Log Cabin experiment —complete!

Oh boy, that was close. I’m just one day late. It doesn’t matter. I feel so much lighter, as if a heavy weight had been lifted off my shoulders. The weight of my blanket. I did it! It’s over. My longest WIP ever. Today I felt like professor Higgins in ‘My Fair Lady’, ready to jump and sing: I did it, I did it! When I started the Log Cabin challenge from Karen Templer in January of 2018, I never dreamed it would take me so long.
C’était pas loin. Juste un jour de retard, mais c’est pas grave. Je me sens tellement plus légère, comme si un énorme poids était parti de mes épaules (oserais-je dire un boulet, hein Rachel?). Le poids de ma couverture. J’ai réussi ! J’ai fini ! Mon plus long projet à ce jour. Ce matin je me sentais comme le professeur Higgins dans ‘My Fair Lady’, prête à sauter et danser ‘j’ai réussi !’ Lorsque je me suis lancée dans le défi Log Cabin de Karen Templer en janvier 2018, je n’aurais jamais imaginé que cela allait me prendre autant de temps.

I am just so happy (and relieved) this project is finally over. And quite happy with the result too. I might have balanced the tones a bit more, possibly. If I fold my blanket neatly in half down the length, I get a perfect neutral vibe on one side, with cooler greys and browns, and lots of cream.
Je suis juste tellement heureuse (et soulagée) que ce projet soit enfin terminé. Et assez contente du résultat ma foi. J’aurais pu équilibrer un peu plus les tons, sans doute. Si je plie ma couverture pile en deux dans la longueur, j’obtiens un effet très neutre d’un côté, tout en gris et bruns froids avec pas mal de crème.

And a much warmer effect on the other. Browns, caramel, sand.
De l’autre, c’est bien plus chaud. Des bruns, caramels, sable.

So what is left to say? Give you a few stats, to answer a question from a reader. The blanket is made of 12 squares, 4 by 3. The side of a square is 16″long. So we get an overall measure of 64″ x 48″, a fairly decent size for a blanket. Each square weighed about 5.3 oz, so the total weighs about 4.5 lbs (factoring in the seams that add to the total weight). That’s a lot of yarn. I used many bits and pieces from skeins that were officially in my stash (see list below), and many that were not. So it would be difficult for me to say exactly how much I used, but it must be pretty close to the pattern’s recommendations. I used about a thousand yards of Cascade 220 for the borders only.  Below you can see how big it is. I can almost hide behind it.
Que me reste-t-il à vous dire? Vous donner quelques chiffres, pour répondre à la question d’une lectrice. La couverture se compose de 12 carrés, 4 par 3. Le côté d’un carré mesure 40 cm. Au total, on obtient une dimension de 160 cm sur 120 cm, plutôt pas mal pour une couverture. Chaque carré pesait environ 150 grammes, donc j’estime le total à environ 2 kg (compte-tenu des coutures qui ajoutent du poids). Ça fait beaucoup de laine. J’ai utilisé beaucoup de laines différentes, certaines qui étaient officiellement dans mon stock (la liste plus bas), mais aussi des petits bouts non répertoriés. J’aurais donc du mal à vous donner le métrage exact, mais il doit être assez proche de celui du patron. J’ai utilisé 900 mètres de Cascade 220 rien que pour les bordures. Regardez ci-dessous comme elle est grande. Je peux presque me cacher derrière.

This blanket is my participation in the February challenge, for the theme ‘House’.
Cette couverture est ma participation au DDF2019#2 de février, sur le thème ‘Maison’. 

Continue reading

on the radar: stashbusting galore

What’s going on? It seems every blog post I am reading this week is giving me wonderful ideas to either use my stash, or finally get rid of these endless scraps of skeins. You know, the ones that are big enough not to throw away but too small to do anything remotely interesting with. Check these out: a cute knitted necklace or a crochet make-up remover.

Imagen: foto-1© we are knitters (article)

Que se passe-t-il ? En une semaine, pas moins de trois billets qui me donnent des chouettes idées pour soit utiliser mon stock, soit me débarrasser enfin de ces petits bouts de pelote qui traînent dans les coins. Mais oui, vous savez, les restes qui ne sont pas en quantité suffisante pour s’intégrer dans un vrai projet, mais qu’on n’a pas envie de jeter non plus. Voyez plutôt : un joi collier tricoté ou un démaquilleur en coton crocheté.


