Steekalong – part 1

Earlier this year I decided to participate in Karen Templer’s Steekalong. I thought it would be a nice way to broaden my knitting skills and try out something really new to me: the steeking technique. I had the pattern (Sòlbein by Mary Jane Mucklestone) in my library, and after checking the recommended yarn, found that the budget required was perfectly reasonable. So why not? I felt no particular inclination to knit this cardigan but I liked it. I was a bit scared of the technique, but hey, worst case scenario it would be a total disaster. Why hold back?

En début d’année j’ai décidé de participer au Steekalong de Karen Templer. Je me suis dit que ce serait un bon moyen de me perfectionner et d’essayer quelque chose de totalement nouveau pour moi : la technique du ‘steeking’, autrement dit la technique consistant à tricoter en rond puis à découper son tricot. J’avais déjà le patron (Sòlbein de Mary Jane Mucklestone) dans ma bibliothèque, et après avoir vérifié le prix de la laine recommandée, j’ai vu que le budget était raisonnable. Alors pourquoi pas ? Je n’avais pas une envie délirante de tricoter ce gilet mais je le trouvais sympathique. La technique me faisait un peu peur, mais bon, dans le pire des cas ce serait un désastre complet. Pourquoi me retenir ?

© Making magazine – Karen Templer

It took me a while to get started. To be precise, I started the day the challenge was officially over. Typical. The knitting itself was OK, a bit tricky around the yoke, especially with the rows of three colors but after that it was plain sailing all the way to the sleeves. Which is good because this yarn is really not pleasant to knit with. It is a very woolly yarn, if you see what I mean. It looks like a beautiful and soft halo on the picture but don’t be fooled. It’s not. I decided to knit the sleeves flat, because you know how much I love magic loop (not), and I don’t like the way sleeves knit up with DPNs. I added a couple of stitches on each side for the seams. I should probably have added a couple more.

J’ai mis un peu de temps avant de commencer. Pour être très précise, j’ai monté mes mailles le jour où le défi était officiellement terminé. Classique. Côté tricot, rien à redire. Un peu compliqué sur l’empiècement, surtout sur les rangs de trois couleurs, mais une fois revenu à une couleur unique c’était rapide. Tant mieux parce que la laine n’est franchement pas agréable à tricoter. C’est de la vraie laine islandaise, qui semble venir tout droit du mouton, si vous voyez ce que je veux dire. Ca a l’air tout mousseux et moëlleux sur la photo mais c’est trompeur. C’est tout sauf doux. J’ai décidé de tricoter les manches à plat: vous savez à quel point j’adore le magic loop (not), et je n’aime pas le rendu des manches tricotées en double-pointes. Je me suis contentée de rajouter une maille de chaque côté de ma manche pour tenir compte de la couture. J’aurais sans doute dû en rajouter quelques-unes de plus.

OK, fast forward to steeking. First reinforce the sides. I chose the crochet method, because I’m hopeless with a machine (and mine is still not plugged in). I’m not sure I did it right but it looked OK overall. I was reassured by the designer notes and the fact that this yarn just won’t unravel (she says). I had to keep my project aside for two weeks before mustering up the courage to use the scissors. During which I started a pair of socks, because there’s nothing like mindless sock knitting to relax before moving to THE critical step. Come on, let’s do it.

Bon, passons direct à la partie intéressante, le ‘steeking’. D’abord il faut renforcer les côtés. J’ai choisi la méthode du crochet, parce que je suis nulle avec une machine (et la mienne n’est toujours pas branchée). Je ne suis pas sûre d’avoir totalement assuré côté crochet mais bon dans l’ensemble ça n’avait pas l’air trop mal. Les notes de la créatrice m’ont un peu rassurée, surtout le fait que cette laine ne se détricote pas toute seule (qu’elle dit). Il m’a fallu encore deux semaines après cela pour trouver le courage de prendre les ciseaux. Pendant ce temps-là je me suis lancée dans une paire de chaussettes, parce que j’avais besoin d’un tricot bien simple et pas prise de tête pour décompresser un peu avant de passer à LA phase critique. Bon, allez courage, on y va.

I took the scissors, and well, I just cut. It went well, what could I say? Except that I got quite a number of ends not tucked in, and I need more finishing before calling this project done. I picked up and knit the button bands, and just sewed the sleeves. So far so good. It looks a bit small though. More about that on the next post.

