our last winter…

notre dernier hiver….

Sorry if I’ve not really been here these past few weeks. The truth is each time I think of writing something in the blog, something else comes up. And the bigger truth is, that we are going through pretty intense moments as we are preparing to move back to France. After more than 10 years, and 11 winters in Canada. This was our last. I made sure to capture the last few days of snow in our garden, because we are saying goodbye to the snow, goodbye to our lovely little house, and goodbye to many good friends.

It is a mixture of joy and sadness, of excitement and anxiety. I went through weeks of waking up every night, thinking: where are we going to live? Will we be able to find a job? Will the kids go to a nice school? Will my son get the support and care he needs at his new school? And on, and on, until I either managed to shut my brain down, or got up to watch an old Downtown Abbey episode.  All the while working to build up my new career as a freelancer (more on that…one day). To-do lists help, and everytime I cross something out, even a simple email, it feels like a small victory. Even if a couple more items get added every day.

So here it is. I sort of held back, but now that we’re two months away, it is time to tell you. Knitting projects are not down the drain, in fact there was quite a lot going on (sleepless nights helped). I simply haven’t had time to take proper pictures yet, that’s all. I hope I will be able to soon.

In the meantime, I decided to let go of the monthly recaps – even though I still read my favorite knitting blogs and follows what’s new in the knitting world, my heart is not in it right now. I’m sure you’ll understand. I’ll let you know how things go.

IMG_0744

Désolée d’avoir été peu présente ces dernières semaines. En fait, à chaque fois que je pense à écrire quelque chose, quelque chose d’autre se met en travers. Et la vérité est que nous vivons des moments assez intenses, alors que nous préparons notre grand retour vers la France. Après plus de dix ans au Canada, et onze hivers. C’était le dernier. J’ai donc pris soin de prendre en photo la dernière neige dans notre jardin, car nous disons au revoir à la neige, au revoir à notre jolie petite maison, et au revoir à beaucoup de bons amis.

C’est un mélange de joie et de tristesse, d’excitation et d’angoisse. Pendant des semaines, je me réveillai chaque nuit en me posant trente-six questions: où allons-nous vivre? Allons-nous trouver du travail? Allons-nous trouver une bonne école pour les enfants? Est-ce que mon fils aura le soutien et les services dont il a besoin ? Ca tournait sans cesse là-dedans, jusqu’à ce que j’arrive à éteindre la machine, sinon à me lever pour aller regarder un vieil épisode de Downtown Abbey. Pendant ce temps j’essaye de développer mon nouveau travail en freelance (je vous en dirais plus…un de ces jours). Les listes marchent bien, chaque fois que je coche une chose de faite, ne serait-ce qu’un simple courriel, c’est comme une petite victoire, même s’il s’en rajoute un peu plus chaque jour.

Voilà. J’avais du mal à en parler plus tôt, mais nous sommes à deux mois du départ et il est temps de vous le dire. Les projets tricots ne sont pas oubliés, en fait j’ai même réussi à faire pas mal de choses (les nuits sans sommeil ont aidé). Je n’ai juste pas eu le temps de prendre de bonnes photos, c’est tout. J’espère pouvoir le faire bientôt.

En attendant, je laisse de côté les revues du mois – même si je continue à lire mes blogs tricots préférés et à suivre l’actualité tricotesque, le cœur n’y est pas vraiment en ce moment. Je pense que vous comprendrez. Et je vous tiendrai au courant de la suite des événements.

Advertisements

FO stroll in Outremont

How about showing you a bit of my town, under the guise of an FO post? We took advantage of the unexpectedly hot Monday to stroll around the lovely Bernard Street in a charming area of Montreal called Outremont. I tried to get some original FO shots, easier said than done when you’re not a professional photographer or model. Actually my kids took most of the FO pictures. Below is probably the worst one, but it best shows the drape of my new cardigan.
Pourquoi ne pas vous montrer un peu de ma ville, sous prétexte d’un billet consacré à un projet terminé ? Nous avons profité d’une journée exceptionnellement chaude lundi dernier pour nous promener rue Bernard, dans le charmant quartier d’Outremont. J’ai essayé d’obtenir quelques clichés un peu plus originaux, mais pas facile quand on n’est ni modèle ni photographe professionnel. Finalement ce sont mes enfants qui ont pris ces clichés de mon gilet. Celui-ci est un des pires mais le meilleur pour ce qui de montrer le mouvement de mon nouveau cardigan.