© Mollie Makes (article)

And, be still my heart. Yes, another blanket. Isn’t it gorgeous? The team at Purl Soho totally master the art of the colorful blanket. I think there is yet another blanket in my knitting future this year. This time, it is brioche, not seed stitch. And I could totally use the wildly variegated yarns I’ve got. So first I need to knit a pair with every last sock weight skein I’ve got, then knit this beauty. Or both, in parallel. Totally feasible. Totally!

Pocket Full of Posy Blanket | Purl Soho© Purl Soho (article)

Et, celui qui fait battre mon coeur. Oui, une autre couverture. Elle est magnifique, non ? L’équipe de Purl Soho est vraiment la championne des couvertures colorées. Je vois une autre couverture dans mon avenir tricotesque. Ce coup-ci c’est de la brioche, pas du point de riz. Et je pourrais utiliser tous mes fils incroyablement colorés qui traînent dans mon stock. En fait, je n’ai qu’à tricoter tous les écheveaux de laine chaussette qui me restent, et le restant sera parfait pour cette superbe couverture. Ou faire les deux, en parallèle. Totalement faisable. Totalement ! 

the log cabin experiment

A couple of weeks ago, I left a comment on a fellow (French) knitter’s blog who was talking about her millstones (a.k.a the forgotten WIPs that hide in cupboards and that you never want to finish). Anyway, I joyfully remarked that I did not have any millstone, I tend to unknit everything that seems to be unpromising. Yeah, I kind of felt proud of myself for not having any WIP that currently lingers unattended in a basket somewhere. Aaah the power of denial! I truly had forgotten that particular corner of my sofa with this beautiful piece of batik under which lurks the biggest millstone of all, THE LOG CABIN BLANKET!

Il n’y a pas si longtemps, j’ai laissé un commentaire sur le blog de Rachel qui parlait de ses boulets (les projets qu’on ne finit pas de finir tellement qu’ils nous sortent par les yeux). Toute guillerette, je lui remarque que je n’ai aucun boulet, puisque je détricote aussitôt que je sens que le projet ne va pas le faire (preuve à l’appui, mon poncho disparu à peine entamé). Ouais, je faisais un peu la fière quoi, genre, j’ai pas de projet en cours qui se languit dans un coin, moi. Déni complet ! Sérieux, j’avais totalement oublié le coin de mon canapé sur lequel repose ce joli batik indonésien qui cache l’énorme boulet que je ne veux plus voir, MA COUVERTURE LOG CABIN ! 

How long has it been? One year? My, my, time flies. According to my Ravelry log, I started this project on January 24, 2018. I still have a few ends to weave in and long seams to complete. But it is getting there. So, as a motivation to really finish this project, I’m giving you the big milestones before showing you the finished work.

Ca remonte à quand ? Un an ? Oh la la, comme le temps passe. D’après mon dossier Ravelry, j’ai commencé le 24 janvier 2018. Il me reste quelques fils à rentrer (un carré) et les longues coutures à faire pour assembler le tout. Mais j’y arrive. Lentement mais sûrement. Donc, pour me motiver à terminer ce projet, je vous en donne les grandes lignes avant de pouvoir vous montrer le morceau achevé.

Starting it was easy. I was finishing one square after the other, great mindless knitting by the way. I realised at some point I might run out of yarn. Thanks to Love Knitting who was offering to test a new aran weight yarn at the time, I got what I needed to complete all the squares. But for the borders, what I had wasn’t nearly enough. I never thought I needed so much yarn (meaning: I did not read the pattern in full detail).

Faut dire que j’avais bien commencé. Les carrés se complétaient, les uns après les autres, puis je me suis rendue compte que j’allais sans doute manquer de laine. Pas de problème, une petite offre de Love Knitting qui me proposait de tester des fils de la bonne épaisseur m’a permis d’avoir tout ce qu’il me fallait pour compléter mes carrés. Ensuite, au tour des bordures. Là aussi, je me suis trouvée à court de laine parce que je n’avais pas imaginé qu’il en fallait autant (traduire : j’avais pas lu le patron en détail).

The only yarn I had in quantity was the red yarn I used for my daughter’s cardigan. Honestly, this fire-engine red was clashing too much with all my colors, so I ordered five skeins of Cascade 220. You can never go wrong with this well-rounded yarn. I like it a lot. It’s strong and reliable. I thought a dark grey would nicely showcase the different colors.

Je pensais utiliser mon reste de laine rouge (qui a fini en gilet pour ma fille) pour faire toutes les bordures, mais franchement, le rouge pompier avec toutes ces couleurs, ça le faisait pas trop. Du coup j’ai commandé 5 pelotes de Cascade 220 en gris foncé, histoire de créer une belle base à toutes ces couleurs. J’aime beaucoup la Cascade 220, c’est vraiment la laine de référence quand il vous faut une laine d’épaisseur moyenne solide et fiable. 