J’ai pris les ciseaux, et puis, ben j’ai coupé, quoi. Ca s’est plutôt bien passé, que dire de plus ? Bon j’ai plein de bouts qui ne sont pas rentrés, et j’ai encore pas mal de finitions à faire avant que tout soit proprement terminé. J’ai remonté les mailles et tricoté les bordures, et cousu les manches. Le gilet a l’air un peu petit. Je vous en dirai plus dans le prochain billet. 

Steeking is OK. Not mind blowing, not terrifying, just a bit of a weird feeling as you cut your knit. It feels totally wrong but your mind knows it is the right thing to do. So yeah, weird. I think the last thing to do is think about it, you just have to do it. It did not end in a complete disaster. It’s not yet over though.

Alors le ‘steeking’, ben c’est pas si terrible que ça. Franchement je m’attendais à pire, pas vraiment de panique, juste un sentiment un peu bizarre lorsque vous coupez à travers vos mailles. On ressent un truc du style ‘non mais ça va pas la tête’ et en même temps on sait que c’est exactement la bonne chose à faire. Donc bizarre. En fait il faut pas trop réfléchir, juste y aller. Mais ce ne fut pas un désastre complet. Enfin en même temps c’est pas complètement terminé.

Now I need to find the right buttons, get a bit of ribbon to do a proper finishing, consolidate and hide the cut end on the button borders. More on a next post.

Il ne me reste plus qu’à trouver les bons boutons, trouver un morceau de gros grain pour bien consolider les boutonnières et cacher la misère des bouts coupés. La suite dans un prochain billet.

Advertisements

living coral: pattern ideas

Is it just me, or do you also feel like this year’s color is already in the past? It’s weird, isn’t it, this feeling that weeks are months and months are years. Maybe that’s why I’m not publishing that much at the moment, time is flying by way too quickly. In any case, I did search some nice coral patterns, but I must say I am underwhelmed by my findings. Maybe because, as lovely as this color is, I find it often looks quite old fashioned in hand knits. Here is a short selection that helps get an idea of what a Living Coral knitting project could look like.

C’est moi, ou vous avez aussi l’impression que la couleur de l’année est déjà loin derrière nous ? C’est vraiment étrange, ce sentiment que les semaines sont des mois et les mois des années. C’est peut-être pour cela que je ne publie pas beaucoup en ce moment, le temps passe juste trop vite. En tout cas, je devais vous trouver des idées de patron couleur corail, mais je dois dire que je ne suis pas emballée par mes découvertes. Sans doute parce que, aussi jolie soit-elle, je trouve que cette couleur fait vite vieillot sur des tricots. Voici tout de même une petite sélection pour vous donner une idée de ce que pourrait donner un projet en Living Coral.

©Interweave, Drops Design, Simply Knitting, The Jewell’s Handmade, Petite Knits

From left to right, top and bottom – De gauche à droite, haut puis bas :

I think I prefer Living Coral in small doses (or slightly larger ones like in my latest sweater). I still have in mind this pretty pattern for spring. And I might have enough cotton left in my stash to pull this out. What do you think? Should I try? Stranded knitting in cotton might be tricky, so I should definitely do a large enough swatch first before diving right in.

Je crois que je préfère vraiment Living Coral en petites touches (ou un peu plus grandes comme dans mon dernier pull). J’ai toujours à l’esprit ce joli patron pour le printemps. Et je crois qu’il me reste assez de coton en stock pour y arriver. Qu’en pensez-vous ? Je me lance ? Le jacquard en coton, ça m’a l’air un peu compliqué, alors je devrais d’abord faire un bel échantillon avant de plonger tête baissée. 

© Novita Knits

And for those who prefer crochet, this blog post below gives you a list of suggestions you might like.
Et pour les crocheteuses, le blog ci-dessous donne une sélection de patrons qui pourraient vous plaire.

Living Coral-Pantone Color of the Year 2019

Living Coral – yarns

Coral is an elusive color. A mixture of red, orange and pink, and depending on the percentage of each, it could turn to apricot, peony or salmon. Finding yarns that properly echo Living Coral is not so easy, as many coral colors have a distinct pink undertone while others totally veer on the orange side. I hope I managed get as close as possible with these few suggestions. Starting first with some lovely hand-dyed yarns. My favorite is the Hot Pimiento.