IMG_0645

It was the perfect layering piece over my jeans and sleveless tee on this sunny day. We walked all over the Bernard street, a lovely street filled with cafes and restaurants and lovely stores. My favorite is Moutarde, a decor store that contains a lot of rustic chic furniture and home accessories, all in pales shades of white, ivory or light grey. It is a gorgeous store where I could entirely refurnish my house, if I had the budget for it.
C’est la pièce parfaite pour terminer mon look de fin d’été, un jean et un T-shirt sans manches. Nous nous sommes promenés le long de la rue Bernard, une rue charmante remplie de cafés, de restaurants et de magasins charmants. Mon préféré est Moutarde, rempli de meubles et accessoires de style campagnard chic, tous dans des teintes de blanc, ivoire ou gris pâle. Je pourrais refaire toute ma maison dans cette boutique, si j’en avais les moyens.

We stopped at the ice cream parlor Le Bilboquet for a well-deserved treat. There is always a line there, I managed to snap shots during a very short lull moment between two blocks of customers. This lovely pastel shade is a mango coconut sorbet. Delicious !
Une petite pause bien méritée au Bilboquet, un des meilleurs glaciers de la ville. Il y a toujours la queue ici, j’ai réussi à attraper une photo pendant une très courte pause entre deux fournées de clients. Cette jolie couleur pastel est un sorbet mangue-coco, délicieux !

Now let’s talk a bit more about this cardigan. Passons aux détails du gilet.

Pattern/patron: Textured Cardigan – Vogue Knitting Spring/Summer 2012
Yarn/fil: Knit Picks Special Reserve Pima Cotton (sold out)

The knitting was quick. Aran cotton just seemed to fly off the needles, but I had a bit of a challenge when it came to the neckline. After assembling and sewing the back and fronts I had to pick up 153 stitches to form the neckline. Despite a lot of initial calculations I failed to properly balance the pick-up stitches, which resulted in something not quite right. Plus I ran out of yarn and finished with some doubled DK organic cotton from my stash. It was OK but the neckline was not falling properly. I decided that this cardigan was too nice to leave in such an imperfect state, so off I went to carefully unravel the neckline. And a tiny miracle happened.
Le tricot fut très rapide. Le coton épais semblait se tricoter tout seul, mais j’ai été confrontée à une difficulté en travaillant le col. Après avoir cousu le dos et les devants, je devais remonter 153 mailles pour former l’encolure. Malgré beaucoup de calculs, je n’ai pas réussi à bien équilibrer les mailles et le résultat n’était pas satisfaisant. En plus, je me suis trouvée à court de fil et j’ai terminé en doublant un coton bio plus fin que j’avais dans mon stock. Bon c’était passable mais j’ai finalement décidé que ce gilet valait mieux qu’un résultat médiocre, et j’ai décidé de démonter toute l’encolure. Et là, un petit miracle est arrivé.

IMG_0611

As I was working, I spotted a not quite empty project bag close to my working table, and guess what ! I had a bit of an extra skein remaining there, enough to finish. Well just enough. My neckline is filled with knots as I kep tying scraps of yarn to complete the bind-off, but it was worth it.
En me mettant à travailler, j’ai remarqué un sac projet pas totalement vide dans un coin de mon espace de travail, et devinez quoi! Il me restait une fin de pelote de mon coton,  assez pour terminer. Enfin tout juste assez. Mon encolure est pleine de nœuds parce que j’ai dû terminer en collant des petits bouts ici et là, mais cela en valait la peine.

Instead of diving my neckline by 3, I worked one small section at a time, picking up 11 or 12 stitches per section. It worked much better than the first time, except that, despite counting and re-counting several times, I could not manage to get my 153 stitches. I settled for 155, the only number that came twice in a row. I really used all of my yarn, all I have left are a few strands for a tiny repair  should it be needed.
Cette fois-ci, au lieu de diviser l’encolure par 3, j’ai divisé le travail en petites sections, en remontant 11 à 12 mailles à chaque fois. Cela a été beaucoup plus facile et bien mieux équilibré, sauf qu’en comptant et recomptant je n’arrivais pas à mes 153 mailles. J’ai finalement gardé 155 mailles, le seul chiffre qui est sorti deux fois de suite. J’ai vraiment utilisé tout mon fil, il ne me reste que quelques bouts au cas où j’ai besoin de faire une micro-réparation.