Once all squares are knitted, it took me a while to figure the best combination. I took a picture of each square, reduced them down to be able to play with them and organize them on a virtual paper sheet and find the one that appealed to me the most. There are so many possibilities, it could be endless but after three attempts it felt good. I don’t know if it is properly balanced, the caramels seem to sit on one side and the creams on the other. But hey, there is no perfect combination, so I settled for that. Now all that’s left to do is sew. It’s happening in slow motion, but I still hope to finish everything within the next couple of days. Any cheerleading is welcome.

Une fois tous les carrés tricotés, j’ai pris un certain temps avant de décider comment tous les assembler. Pour y arriver, j’ai pris une photo de chaque carré, réduit la taille photos pour pouvoir les assembler sur une feuille virtuelle et trouver la combinaison qui me plaisait le plus. Il y a tellement de possibilités, cet exercice pourrait être sans fin mais après trois essais j’ai trouvé que ça collait assez bien. Je ne sais pas si c’est vraiment équilibré, on dirait que les caramels se sont tous mis d’un côté et les crèmes de l’autre. Mais bon, aucune combinaison ne sera parfaite. Maintenant, ben ‘y plus qu’à coudre. Ca progresse doucement, mais mon objectif est de terminer dans les deux prochains jours. Vos encouragements seront les bienvenus.

 

 

DDF2019#1 – lightweight mohair sweater

January was such a dreary month, but picking up the needles to knit with these lovely colors helped me to make it through. And now I can finally show you the results. Just in time for this month’s challenge. The themes for January: Kaleidoscope or Softness. Well, for once, it’s not too bad. This is such a colorful project (albeit not psychedelic), and softness abounds thanks to the blend of mohair and silk yarns used.

Janvier a vraiment été un mois morne et triste, mais heureusement, ce projet m’a permis de le traverser sans trop de dommages grâce à ces jolies couleurs. Et je peux enfin vous montrer le résultat final. Juste à temps pour le défi du mois. Les thèmes pour janvier : Kaléidoscope et Douceur. Pour une fois, je tombe pas trop loin. Ce projet est très coloré (sans être psychédélique), et la douceur abonde grâce à ce mélange de mohair et de soie que j’ai utilisé.

 

I love it, it fits, it is soft, it is warm, it is everything a great sweater should be. What else could I say? There were no major hurdles, it was plain sailing, or rather plain knitting, all along. The only reason I knit the hems in plain cream is that I wasn’t sure to have enough brown yarn to finish everything, so I played it safe. And left the side hems unstitched just because. There. It is my sweater after all, I do as I please.

J’adore, il me va, il est doux, il est chaud, il est tout ce qu’on attend d’un chouette pull. Que dire de plus ? Pas d’obstacles majeurs, c’était vraiment du tricot plaisir tout du long. La seule raison pour laquelle j’ai laissé les bordures au naturel, c’est que j’avais peur de manquer de fil coloré pour tout terminer, donc je l’ai joué sans risque. And laissé les côtés sans couture jusque parce que. Ben tiens. C’est mon pull après tout, je fais ce que je veux.

OK, if I had to do one thing differently next time around, I would knit the sleeves flat. Because I hate magic loop, as you know, and despite my best efforts to narrow down this pesky gap between the DPNs, it is still there. The yarns were so fine, on a medium-sized needle, it was tough. So yeah, I would definitely knit this pattern again, but with flat sleeves so that they look just perfect. And maybe a different collar, for the fun of changing.

Bon, ok, si je devais vraiment changer une chose la prochaine fois, ce serait de tricoter les manches à plat. Parce que j’ai horreur du magic loop, comme vous le savez, et malgré tous mes efforts, je n’ai pas pu me débarrasser complètement de ce petit creux énervant au changement des double pointes. Il faut dire qu’avec des fils très fins et des aiguilles moyennes, c’était pas évident. Donc, pas de soucis, je tricoterais bien de nouveau ce modèle, mais avec les manches à plat pour qu’elles soient vraiment parfaites. Et peut-être avec un col différent, pour varier les plaisirs.

And we’re still in winter, so I know I will be wearing my sweater right away. It is blocking right now, after a short bath in cold water with white vinegar just to make sure the colors wouldn’t bleed. Hey, I’m getting better at knitting things for the right season. It only took me 7 or 8 years to get there.

