éclair, parce que je n’avais jamais fait cela auparavant. Comme beaucoup de choses pour lesquelles je me fais une montagne, ce n’était pas aussi compliqué que je pensais. Bon je ne montre pas les coutures parce qu’une couturière expérimentée hurlerait d’horreur, mais ça tient, c’est l’essentiel. Et un côté est moins pire que l’autre, ce qui prouve que je ne peux que m’améliorer avec la pratique. Je me suis servie de ce tutoriel de Purl Bee, bien expliqué.

I look 10 pounds heavier with this on, but that is okay. It was never meant to be a glamourous sweater, and I’ve basically sworn off anything bulky (unless it turns out as glamourous as this). The sleeves are way too big but that’s fine if you wear another sweater underneath. This will be my gardening cardigan, the shapeless thing I put on when I go out to rake the leaves in the fall, perfect color for it too. Anyway, I don’t think my husband would let me wear it anywhere else (and he would be right too). I have quite a lot of this yarn left over but I won’t use it for a garment, probably a home accessory.
Ce gilet me fait prendre cinq kilos d’un coup, mais bon, il n’etait pas destiné à être un pull chic. J’ai juré que je ne ferai plus rien de super épais (à moins que cela tourne aussi bien que cela). Les manches sont trop grandes mais ça me permettre de porter un autre pull en dessous. Ce sera mon gilet de jardinage, le truc informe que je mettrai avant d’aller ratisser les feuilles en automne, c’est la couleur parfaite pour cela en plus. De toute façon, je pense que mon mari ne me laisserait pas sortir habillée comme cela (avec raison). Il me reste pas mal de pelotes mais je ne ferai pas un autre vêtement avec, sans doute quelque chose pour la maison.

 

Pattern/patron : Toe-up Socks – Leah Mitchell
Yarn/laine : Black Trillium Fibers Studio Lilt Socks – colorway/coloris Hedwig

IMG_0317

This yarn was my first Knitcrate sock yarn, back in October 2013. I first tried another pattern that did not work out, so I started over with my trusted Toe-up socks from this lovely book. As I was working on it, my daughter started calling them cheese socks, because she tought the yarn looked like cheese (you know, the mouldy type). As much as I hate to see cheese and feet associated, she has a point. Notice how the two feet don’t look the same, thanks to the variegation. I like them, they are comfy, but after a couple of toe-up socks, I realize I much prefer the top-down kind. The cast-on is always more stretchy than the bind-off.
Ce fil chaussette était dans ma première Knitcrate chaussettes, dans mon stock depuis octobre 2013. J’avais d’abord essayé un autre patron mais cela ne fonctionnait pas, alors je suis revenue à une valeur sûre avec un patron tiré de ce joli livre. Pendant que je les tricotais, ma fille les a surnommées les chaussettes fromage, parce que le fil lui rappelle du fromage (la variété bien moisie). Bon je ne raffole pas de l’association pieds-fromage, mais elle n’a pas vraiment tort. Vous verrez que les deux pieds ne se ressemblent pas, effet du fil varié. Je les aime bien, elles sont comfortables mais après ma deuxième paire de chaussettes commencées par les orteils, je me rends compte que je préfère celles que l’on commence par le haut. Le haut est plus souple en début de travail que lorsqu’on rabat les mailles, même en les rabattant le plus souplement possible.

IMG_0315

And another pair added to my slowly growing hand-knit socks collection.
That’s it for this FO review. What have you finished recently ?
Et une paire de plus dans ma collection grandissante de chaussettes fait main.
Voilà pour ma revue de projets terminés. Et vous, qu’avez vous terminé récemment?

 

 

FO Friday: for kids

Objets finis du vendredi

Two new FOs to show you, both for girls but of a different age.
Deux projets terminés à vous montrer, tous les deux pour des filles mais d’âge différent.

Teenager socks/chaussettes pour ado

Pattern/patron: Rye, from TinCanKnits. (free/gratuit →)
Yarn/laine: Poems, colorway/coloris Ribbon Reef – Wisdom Yarns (wool/silk – laine et soie)

image

The yarn was originally knit in a scarf, also for my daughter, but she was not wearing it. I frogged and used part of it for socks. It has lived a little already as you can see. She did not mind having two different socks so I did not bother matching the color stripes. I find them cute that way. And she already wears them and find them really comfortable, yeah ! I hate seeing beautiful yarn unused, so I’m happy that the recycling is successful. For those scared of socks, these are super easy and super quick to knit with worsted yarn.

La laine fut d’abord tricotée en écharpe, également pour ma fille, mais elle ne la portait pas. J’ai détricoté et utilisé la laine pour les chaussettes. Vous verrez que la laine a déjà vécu un peu mais avec un bon blocage, cela ne se voit pas trop. Cela ne la dérangeait pas d’avoir deux chaussettes variées, donc je ne me suis pas embêtée à coordonner les changements de couleurs. Je les trouve mignonnes comme cela. Et elle les porte déjà et les trouve très confortables, ouf ! Je déteste voir de la belle laine non utilisée, je suis donc heureuse d’avoir réussi ce recyclage. Pour celles qui ont peur des chaussettes, ce modèle se tricote très facilement et très vite avec de la laine moyenne.

Baby cardigan/Gilet bébé

Pattern/patron: Sunnyside cardigan – Tanis Lavallée (free/gratuit  )
Yarn/Laine: 100% fine merino – Riverside Studio.

imageA lovely friend of mine gave birth to a beautiful baby girl this December, and I have been working at this early January but I did mess up my blocking which was too aggressive. Time to find the right buttons, wash again and block more gently this time, and voilà ! An adorable cardigan for a beautiful little princess, who is half French, half Indian. This color will be so beautiful on her. I had a bit of a scare with the yarn that broke while I was sewing the picot hedge, some parts were unplied and more fragile. However it turned out beautifully after blocking, maybe a tiny bit too light for the pattern. This cardigan would be great to knit with a more plump fingering yarn. I found the cute little buttons at Fabricville, and thought they were perfect for it. With the rabbit to finish, the gift will be complete.

Une de mes amies a eu une petite fille au mois de Décembre, et j’ai travaillé sur ce petit gilet au début Janvier, mais il m’a fallu un peu de temps pour tout terminer car j’avais raté mon blocage, un peu trop agressif. Le temps de trouver les petits boutons, de laver et bloquer de nouveau, et voilà ! Un gilet adorable pour une belle petite princesse, moitié française et moitié indienne. Cette couleur devrait être magnifique sur elle. Et comme la maman ne lit pas mon blog, je peux vous le montrer sans problème. J’ai eu des petites frayeurs avec le fil qui s’est cassé lorsque je cousais l’ourlet en picot, certaines parties était sans plis et plus fragiles. Mais finalement après blocage le fil est beau, même s’il est un poil trop fin pour le modèle. Ce gilet serait magnifique à tricoter avec un fil un peu plus mousseux. J’ai trouvé ces jolis petits boutons à Fabricville, et je les ai trouvés parfaits pour le gilet. Plus que mon lapin à terminer, et le cadeau sera prêt.

See you on Sunday for the weekly news. Have a great week-end!
A dimanche pour les nouvelles de la semaine. Passez une belle fin de semaine !