I love this cardigan: the drape, the longer fronts, the pockets, the détails and the boho vibe with its exposed seams and undyed yarn. The only thing I don’t like: it pills horribly. I have not blocked it so I hope this will be improved with a quick bath.
J’aime beaucoup ce gilet: la fluidité, le devant plus long, les poches, les petits détails et ce look un peu bobo avec les coutures apparentes et le fil non-teint. La seule chose que je n’aime pas: il bouloche terriblement. Mais je ne l’ai pas bloqué alors j’espère qu’un petit bain va améliorer les choses.

So I did manage to wear my last summer project at least once. Now is the time for a good soak, then off to storage until next spring. I have finished several small projects this week, and I’m about to cast on for my first big winter items. About time, the first sub-zero temperatures are expected tonight. The winter is always early in Montreal.
J’ai donc réussi à porter au moins une fois mon dernier projet d’été, mais ce fut très juste. C’est maintenant le temps d’un bon bain et du remisage dans le placard, en attendant le printemps prochain. J’ai terminé plusieurs petits projets cette semaine, et je m’apprête à commencer mes gros projets d’hiver. C’est le moment, le thermomètre va descendre en-dessous de zéro cette nuit. L’hiver commence très tôt à Montréal.

meeting Julie

When La Maison Tricotée, one of the loveliest yarn stores in Montréal, announced they were organizing a 5 to 7 with Julie Asselin, I knew I had to go there and meet her at last. You see, I had known for weeks that we had friends in common and I wanted to introduce myself. So last Friday, I found my way to the charming store, which was already quite full even before 5pm.
Quand La Maison Tricotée, une des plus jolies boutiques de laine de Montréal, a annoncé la tenue d’un 5 à 7 avec Julie Asselin, j’ai su que je devais absolument y aller pour la rencontrer enfin. Je savais depuis plusieurs semaines que nous avions des amies en commun et je voulais me présenter. Ainsi vendredi dernier, je me suis rendue à la charmante boutique, qui était déjà bien remplie avant 17 heures.

Everyone was quite busy, between furnishing teas to the sitting and knitting crowding, to unpacking boxes of yarn Julie had brought and deciding when it was time to get serious about yarn shopping. But first, if you’ve never met Julie Asselin, here she is.
Tout le monde semblait très occupé, entre fournir des thés à toutes celles qui occupaient les tables en tricotant, sortir la laine des boîtes que Julie avait apportées, et tout préparer. Mais d’abord, si vous n’avez jamais rencontré Julie, la voici.

IMG_0581

And she is as lovely as her smile. We did not have time to chat long, they were too many people around. She greeted everyone as if they were friends, answering questions, looking at projects they were working on or suggesting yarns for patterns. It was busy, a bit chaotic, and very friendly. There were knitters young and old, moms and babies, and we were all eager to discover the yarns.
Elle est aussi sympathique que son sourire. Nous n’avons pas eu le temps de trop discuter, il y avait trop de monde. Elle a accueilli tout le monde comme si c’était des amis, répondant aux questions, prenant le temps de regarder les différents projets en cours et de suggérer les meilleures laines de sa gamme pour tel ou tel patron. C’était bruyant, un peu chaotique et très sympa. Il y avait des tricoteuses jeunes et moins jeunes, des mamans avec des bébés, et nous avions toutes hâte de découvrir les laines.

IMG_0588

When the lovely Sandra started putting out Merletto, a stunning merino, cashmere and silk blend in lace weight, a small crowd instinctively started to gather around her. The shiny yarn just wanted to be petted. And the colors, oh goodness.
Lorsque la charmante Sandra a commencé à arranger les différentes couleurs de Merletto, un superbe mélange de mérinos, cachemire et soie, une petite foule s’est instinctivement rapprochée. Cette laine brillante demandait à être touchée. Et ces couleurs, à tomber.