Et comme c’est encore l’hiver, je vais pouvoir le porter ce pull. Il est en train de sécher, après un petit bain d’eau froid et de vinaigre blanc, juste pour m’assurer que les couleurs ne bavent pas. Hé, je m’améliore, j’arrive enfin à tricoter des trucs pour la bonne saison. Il m’aura juste fallu 7 ou 8 ans pour en arriver là. 

What’s next? I tinked the poncho. After knitting more than 50 yards of dreadfully boring stockinette (I swear, my eyes were closing every time after just a couple of rows) and working the few rows of lace pattern, I couldn’t make head or tail of how to combine everything. The diagram on the pattern did not help. And my patience threshold is very low these days. So off with the alpaca poncho. And off with boring knitting.

La suite ? J’ai détricoté le poncho. Parce qu’après avoir tricoté des kilomètres de jersey endroit à pleurer d’ennui (sérieux, mes yeux se fermaient tous seuls après quelques rangs) et fait les quelques rangs de motif dentelle, impossible de comprendre comment agencer les deux bouts du machin. Le diagramme sur le patron n’a pas du tout aidé. Et ma patience est très limitée en ce moment. Alors au revoir le poncho. Adieu au tricot ennuyeux.

Continue reading

on the radar

Hope all of you have enjoyed your time off over the holidays. The year has started with a nasty virus that kept me coughing day and night, and it took me about 10 days to get over it. And morale was way down too, helped with the persistent grey that hovers over us here in Brittany. The hardest for me is how late the sun rises. Even today, it was dark until half past eight, would you believe it? We share the same time as Berlin, while we are right below England. I miss the clear and sunny mornings from the Canadian winter (not the temperatures though). I need two cups of coffee every morning just to start the engine. Any tips to make winter mornings more user-friendly? Hopefully the start of your year has been a bit more fun.

J’espère que vous avez bien profité de votre repos (ou non) de la fin de l’année. Cette année a débuté avec un méchant virus qui m’a fait tousser jour et nuit pendant près de dix jours. Le moral était dans les chaussettes avec ce ciel gris et maussade qui semble avoir décidé de s’installer durablement sur la Bretagne. Le plus dur pour moi, c’est de ne pas voir le jour se lever. Encore aujourd’hui, il faisait noir jusqu’à 8 heures et demie. Quelle idée d’avoir la même heure qu’à Berlin, alors qu’on est pratiquement en-dessous de l’Angleterre. Le ciel clair et ensoleillé des matins québécois me manque en cette saison (mais pas les -23 degrés). Il me faut mes deux tasses de café le matin pour arriver à mettre le starter. Vous avez des trucs pour rendre les matins d’hiver un peu faciles ? En tout cas, j’espère que votre début d’année a été un peu plus plaisant. 

©pinch of yum

Thankfully, there are always some lovely things to see and read in the knitting blogosphere, and there are a few nice things on my radar, projects that keep me going even if the pace is not as energetic. I have finished the knitting on my Log Cabin and have started the seams. Let’s keep this real: I absolutely hate every second of it. I started a couple of days ago and felt dreadful after each session. So I will try to get just a bit done every day (or that’s what I keep saying to myself), so as not to lose my sanity with hours of weaving in ends and seaming. The end date seems to be constantly shifting away, but I’ll get this done, someday.

Heureusement, il y a toujours des jolies choses à voir et à lire dans la blogosphère tricotesque, et j’ai aussi quelques projets sympas en cours et à venir, qui me permettent d’avancer même si le rythme est loin d’être énergique. J’ai enfin terminé de tricoter ma couverture Log Cabin et je me suis lancée dans les coutures. Bon, je vais être franche : je déteste chaque moment. J’ai commencé il y a quelques jours et chaque session me donne un méchant coup de cafard. Je vais essayer d’en faire un peu par jour (enfin c’est que j’essaye de me faire croire), histoire de ne pas devenir neu-neu à passer des heures à rentrer les fils et à coudre des carrés. Autant vous dire que la date de fin ne cesse de s’éloigner, mais je vais finir par finir, un jour.

My mohair sweater is pretty advanced with one sleeve to go (the one you can’t see). I went bold with the stripes and I like it. And I was able to try it on after picking up the first sleeve and it fits. Hooray ! These pretty warm colors feel so good.

Mon pull en mohair avance bien par contre avec une manche à finir (celle qu’on ne voit pas). J’ai fait le choix de rayures bien grosses et des petites en transition, et j’aime bien le résultat. J’ai réussi à l’essayer avant de reprendre la manche et il me va, youpi ! Ces belles couleurs chaudes me font du bien.