Le corail est une teinte difficile à saisir. Un mélange de rouge, orange et rose, qui selon le dosage, peut vite tourner à l’abricot, pivoine ou saumon. Ce n’est pas facile de trouver des laines qui sont vraiment représentatives de Living Coral, parce que selon les couleurs on se rapproche plutôt du rose ou de l’orange. J’espère avoir réussi à me rapprocher au plus près avec ces quelques suggestions. En commençant par des magnifiques laines teintes à la main. Ma préférée c’est Hot Pimiento.

pictures/crédits photo eat.sleep.knit tanisfiberartsLaine & Tricot Quince & Co

And more budget-friendly yarns below. You will notice the difference in several yarns marked as Coral – some are closer to pink, others clearly on the orange side. The Shrimp colorway is the one I think is closer to Living Coral, but this is very subjective.  And I noticed the Pantone® effect is very real. As I was checking the Love Knitting website to put together this second set, I noticed that many of the yarns shown below were “trending” and put in carts in impressive numbers. So we might see quite a lot of coral projects in the coming months.

Et d’autres suggestions ci-dessous un peu plus sympathiques pour le porte-monnaie. Vous remarquerez la grande différence dans ces laines soi-disant de même couleur. Dans ce cas, c’est plutôt la teinte Crevette (Shrimp) qui me semble la plus proche, mqis c’est très subjectif. Et j’ai remarqué que l’effet Pantone® est une réalité. En préparant cette image sur le site de Love Knitting, j’ai remarqué que beaucoup de ces choix étaient notés comme “tendance” et présents dans un très grand nombre de paniers. Cela ne m’étonnerait que l’on voit fleurir un grand nombre de projets corail dans les mois à venir.

pictures/crédits photo – loveknitting.com Universal Yarns

Yarn brands are not the last to jump on board the Pantone® train. You can easily find different blog posts dedicated to it, including one on the Universal Yarns website (link above). Some brands, like Plymouth Yarn and Kristin Omdahl, have just released a Living Coral yarn. So if you decide to join the movement, there are plenty of options available.  And I realized that this color was also present in my latest projects. That might be one of the reasons it was so present in my mind. The most vivid stripes of my striped sweater: Cascade Ultra Pima in Coral. And my ongoing project’s swatch: Knit One Crochet Too in Coral. For once, I’m trendy.

Les marques de laine ne sont pas les dernières à monter à bord du train Pantone®. On trouve déjà plusieurs billets de blog dédiés à la couleur, comme sur le site d’Universal Yarns (lien ci-dessus). Certaines marques, comme Plymouth Yarn et Kristin Omdahl, ont même sorti un fil Living Coral. Alors si vous voulez rejoindre le mouvement, vous n’aurez que l’embarras du choix. Et j’ai également réalisé que cette couleur était présente dans mes deux derniers projets. C’est peut-être pour cela qu’elle me trottait dans la tête. Les rayures les plus vives de mon pull rayé: Cascade Ultra Pima en Corail. Et mon échantillon pour mon projet en cours: Knit One Crochet Too en Corail. Pour une fois, je suis pile dans la tendance. 

I will now try to find some examples of cute patterns to illustrate the trend, for a following post. Whether you love or loathe the Color of the Year concept, one thing is certain, time spent gazing at these pretty yarns will make you feel better. It is truly a joyous color.

Je vais maintenant chercher des exemples de jolis patrons pour illustrer la tendance, dans un prochain billet. Que vous aimiez ou détestiez le concept Couleur de l’année, une chose est sûre, le temps passé à admirer ces jolies laines vous mettra de bonne humeur. C’est vraiment une couleur très joyeuse.

 

 

Pantone® 2019

Ok guys, my mind is officially blown. As one reader alerted me to the news, I had to look twice because I couldn’t quite believe it. As I said in my last post : “this year, all I can think of is a shade of red, close to coral but slightly deeper“. And now it is officially announced: Living Coral is next year’s color. Or as Pantone® explains: “an animating and life-affirming coral hue with a golden undertone that energizes and enlivens with a softer edge.” I’ve never been that close.
Next step, I will have fun selecting nice yarns and patterns to make this color sing, for those who like it. So, how do you like Living Coral?