On top of Merletto, there were other selections of beautiful yarns in gorgeous purples and pinks, solid or variegated like this mouth-watering Shortcake below, as well a new yarn line called Nurtured.
En plus de Merletto il y avait plein d’autres choix de beaux fils chaussettes dans de magnifiques teintes de rose and mauves, solides ou bien variées comme l’appétissant Shortcake, ci-dessous, ainsi qu’une nouvelle ligne de fils appelée Nurtured.

Julie explained that the fiber for this worsted yarn is dyed before it is spun. I loved the texture and subdued colors. Look at that seed stitch sample in pale mint, isn’t it lovely ?
Julie m’a expliqué que la fibre pour cette laine plus épaisse est teinte avant d’être filée. J’ai aimé la texture et les couleurs un peu assourdies. Regardez cet échantillon au point de riz menthe pâle, superbe, non?

IMG_0582

Céline, the owner of the store, put out titbits for us to snack on, and there was cider too. As I discussed with her my stash issues, she smiled and said: ‘well, I know what it is, in the end I just had to open a store. I had simply no other option, my passion for yarn was too overwhelming.’ I think that’s quite a nice solution to stash issues, don’t you?
Céline, la patronne de la boutique, nous a sorti de quoi grignoter, ainsi que du cidre. Alors que je discutais avec elle de mes problèmes de stock, elle m’a souri et dit: ‘ oh oui, je sais ce que c’est, moi j’ai fini par ouvrir un magasin. Je n’avais pas le choix, ma passion était trop envahissante.” Belle solution pour contrer le problème de stockage, non?

In between drinks and chat, time flew by and I decided to go, as more knitters were streaming in the shop. I wish I had stayed longer, but I thought it was safer to stay away from too much yarn temptation.
Entre les boissons et les conversations, le temps est passé très vite et j’ai décidé de partir, alors que les tricoteuses toujours plus nombreuses arrivaient dans la boutique. J’aurais aimé rester plus longtemps, mais j’ai considéré plus prudent de m’éviter trop de tentations.

IMG_0587

Merletto in Birch, Parchment and Ancient Gold

I could no entirely resist though. I mean, seriously, in front of cashmere and silk how could I ? First it was the Ancient Gold that called me. I could not get over the light and the particular radiance of this perfectly named yarn. So I thought, one skein of lace, that’s more than enough. Until I spotted the lovely Abyss, and the teal appeal was too strong. Like a siren from the depth of the ocean, this yarn was singing ‘Take Me Home’. And unlike Ulysses, I did not block my ears. Je n’ai quand même pas complètement résisté. Non mais franchement, devant du cachemire et de la soie, comment est-ce que j’aurais pu ? D’abord c’est l’Or Ancien – Ancient Gold – qui m’a appelé.  Je n’en revenais pas de la lumière et du rayonnement de ce fil si bien nommé. Alors je me suis dit, bon, juste un écheveau de fil dentelle, ça ira. Jusqu’à ce que je remarque Abyss, et l’appel de ce bleu canard profond fut trop puissant. Comme une sirène des fonds marins, ce fil chantait: ‘Prends-moi’. Et à la différence d’Ulysse, je n’ai pas su fermer mes oreilles.

IMG_0600

So there you are, two gorgeous skeins added to my stash, 800 yards each of lace weight, no less. They look wonderful together, don’t they? But I think they will each become a separate project. I’ve got plans. Including leaving my credit card at home next time I walk into a yarn store.
Alors voilà, ces deux magnifiques laines ajoutées à mon stock, 740 mètres chaque de fil dentelle, rien de moins. Ces deux couleurs sont magnifiques ensemble, non? Pourtant je les vois dans des projets séparés. J’ai des plans. Y compris celui d’oublier ma carte de crédit la prochaine fois que je visite une boutique de laine.

Thank you ladies of La Maison Tricotée, for this lovely time and your always friendly welcome, and thank you Julie, for your lovely yarn and infectious smile. Hope we meet again soon.
Merci les filles de La Maison Tricotée, pour ce moment charmant et votre accueil toujours chaleureux, et merci Julie, pour tes laines si belles et ton sourire contagieux. En espérant te revoir bientôt.

the best of September

le meilleur de Septembre

I do miss sharing my favorite patterns and knitting news with you. While I won’t be going back to a weekly format, I will take note of my favorites throughout the month and do a round-up at the end. Hope you’ll like that. So here is what I noticed this month.
Cela me manque de ne plus vous partager mes coups de cœurs tricot. Je ne compte pas reprendre mes revues hebdomadaires, mais je vais noter tout ce que j’aime au long du mois pour vous faire une petite revue mensuelle. Voici donc ce qui a attiré mon attention ce mois-ci, en espérant que cela vous plaise aussi.