I also started knitting a poncho, wondering how it will turn out as the pattern is not wonderfully clear. It was so cold in the mornings a couple of weeks ago that I felt I needed something warm to put on over my indoor outfits. This lovely alpaca yarn from an old Knitcrate box was sitting idle in my stash. I did not love the pattern then but it might be the best possible use of the yarn I could make, so I cast on.

J’ai aussi commencé un poncho, tout en me demandant à quoi il va ressembler parce que le patron n’est pas super clair. Il a fait tellement froid certains matins que j’ai eu une envie folle d’un beau poncho bien chaud à porter sur mes tenues cool d’intérieur. Ce magnifique alpaga d’une vieille boîte Knitcrate s’ennuyait tout seul dans mon stock. Je n’ai pas craqué sur le patron quand je l’ai reçu, mais finalement il va me permettre de faire la meilleure utilisation possible de cette belle laine. J’ai donc monté les mailles.

Last but not least, I’m looking forward to cast on for the Solbein cardigan for Fringe Association’s Steekalong. I got my yarn this week, and decided on a lovely army green palette that will be a great addition to my wardrobe. This is a neutral color that fits well with many of favorite colors.

Pour terminer, j’ai hâte de débuter ce projet de gilet Solbein pour le Steekalong de Fringe Association (steeking, c’est la technique qui consiste à tricoter en rond et couper pour faire un gilet). J’ai reçu ma laine cette semaine, et j’ai choisi cette palette de vert mousse et khaki qui sera un bel ajout dans ma garde-robe. C’est une couleur neutre qui va avec beaucoup de mes teintes préférées.

©Fringe Association – © Making

Well, 2019 is now starting too badly after all. At least I’m quite busy. And the days keep getting longer.
Bon, ben finalement 2019 commence pas trop mal. Au moins je suis occupée. Et les jours rallongent.

Living Coral – yarns

Coral is an elusive color. A mixture of red, orange and pink, and depending on the percentage of each, it could turn to apricot, peony or salmon. Finding yarns that properly echo Living Coral is not so easy, as many coral colors have a distinct pink undertone while others totally veer on the orange side. I hope I managed get as close as possible with these few suggestions. Starting first with some lovely hand-dyed yarns. My favorite is the Hot Pimiento.

Le corail est une teinte difficile à saisir. Un mélange de rouge, orange et rose, qui selon le dosage, peut vite tourner à l’abricot, pivoine ou saumon. Ce n’est pas facile de trouver des laines qui sont vraiment représentatives de Living Coral, parce que selon les couleurs on se rapproche plutôt du rose ou de l’orange. J’espère avoir réussi à me rapprocher au plus près avec ces quelques suggestions. En commençant par des magnifiques laines teintes à la main. Ma préférée c’est Hot Pimiento.

pictures/crédits photo eat.sleep.knit tanisfiberartsLaine & Tricot Quince & Co

And more budget-friendly yarns below. You will notice the difference in several yarns marked as Coral – some are closer to pink, others clearly on the orange side. The Shrimp colorway is the one I think is closer to Living Coral, but this is very subjective.  And I noticed the Pantone® effect is very real. As I was checking the Love Knitting website to put together this second set, I noticed that many of the yarns shown below were “trending” and put in carts in impressive numbers. So we might see quite a lot of coral projects in the coming months.

Et d’autres suggestions ci-dessous un peu plus sympathiques pour le porte-monnaie. Vous remarquerez la grande différence dans ces laines soi-disant de même couleur. Dans ce cas, c’est plutôt la teinte Crevette (Shrimp) qui me semble la plus proche, mqis c’est très subjectif. Et j’ai remarqué que l’effet Pantone® est une réalité. En préparant cette image sur le site de Love Knitting, j’ai remarqué que beaucoup de ces choix étaient notés comme “tendance” et présents dans un très grand nombre de paniers. Cela ne m’étonnerait que l’on voit fleurir un grand nombre de projets corail dans les mois à venir.

pictures/crédits photo – loveknitting.com Universal Yarns

Yarn brands are not the last to jump on board the Pantone® train. You can easily find different blog posts dedicated to it, including one on the Universal Yarns website (link above). Some brands, like Plymouth Yarn and Kristin Omdahl, have just released a Living Coral yarn. So if you decide to join the movement, there are plenty of options available.  And I realized that this color was also present in my latest projects. That might be one of the reasons it was so present in my mind. The most vivid stripes of my striped sweater: Cascade Ultra Pima in Coral. And my ongoing project’s swatch: Knit One Crochet Too in Coral. For once, I’m trendy.