Pantone Color of the Year 2019 16-1546 Living Coral

© pantone.com

Bon, les filles (et les gars), j’avoue que je suis assez soufflée. Une lectrice m’a alertée, et je n’en ai pas cru mes yeux. Comme je vous le disais dans mon dernier billet: “cette année, tout ce qui me vient c’est une teinte de rouge, proche du corail mais en plus intense“. Et maintenant c’est officiel: la couleur de l’année prochaine, c’est Living Coral. Ou comme l’explique Pantone® : “une nuance corail vivifiant,e avec des nuances dorées qui lui insufflent vie et énergie, tout en l’adoucissant légèrement.” Je n’ai jamais été aussi proche.
Prochaine étape, je vais rechercher des laines et des patrons qui mettront le plus en valeur cette belle couleur, pour les amateurs. Alors, Living Coral, vous aimez ?

Pantone® 2019 ?

The new color will be announced in December, so it’s time to play the guessing game again. Last year I was close to calling it, remember? I could see violet and the 2018 color is UltraViolet. Just to be very clear, there is nothing psychic involved here. I do not pretend to see the future, just going with my feelings and the trends that we see all around us, in different domains. So this year, all I can think of is a shade of red, close to coral but slightly deeper. Then I went to check the spring color trends and found a few red shades here that kind of align with what I see. Because the very near future looks more red than blue, in my opinion, but not necessarily a fiery engine red. We’ll soon see if I’m close to Pantone’s perspective or not. Yellow is still a contender, but we’ve seen yellow a bit everywhere this year (not mentioning the yellow vests protesting in France), so it might be too obvious. What do you think? Which color should represent the coming year?

©Pantone®

La nouvelle couleur sera annoncé en décembre, alors c’est le moment de jouer aux devinettes. L’année dernière je n’étais pas loin, vous vous souvenez ? Je voyais une teinte de violet et la couleur de 2018 était UltraViolet. Pour être très claire, il n’y a ici rien de paranormal. Je ne prétends absolument pas voir l’avenir, je me fie juste à ce que je ressens et les tendances qui se dessinent autour de nous, dans différents domaines. Cette année, tout ce qui me vient c’est une teinte de rouge, proche du corail mais en plus intense. Ensuite je suis allée jeter un oeil sur les tendances couleurs du printemps et il y a effectivement plusieurs teintes qui sont proches de ce que j’imagine. Parce que le futur immédiat me semble plus rouge que bleu, franchement, mais pas forcément un rouge pompier qui claque. On verra bientôt si je suis proche du point de vue de Pantone ou pas. Le jaune est toujours un deuxième choix possible, mais comme on voit du jaune un peu partout depuis un moment (sans parler des fameux gilets), c’est peut-être trop évident. Qu’en pensez-vous ? Quelle couleur devrait représenter l’année qui s’en vient ?

palette blanket

Ta-da! I have finished, exactly six months after I started. My version of Purl Soho‘s Nature Palette’s blanket is done. I confess, I had moments of doubt and slight boredom, but overall I was really happy with this project. The mixture of colors felt a bit strange at times. But in the end it works fine. This is the side of the cast-on, with the first blues at the bottom.

Ta-da ! J’ai terminé, exactement six mois après avoir commencé. Ma version de la couverture Nature’s Palette de Purl Soho est achevée. J’avoue, j’ai eu des moments de doute et de léger ennui parfois, mais dans l’ensemble je suis très heureuse de ce projet. Le mélange des couleurs paraissait étrange par moments, mais finalement ça fonctionne. Voici le côté du montage des mailles, avec le premier mélange de bleus tout en bas.

And this is the side of the cast-off, with a different mixture of colors that I totally love, especially this next to last section of reddish-purple fading into grey and moving into blue.

Et voici l’autre extrémité, avec un mélange différent de couleurs que j’aime vraiment beaucoup, surtout l’avant-dernière section avec ce rouge-violacé qui se fond dans le gris puis dans ce bleu tacheté. 

Thanks a lot for your encouragements and your kind comments throughout this project. I’m not particularly patient, and I was a bit scared of the miles of seed stitch at first, but I was sold on this project as soon as I started. It was, in fact, much easier than I first thought. One knit, one purl, one knit, one purl. The only part where I made tiny mistakes is when I forgot to slip a stitch on the wrong side at the end of the row, which created tiny knots on a couple of times. But who would search for that?