Favorite free patterns

image

©Hedgehog Fibers © Christelle BAGEA
©Scott Scholz © Purl Soho
  • VidaliaBeata Jezek:
    An incredibly gorgeous pair of socks, courtesy of Hedgehog Fibers. I love this dark colour and the organic motif, I have added this pair to my Ravelry queue for one of my many sock yarn skeins.
    Je trouve cette paire de chaussettes, offerte par Hedgehog Fibers, vraiment magnifique. J’aime ce coloris sombre et ce motif nervuré. Hop, dans ma liste Ravelry de projets en attente pour une de mes multiples pelotes de laine à chaussettes.
  • Audrey Shawl– Christelle Bagea
    A lovely pattern designed by a Yarnbox subscriber. A lovely way to use mini-skeins if you have any, or any other fingering weight yarns.
    Un joli modèle crée par une abonnée de Yarnbox, qui utilise des mini-écheveaux de teintes différentes, mais vous pouvez utiliser n’importe quelle laine chaussette.
  • Terrace Hat – Scott Scholz
    Nothing spectacular but another way to use a set of mini-skeins, gradient or not.
    Rien de spectaculaire mais un autre modèle pour utiliser vos mini-écheveaux, ombrés ou non.
  • Color-Dipped Hat – Purl Bee
    No review is complete without a Purl Bee pattern, right? I fell in love with this one right away, and seriously considering knitting one for myself right now, as if I needed another hat. But I have none in lightweight yarn, so it clearly is missing from my collection, don’t you think? It would look lovely in other color combinations too, for example light grey with chartreuse, or a simple black and white version. Which colors would you choose?
    Aucune revue n’est complète sans un petit tour du côté de Purl Bee, n’Est-ce pas? J’ai eu le coup de cœur pour ce chapeau dès que je l’ai vu, et j’ai franchement envie de m’en tricoter un tout de suite, comme si j’avais besoin d’un autre bonnet. Mais je n’en ai aucun en fil aussi fin, alors ma collection est incomplète, non? Il serait charmant en d’autres combinaisons de couleurs, comme un gris neutre relevé de chartreuse, ou une version noir et blanc. Quelles couleurs choisiriez-vous?

Favorite new collections

Each new Shibui collection gets better than the last. I have never tried their yarns yet, but more of gorgeous patterns like this and they will become hot on my list. Check the Fall Winter collection here. My favorite  is Trusse.
Chaque nouvelle collection de modèles Shibui est plus belle que la précédente. Je n’ai jamais encore essayé leurs laines, mais avec des patrons comme ceux-ci, cela devient de plus en plus tentant. Vous trouverez la collection Automne-Hiver en cliquant ci-dessous. Mon préféré est Trusse.

Shibui Fall Winter 2015

The Plucky Knitter is another yarn company that produces regular collections filled with desirable patterns. I love the fact that most patterns are shown in different colours.  Check the Fall Winter collection on the link below.
The Plucky Knitter est un autre producteur de fils teints qui nous offre des collections régulières pleines de patrons très attirants. J’aime le fait que les modèles soient montrés en plusieurs colors. Vous trouverez la collection Automne-Hiver ci-dessous.

The Plucky Knitter – Fall Back collection

SweetGeorgia Yarns just launched their first pattern collection for fall. To view the collection and get a chance to win your favorite pattern, go to the Knitted Bliss blog.
SweetGeorgia Yarns vient de sortir sa première collection de patrons pour l’automne. Vous trouverez tous les modèles ainsi qu’une chance de gagner votre préféré sur le blog Knitted Bliss.

Last but not last, the new Brooklyn Tweed collection that you’ve already seen everywhere. Just in case you missed it.
Le dernier, mais pas des moindres, la nouvelle collection de Brooklyn Tweed que vous avez déjà vu partout, mais au cas où.