Les marques de laine ne sont pas les dernières à monter à bord du train Pantone®. On trouve déjà plusieurs billets de blog dédiés à la couleur, comme sur le site d’Universal Yarns (lien ci-dessus). Certaines marques, comme Plymouth Yarn et Kristin Omdahl, ont même sorti un fil Living Coral. Alors si vous voulez rejoindre le mouvement, vous n’aurez que l’embarras du choix. Et j’ai également réalisé que cette couleur était présente dans mes deux derniers projets. C’est peut-être pour cela qu’elle me trottait dans la tête. Les rayures les plus vives de mon pull rayé: Cascade Ultra Pima en Corail. Et mon échantillon pour mon projet en cours: Knit One Crochet Too en Corail. Pour une fois, je suis pile dans la tendance. 

I will now try to find some examples of cute patterns to illustrate the trend, for a following post. Whether you love or loathe the Color of the Year concept, one thing is certain, time spent gazing at these pretty yarns will make you feel better. It is truly a joyous color.

Je vais maintenant chercher des exemples de jolis patrons pour illustrer la tendance, dans un prochain billet. Que vous aimiez ou détestiez le concept Couleur de l’année, une chose est sûre, le temps passé à admirer ces jolies laines vous mettra de bonne humeur. C’est vraiment une couleur très joyeuse.

 

 

qu’est-ce qu’on mange ?

A quick apology to my English readers: this is a post for my French readers as it contains a special offer only available in France. The topic is a food delivery service that I’ve been using for a few of months now and that has totally changed my life. Imagine not having to worry about what you’re going to cook and eat 5 nights a week? Yep, pretty awesome. Have you ever tried any such service? 

Bon, je fais rarement des articles promotionnels mais celui-là me trotte dans la tête depuis longtemps. Si vous êtes comme moi, vous grincez des dents dès que vous entendez cette phrase: on mange quoi ce soir ? Sans parler de la planification des menus (franchement, j’ai essayé plein de méthodes mais c’est toujours une corvée) et des courses en elles-mêmes, qui prennent du temps et pas mal d’énergie, même avec une liste bien claire.

L’année dernière, j’avais testé un système de panier recettes qui fait pas mal de pub sur nos écrans de télé en ce moment mais j’avais été assez décue (je ne donne pas de nom, mon but n’est pas de faire de la mauvaise pub). Mais je gardais un oeil sur cette petite compagnie, Foodette, dont les newsletters et les recettes me plaisaient bien. Après l’été, et en pleine crise aigüe de ‘je sais plus quoi faire à manger’, j’ai décidé de retenter l’aventure avec eux. Et ma vie a changé. Non vraiment, je dis pas juste çà pour faire de la pub. Je revis depuis que notre famille est abonnée à Foodette.

Avoir quelqu’un qui non seulement fait les courses pour moi, me propose des recettes dignes de restos chics et sympas et me livre exactement ce qu’il me faut, jusqu’au petit sachet de farine pour la sauce ou le piment spécialement indiqué pour le plat, c’est royal. Mais en plus, au moins la moitié des ingrédients sont bios, la plupart locaux ou issus de l’agriculture raisonnée, la grande majorité des emballages sont recyclables et franchement, c’est juste super bon. La qualité est au rendez-vous, et vous savez exactement d’où vient chaque aliment.

Je me régale tous les jours à suivre la recette bien détaillée et à préparer des petits plats aussi beaux que bons. Bon, certes, il y a des semaines ou un ou deux plats n’ont pas fait l’unanimité, mais je ne jette rien. Les portions sont généreuses et j’ai parfois assez de restes pour me faire mon déjeuner du lendemain (bon rarement parce que deux ados, ça mange pas mal). Cerise sur le gâteau, le service client est adorable. Et on vous demande chaque semaine de noter les recettes, et de dire ce que vous avez aimé ou pas.

Bon bref, pourquoi je vous raconte tout çà maintenant ? C’est parce que jusqu’à fin décembre, ils font une offre découverte vraiment intéressante. 25 euros de réduction sur votre premier panier, franchement ça vaut la peine même si vous décidez que ce n’est pas pour vous. Vous arrêtez quand vous voulez, vous faites pause quand vous voulez, la formule est vraiment très flexible. Vous pouvez aussi commander des petits plus, des fruits frais (tous bios), du fromage (au lait cru) et un dessert chaque semaine. J’avoue qu’on craque régulièrement pour les desserts, et les fruits (toujours de saison) font partie du panier chaque semaine.

Si ça vous tente, il vous suffit de cliquer sur ce lien:
foodette.fr/invitation/NGDXJWTJ
pour profiter de l’offre découverte. Bon appétit !