Merci pour vos encouragements et vos gentils mots tout au long de ce projet. Je ne suis pas particulièrement patiente, et j’avais un peu peur des kilomètres de point de riz, mais une fois commencé, ça a roulé tout seul. En fait ça s’est avéré plus facile que je ne l’aurais cru. Une maille endroit, une maille envers, une maille endroit, une maille envers. Le seul endroit où j’ai fait des erreurs c’est lorsque j’ai oublié de glisser la dernière maille du rang envers, ce qui a créé quelques petits noeuds par endroits. Mais bon, qui s’amuserait à aller chercher les petits noeuds ?

A few metrics. My Ravelry calendar shows it took me exactly six months. But I put this project aside for two months last summer, so it was really four months of work. Good to know if you’re looking for a long-term project for the winter. Yardage-wise, I used a total of 4,106 yds (rounded up to the closest gram) not counting the cream color. This cream yarn is on a cone that holds more than 5,000 yds of yarn, so I have absolutely no idea how much I used, a guesstimate would be somewhere around 500 yds. And I used up three full skeins, hooray. I am glad in a way to be left with a nice selection of fingering weight colors, because I will be able to use them in other projects, such as sweaters with colorful fair isle yokes, or mittens or shawls. We’ll see.

Quelques chiffres. Sur mon calendrier Ravelry, le projet m’a pris exactement six mois. Mais comme je l’ai mis de côté pendant deux mois cet été, il serait plus exact de dire quatre mois. C’est bon à savoir si vous cherchez un projet pour vous occuper tout l’hiver. Côté métrage, j’ai utilisé 3 754 mètres (arrondi au gramme près), sans compter le fil crème. Celui-ci vient en cône de plus de 5 000 mètres, donc je n’ai vraiment aucune idée de la quantité utilisée, mais ça doit tourner à la louche autour des 500 mètres. J’ai utilisé trois écheveaux au complet, youpi. Je suis plutôt contente de me retrouver avec une jolie sélection de belles couleurs en fil chaussette, que je pourrais utiliser dans d’autres projets, comme un pull avec une encolure jacquard, ou des mitaines ou un châle. On verra.

Hard to believe that this nicely folded blanket contains miles of yarn, isn’t it? I am not sure yet where it will end, probably on the single bed in the spare bedroom, a small all-white room in the attic. This palette blanket might be just the touch of color it needs. And with this project, I take part in the October yarn challenge, with Pink as one of the proposed themes.

Difficile d’imaginer que cette couverture joliment pliée représente des kilomètres de fil, non ? Je ne suis pas encore sûre de sa destination définitive, sans doute sur le lit simple de la chambre d’amis, une petite pièce toute blanche sous le toit. Cette couverture apportera juste la touche de couleur qui lui manque. Et avec ce projet, je participate au défi du fil d’octobre (DDF2018#10), grâce aux touches de Rose qui est l’un des thèmes choisis.

palette blanket – follow-up #2

The palette blanket took a well deserved break during the summer. The days were so hot, it was just impossible to even contemplate knitting with wool. Still, I took it with me to the seaside for a week, and I managed to knit a few rows as the evening cooled. And now that my other projects are all wrapped up, still waiting to decide what to knit next, I’m back at it in earnest.

La couverture Palette s’est reposée pendant l’été. Il faut dire qu’il a fait si chaud que je ne pouvais pas imaginer tricoter de la laine. Je l’ai quand même apportée à la plage au mois d’août, et j’ai pu faire quelques rangs le soir à la fraîche. Mais maintenant que mes autres projets sont terminés, et toujours dans la phase de décision pour le prochain pull, je m’y suis remise à fond.

So, since the last update, we have now moved into the warmer colors. After a slightly boring stint of greys, creams, more grey blends, I started incorporating the pale pink, the darker pink and the darker skeins with multiples hues that make this a more interesting project. I was wondering how everything would turn out, honestly, but it is looking quite good regardless of the differences between the different colors.

Depuis la dernière mise à jour, je suis passée aux couleurs plus chaudes. Après un épisode franchement un peu ennuyeux de gris et crème, je suis passée au rose clair, puis foncé, puis aux autres teintes plus soutenues et plus variées, ce qui rend le projet plus intéressant. Après un grand moment d’incertitude sur le rendu final, je trouve que la progression fonctionne malgré les grandes différences de couleurs.