BT Fall 2015

Montreal knitting event/Événement tricot à Montréal

Julie Asselin will be the guest of a 5to7 at La Maison Tricotée this Friday. I’m seriously taking care of my cold in order to get there, and finally meet her, as well as discover her new yarns.
Julie Asselin est invitée à La Maison Tricotée ce vendredi pour un 5 à 7. Je m’occupe sérieusement de mon rhume pour pouvoir enfin la rencontrer, et découvrir aussi ses nouvelles laines.

October Slow Fashion month/Octobre, le mois de la mode lente

The blogosphere is getting ready to hop in the Slow Fashion month organized by Karen Templer, from Fringe Association. Find out more here. Are you planning to participate? It starts tomorrow.
La blogosphère s’apprête à entrer dans le mois de la slow fashion, organisé par Karen Templer, de Fringe Association. Cliquez ici pour en savoir plus (en anglais seulement). Avez-vous prévu de participer ? Cela commence demain.

meteoro(not)logical

Meteoro(pas)logique

The knitting these days is as confusing as the weather. Seriously these last two weeks in Montreal have been insane. Hot, then brutally cold, then mild and humid, then cool and rainy, then cold again, and now we’re supposed to have a summer spell in the next few days, up to 30° Celsius. It was 4° Celsius last Friday morning, and half of the family has a cold. I took the mittens out and now realize I probably started storing my summer sandals too quickly.

So on the knitting side, it’s been the same confusion. i just finished a summer top, which I packed thinking I would not wear it until next year;  it turns out I actually might be able to wear it this week-end. I also finished a Vogue Knitting sweater from the Pre-Fall 2013 edition, a no-sleeve tunic with a big rounded collar, the kind of schizophrenic sweater that leaves your arms freezing cold and your neck boiling hot. And I started a neck warmer in bulky warm wool because hey, it’s been pretty cold walking around in the autumn wind. It’s all over the place.
Summer, autumn, winter, up and down, up and down the thermometer goes and I still have a cotton lacy sweater to finish, with sleeves. Which is probably the best transition piece, except there are no transitions here. It’s a bit crazy,  but hey, at least it’s not snowing yet, so I cannot complain too much (and my heart goes to the folks in Calgary who had their first snow on September 8 – ouch). Just upping my vitamins intake to make sure I don’t get too sick on this crazy meteorological roundabout. I still have time to get started on my winter knitting.

Pictures  in a following post. Just a preview of my neck warmer and the warm colors of the yarn (Mountain Fusion Teton, Summer colorway).

P1030763

J’ai un peu de mal en ce moment avec mes projets tricot, parce que c’est dans tous les sens, à l’image de la météo. En ce moment c’est vraiment n’importe quoi. Chaud, froid, doux et humide, frais et pluvieux, du froid encore, et on nous annonce 30° samedi, alors qu’il faisait 4° vendredi matin. La moitié de la famille est enrhumée. J’ai sorti les mitaines et commencé à ranger mes sandales d’été, apparemment bien trop tôt.

Donc, côté tricot, je viens de terminer un top d’été manches courtes, que je me suis empressée de ranger en pensant que je ne pourrais le porter que l’année prochaine, mais finalement je vais peut-être pouvoir l’essayer ce week-end. J’ai également terminé un modèle de l’édition pré-automne de Vogue Knitting 2013, avec des manches courtes et un enorme col roulé, le genre de pull schizophrène qui vous fait bouillir le cou et geler les bras. Et je viens de commencer un petit cache-col en grosse laine bien chaude parce que franchement je me gèle dans le vent d’automne, mais je ne veux pas encore sortir les gros cols et écharpes. Franchement ça part dans tous les sens.
Eté, automne, hiver, les températures jouent au yo-yo et je dois encore teminer en pull en coton dentelle, avec des manches longues. Logiquement une belle pièce de transition sauf que les transitions, ici, elles ont fichu le camp. Enfin, bon, je ne vais pas trop me plaindre, il n’a pas encore neigé (pas comme à Calgary qui a reçu ses premiers flocons le 8 Septembre – dur, dur). Alors je renforce ma dose de vitamines, histoire de ne pas tomber malade dans ce meli mélo météo, et je me dis que je commencerai bien assez tôt mes pulls d’hiver.

Photos dans un prochain post. Juste un petit aperçu de mon cache-col et ses couleurs automnales (Teton de Mountain Fusion, coloris Eté).