Pantone® 2019

Ok guys, my mind is officially blown. As one reader alerted me to the news, I had to look twice because I couldn’t quite believe it. As I said in my last post : “this year, all I can think of is a shade of red, close to coral but slightly deeper“. And now it is officially announced: Living Coral is next year’s color. Or as Pantone® explains: “an animating and life-affirming coral hue with a golden undertone that energizes and enlivens with a softer edge.” I’ve never been that close.
Next step, I will have fun selecting nice yarns and patterns to make this color sing, for those who like it. So, how do you like Living Coral?

Pantone Color of the Year 2019 16-1546 Living Coral

© pantone.com

Bon, les filles (et les gars), j’avoue que je suis assez soufflée. Une lectrice m’a alertée, et je n’en ai pas cru mes yeux. Comme je vous le disais dans mon dernier billet: “cette année, tout ce qui me vient c’est une teinte de rouge, proche du corail mais en plus intense“. Et maintenant c’est officiel: la couleur de l’année prochaine, c’est Living Coral. Ou comme l’explique Pantone® : “une nuance corail vivifiant,e avec des nuances dorées qui lui insufflent vie et énergie, tout en l’adoucissant légèrement.” Je n’ai jamais été aussi proche.
Prochaine étape, je vais rechercher des laines et des patrons qui mettront le plus en valeur cette belle couleur, pour les amateurs. Alors, Living Coral, vous aimez ?

Pantone® 2019 ?

The new color will be announced in December, so it’s time to play the guessing game again. Last year I was close to calling it, remember? I could see violet and the 2018 color is UltraViolet. Just to be very clear, there is nothing psychic involved here. I do not pretend to see the future, just going with my feelings and the trends that we see all around us, in different domains. So this year, all I can think of is a shade of red, close to coral but slightly deeper. Then I went to check the spring color trends and found a few red shades here that kind of align with what I see. Because the very near future looks more red than blue, in my opinion, but not necessarily a fiery engine red. We’ll soon see if I’m close to Pantone’s perspective or not. Yellow is still a contender, but we’ve seen yellow a bit everywhere this year (not mentioning the yellow vests protesting in France), so it might be too obvious. What do you think? Which color should represent the coming year?

©Pantone®

La nouvelle couleur sera annoncé en décembre, alors c’est le moment de jouer aux devinettes. L’année dernière je n’étais pas loin, vous vous souvenez ? Je voyais une teinte de violet et la couleur de 2018 était UltraViolet. Pour être très claire, il n’y a ici rien de paranormal. Je ne prétends absolument pas voir l’avenir, je me fie juste à ce que je ressens et les tendances qui se dessinent autour de nous, dans différents domaines. Cette année, tout ce qui me vient c’est une teinte de rouge, proche du corail mais en plus intense. Ensuite je suis allée jeter un oeil sur les tendances couleurs du printemps et il y a effectivement plusieurs teintes qui sont proches de ce que j’imagine. Parce que le futur immédiat me semble plus rouge que bleu, franchement, mais pas forcément un rouge pompier qui claque. On verra bientôt si je suis proche du point de vue de Pantone ou pas. Le jaune est toujours un deuxième choix possible, mais comme on voit du jaune un peu partout depuis un moment (sans parler des fameux gilets), c’est peut-être trop évident. Qu’en pensez-vous ? Quelle couleur devrait représenter l’année qui s’en vient ?

what to knit next?

That’s the question we typically ask ourselves once a project is completed. Unless you are a very organized knitter with a long queue of projects just waiting in line, ready to cast on right away. I am experiencing quite the opposite. More and more, the interval between projects is increasing. It takes me longer to decide what to knit next, which might be a sign of knitting maturity. I am no longer rushing into the next project with the goal of learning a new technique or just use my stash. I am taking more time to ponder, compare, check and swatch.

Je tricote quoi maintenant ? C’est généralement la question qu’on se pose quand on vient de terminer un projet. A moins d’être une tricoteuse super organisée, avec toute une liste de projets en attente, prête à monter les mailles immédiatement. Je vis plutôt le contraire. L’intervalle entre mes projets semble de plus en plus long, et ça me prend plus longtemps pour décider ce que je vais faire ensuite. C’est peut-être le signe d’une plus grande maturité tricotesque. Je ne me précipite plus dans le prochain projet dans le but d’apprendre une nouvelle technique ou simplement d’utiliser mon stock. Je prends davantage de temps pour réfléchir, comparer, vérifier et tester.