In between the time I started drafting that update and today, I made a serious dent in my project and it is close to completion. Unfortunately I did not take pictures of the yarns before using them, so I am showing you what is left, from left to right: Luminosity Fingering (discontinued, from a Knitcrate package), the pink and two blues used before. Up front, the tiny bit of Eidos left, from the Verdant Gryphon (also Knitcrate).

Entre le moment où j’ai commencé le brouillon de ce billet et aujourd’hui, je dois dire que j’ai sérieusement avancé, et je suis très proche de la fin. Malheureusement j’ai oublié de prendre des photos des autres fils avant de les utiliser, donc je vous montre ce qui reste, de gauche à droite : Luminosity Fingering (n’existe plus, provenant d’un colis Knitcrate), le rose et les deux bleus déjà utilisés. Devant, le tout petit bout qui reste de Eidos, The Verdant Gryphon (encore Knitcrate).

I will end up with quite a few remnants of skeins and I might have enough to knit colorful accessories. I really fancy a cute pair of mittens before it gets too cold. And I could really have fun with the colors. Or I will keep to knit a colorful yoke sweater. We’ll see. In any case, I hope to show you the finished blanket quite soon. In the meantime, Purl Soho released a different version of this pattern in a totally different combo. It is exactly the same stitch pattern and the same transition system. I love it too. This pattern is really a fantastic canvas for your favorite colored palette.

Je vais me retrouver avec des restants, mais ce sera sympa car j’aurai sans doute assez pour tricoter des accessoires colorés. J’ai vraiment envie d’une jolie paire de mitaines avant que le froid s’installe. Et j’aurai de quoi m’amuser avec les couleurs. Ou bien je garderai mes bouts de pelotes pour un pull jacquard à l’encolure travaillée. On verra bien. En tout cas, j’espère vous montrer le résultat final bientôt. En attendant, Purl Soho a sorti une autre version de cette couverture. C’est exactement le même point et le même système de transition des couleurs, dans une harmonie totalement différente. Je la trouve trop belle. Ce patron est vraiment un superbe canevas pour votre palette colorée préférée. 

Muhuroosa Blanket | Purl Soho

Muhuroosa Blanket © Purl Soho

 

palette: bright cerise + khaki

It’s been a while since I shared some cool color ideas for yarn combinations. So before going into the fall colors in more depth, here is a nice palette for this transition period. This one comes courtesy of J.Crew and the palette they chose for August. I know, we are in September but this particular combo is seasonless : Bright cerise + Khaki. Ca fait longtemps que je n’ai pas posté des idées de couleurs sympas. Alors, avant de plonger plus avant dans les couleurs d’automne, voici une jolie palette pour cette période de transition. Inspirée par J.Crew et leur palette du mois d’août. Je sais, on est en septembre, mais ce mélange fonctionne en toutes saisons : Cerise + Beige.
©eat.sleep.knit.com – ©J.Crew Malabrigo Lace Yarn in Ravelry Red & Pale Khaki
Isn’t it pretty? I am not a fan of red, but I’ve been noticing it more lately, maybe because my hair is slowly getting grey, and a pop of red is a great way to brighten up the face. This would be a beautiful color scheme for a shawl or a striped sweater. Joli, non ? Je ne suis pas vraiment une fan de rouge, mais j’avoue que c’est une couleur que je remarque de plus en plus, sans doute parce que mes cheveux grisonnent et qu’un flash de couleur pétante illumine le visage. Ce serait un beau mélange pour un châle ou un pull rayé.
© Interweave (Winter 2012) © Interweave  (Summer 2013) © Designs by Romi © Juju Vail (Pom Pom 5) © Nicole Mlakar (Pom Pom 17)
This combo would also look great on these recently released patterns. Et ça fonctionnerait bien aussi pour ces modèles tout frais. I love this criss-cross top, you could totally knit a color-block version with a red band at the bottom. So, how do you like bright cerise + khaki ? J’aime beaucoup ce petit top à torsades, on pourrait faire un version colorblock avec une bande rouge dans le bas. Alors, cerise + beige, vous aimez ?
© Tanis Fiber Arts

palette blanket: let’s go!

Couverture Palette : c’est parti !