So while I am still busy with my Log Cabin blanket (more on that in another post), I am taking time now to decide what my next project will be. Fresh from my Palette blanket, I thought about starting a project that would help me use all these pretty colours that were left over. Birkin was a good candidate. I have this huge cone of fingering cream yarn plus some green, blue, pink and light grey that would be a nice combo for the Fair Isle yoke. But the swatch left me unimpressed. The cream yarn is a bit itchy, the row gauge is off, even if the stitch gauge is fine, and swatching the Fair Isle section was so difficult that I stopped after a couple of rows. Maybe it’s because I need to flex the Fair Isle muscles in my hands, but it is not motivating. After months of seed stitch, I don’t want to struggle. I just want something nice and easy. So Birkin is on the back burner for now.

Et même si je suis assez occupée avec ma couverture Log Cabin (je vous en montrerai plus bientôt), je prends le temps maintenant de décider de mon prochain projet. Après ma couverture Palette, je pensais commencer un projet qui me permettrait d’utiliser toutes ces jolies couleurs qui me restent. Birkin était un bon choix. J’ai ce gros cône de fil crème et du bleu, du vert, du rose et du gris clair dans la bonne épaisseur qui ferait une belle combinaison pour ce plastron jaquard. Mais je ne suis pas impressionnée par mon échantillon. Le fil crème gratte un peu, j’ai les bonnes dimensions en largeur mais pas en hauteur, et les deux premiers rangs en jaquard m’ont tellement pris le chou que j’ai arrêté là tout net. Je dois sans doute assouplir mes muscles pour ce travail de couleur, mais franchement, je ne suis pas motivée. Après des mois de point de riz, j’ai envie de simplicité. Surtout pas de me prendre la tête avec un motif ou des fils qui s’emmêlent. Donc Birkin est mis de côté pour le moment.

Birkin ©Laine Magazine

The next swatch is for a project that I’ve been thinking about for nearly a year. I have quite a lot of mohair silk lace yarn in my stash, in different colors. They were originally bought for this mohair cardigan, Belarus. But after some consideration, I decided this cardigan would not really fit in my wardrobe, and I’m not that comfortable with mohair on its own. I’ve been thinking of combining it with this cream yarn for a while now, and it totally works. I am loving this swatch and the marl effect. Plus, the mohair silk blend counteracts the itchiness of the wool yarn. It is so soft on the skin. I’m sold.

L’échantillon suivant est pour un projet qui me trotte dans la tête depuis presque un an. J’ai pas mal de fil dentelle en mohair et soie dans mon stock, dans des teintes différentes. Prévu au départ pour ce cardigan en mohair, Belarus. Mais après mûre réflexion, j’ai décidé que ce gilet n’irait pas vraiment dans ma garde-robe, et je n’ai pas envie de travailler du mohair seul non plus. Je pense depuis un moment à le combiner avec cette laine crème. Et là, ô joie, ça fonctionne super bien. J’aime trop cet échantillon, et cet effet de couleur aléatoire. En plus le mohair et la soie adoucissent considérablement le rugueux de la laine. C’est super doux sur la peau. Vendu.

Belarus ©Rowan

I have not totally decided on the pattern and the colorwork yet. I am thinking of a comfortable, slightly oversize knit, like this pullover from Hannah Fettig, with either plain stripes or a fade version, using these socks as template. It might be stripes after all. Stripes are more classic, and I suspect the fade trend will slowly fade away (sorry, had to do it). Stripes could either be big and large, or smaller and blended. What do you think ? Stripes or fade? Small stripes or large ones ?

Je ne suis pas totalement fixée sur le patron et le travail de la couleur. Je penche pour un pull confortable, légèrement grand, comme ce joli pull de Hannah Fettig, avec soit des rayures toutes simples ou une version en fondu, en utilisant ces chaussettes comme exemple. Je penche plus pour les rayures. C’est plus classique, et je penche que la tendance du ‘fade’ va tranquillement s’évanouir. Je ne suis pas une fan absolue. Pour les rayures, j’ai le choix. Des grosses rayures, ou des petites mélangées. . Vous en pensez quoi ? Rayures ou ombré ? Rayures petites ou larges ?

 Fluorite – Pom Pom 23 ©Laura Morsman / Lightweight Pullover – Hannah Fettig © Quince & Co© Roos’ beach

All I know is that I want to cast-on very soon, as there are other projects that tickle my fancy this winter. I want some colour in this dreary November weather. And softness.

Tout ce que je sais, c’est que je vais bientôt me lancer, parce que j’ai d’autres projets en tête pour cet hiver. Mais là maintenant, dans ce mois gris de novembre, j’ai envie de couleur, et de douceur.