So last time I showed you this totally gorgeous new blanket pattern from Purl Soho and I did it. I cast on. So let me share a bit of the prep work and how it is going so far. Progress might be a bit slow, so I will post about it every now and then. So far, I am loving it. Even the seed stitch with the yarn doubled does not tire me. I’m hooked.
La dernière fois je vous ai montré ce nouveau patron de Purl Soho, cette sublime couverture et j’ai commencé. J’ai monté les mailles. Je vais vous parler un peu de mon travail de préparation et vous montrer où j’en suis. Le progrès sera sans doute un peu lent, je vous tiendra au courant de temps en temps. Pour l’instant, j’adore. Même le point de riz avec deux fils tenus ensemble ne me fatigue pas. Je suis accro.

First step was to pull out the fingering weight skeins in my stash. I had to exclude the variegated ones: since the whole blanket is knit with two colors held together, using overly variegated yarn might result in an oversatured effect. Not what I’m going for. I made my selection and laid them all down on the floor. Not quite there yet. The two last shades (on the right of the picture) are too similar. Then I remembered I also have a cone of cream fingering yarn, so I will be inserting the cream in the middle, between the pale green and the pale grey, and it will be just fine. There might not be enough contrast between my two grey yarns, but I don’t mind too much.
La première étape a consisté à sortir tous mes fils chaussette de mon stock. J’ai exclut d’emblée les fils multicolores : la couverture est tricotée dans son entier avec deux couleurs travaillées ensemble, donc doubler ou tripler le mélange donnerait un résultat un peu trop bariolé. Pas vraiment ce que je recherche. J’ai fait ma sélection et mis tous mes écheveaux au sol. Mm, pas tout à fait ça. Les deux dernières teintes (à droite sur la photo) sont trop proches. Puis je me suis rappelée que j’avais un cône de fil crème dans mon stock. Je vais l’insérer entre le vert pâle et le gris pâle, ce sera parfait. Il n’y aura peut-être pas assez de contraste entre mes deux gris, mais ce n’est pas trop grave.

Second step: caking the yarn. Always a great pleasure in small doses. I started with my first four colors for the first three blends. From left to right: Bergère de France Luberon in Orca (already used here), Sweet Georgia Yarns in Blue Lagoon (Knitcrate), Shalimar Yarns Homage in Sprout (Knitcrate) and Knit One Crochet too Crock-O-Dye (souvenir from Portland, Maine). I can usually trace all my yarn, even the few bits and pieces. I’m pretty sure you can do that too.
Deuxième étape : on met la laine en pelotes. C’est toujours un vrai plaisir, mais faut pas en abuser. Je me suis contentée des mes quatres premières couleurs pour mes trois premiers mélanges. De gauche à droit : Bergère de France Lubéron couleur Épaulard (déjà utilisé ici), Sweet Georgia Yarns couleur Lagon Bleu (Knitcrate), Shalimar Yarns Homage couleur Germe (Knitcrate) et Knit One Crochet too Crock-O-Dye (souvenir de Portland dans le Maine). Je suis généralement capable de savoir d’où vient exactement chaque bout de mon stock, même les petits restants. Je suis sûre que c’est aussi votre cas.

Next step: casting on. To make sure I have enough yarn for my long-tail cast on, I am using this very simple technique (demonstrated on the video below) to quickly calculate how much yarn I will need. It never fails, unless I tighten my yarn too much or not enough. Very useful when you have to cast-on a large number of stitches.
Etape suivante : on monte les mailles. Pour être sûre d’avoir suffisamment de fil lorsque je monte les mailles, j’utilise cette technique super simple (démonstration dans la vidéo) pour calculer combien de fil mettre de côté. Il suffit d’enrouler le fil 10 fois (ou 20) et de multiplier cette quantité jusqu’au nombre de mailles nécessaires. Ca marche à tous les coups, sauf si je tire trop sur mon fil ou pas assez. Vraiment très pratique lorsque vous devez monter un grande nombre de mailles.

And that was it. At first I was not sure what to think of this mixture of very dark blue and turquoise, but as soon as I introduced the second color, I knew it would work. It reminds me of the sea: a blend of dark and lighter blues, slowly turning into green (the color of the sea under an overcast sky) and morphing into a blend of greens. It is moving along nicely.
Et voilà. Au début je n’étais pas convaincue par mon mélange de bleu nuit et de turquoise, mais après avoir introduit la deuxième couleur (dans ce patron, une couleur est en fait un mélange de deux couleurs différentes), j’ai su que ça irait. Ça me rappelle la mer: un mélange de bleus, le bleu profond du fond marin et le turquoise des eaux tropicales, qui devient verte petit à petit (la couleur de la mer quand le ciel est couvert) et se transforme en prairie. Ça avance plutôt bien.

This third section is the largest of the blanket. I will show you the progress as I go along, I’m so looking forward to the blends of cream, greys and pinks. My only regret: I fear the final blanket will be a bit too small to be truly called a blanket, but it will make a nice afghan.
Cette troisième section est une des plus larges de la couverture. Je vous montrerai où j’en suis au fur et à mesure. J’ai hâte d’arriver aux mélanges de crème, gris et roses. Mon seul regret : je crains que la couverture finale soit un peu petite pour être une vraie couverture, mais ça fera un joli plaid.

 

 

palette: lilac

A quick look at the fashion editorials everywhere will tell you that THE color for spring is lilac (or lavender for some). Pair this color with a lovely fluffy sweater and you’ve got the coveted piece for the season. I found a few cute spring outfits in Polyvore and could not help reflecting on the ubiquity of this Ganni sweater that is seen everywhere for a few seasons. Somehow seeing it in a fresh pastel makes it look new again.
Un coup d’oeil sur les éditoriaux mode du printemps (ici par ex.) et vous voyez tout de suite que LA couleur de la saison est le mauve, lilas ou lavande selon ce qu’on préfère. Prenez cette couleur et mixez là avec un pull bien mousseux et vous avez la pièce tendance de la saison. J’ai vu quelques idées de look sympas sur Polyvore, et je n’en reviens pas de continuer de voir ce pull Ganni qui est partout depuis plusieurs saisons. Le retrouver dans une nouvelle teinte lui donne un petit souffle de fraîcheur.

Lavender: Trends 2018

 

Love the sweater but don’t want to fork out a few hundred dollars for it? Easy, you can just knit it. Thanks to Mademoiselle Quincampoix for pointing this out months ago: there is a hand knitted version. OK, it’s in Norwegian. Ahem. But hey, if it is charted and the numbers are spelled out, I mean, how hard can it be? (Wishful thinking). Another option is just to back engineer this yourself. Or try another relatively slouchy sweater and add some lace pattern that you like. Below a few I could find with a simple search narrowed to thick yarns with mohair content.
Vous adorez le pull mais vous ne voulez pas payer 400 euros ? Facile, il n’y a qu’à le tricoter. Merci à Mademoiselle Quincampoix qui m’a fait découvrir il y a quelques mois une version très proche dont le patron est sur Ravelry. Bon, d’accord, c’est en norvégien. Hm-hum. Mais bon, si il y a des graphiques et les nombres sont écrits en chiffres et pas en lettres, ça pourrait le faire non ? (C’est beau de rêver). Sinon il ne vous reste plus qu’à le recréer vous-mêmes, trouver un patron de pull assez loose et ajouter un motif dentelle. Ci-dessous, quelques idées trouvées avec une recherche simple filtrée par pull épais avec du mohair.

1. Cowlneck sweater – 2. Sweater – 3. Sugar Sweater
4. Mohair 01 – 5. Matlock – 6. Slouchy pullover
7. Mohair sweater  -8. Lana Grossa Emozione

If mohair, lace and bulky just spell too much work for you, why not try a simpler look with a classic raglan or textured sweater? Or use a wool and cotton blend to make this a true transitional item that will still be lovely to wear in the summer.
Si le mohair épais associé à de la dentelle, c’est pas votre truc, pourquoi ne pas essayer un look plus simple avec un pull raglan ou texturé de facture classique? Ou bien utiliser un mélange laine et coton pour une pièce transitionnelle qui vous amènera du printemps à l’été.

© Tendances de Mode – Textured V-neck © Knit Simple – © Michael Kors

I was determined to knit something in Ultra Violet this year, but now I hesitate. This subtle shade seems so tempting for spring, especially as lilac is going to bloom soon here, as well as many other lovely spring flowers.
J’avais très envie de tricoter quelque chose en Ultra Violet cette année, mais du coup j’hésite. Cette teinte subtile est très tentante pour le printemps, surtout en ce moment, avec le lilas qui va bientôt fleurir ainsi que toutes les autres jolies fleurs du printemps.

productphoto

Spud & Chloe Sweater in Lilac ©eatsleepknit.com