DDF#été (summer) – back in the game

Well, I’ve been out of the game for a while, both in terms of blog writing and participating in the monthly challenges. I am quite late for this one actually but hey, better late than never as they say. Somehow, between my blankets, I managed to work on another project last spring, even if it took me to forever to finish it (like, three months to weave in ends).

Ca fait un moment que je n’ai pas joué le jeu du défi du fil, et je suis carrément hors course côté blog aussi. Bon je m’y remets. Je suis super en retard pour le défi de l’été, mais mieux vaut tard que jamais, hein ? Plus tôt cette année, quelque part entre mes deux projets de couverture, j’ai réussi à travailler sur un autre projet, que j’ai mis un temps fou à terminer (genre, trois mois pour rentrer quelques fils).

Flashback to last winter, in the midst of the Log Cabin KAL, still determined to get rid of my stash as much as possible, I thought that a sweater quantity of red yarn (frogged from an old project) would be ideal for the borders. Huuhh, wrong ! Wrong color, wrong quantity. I found another solution for my borders. More on that project later on (on hold, as you can see from the next picture).

Retour à l’hiver dernier. Au beau milieu du KAL sur le thème du Log Cabin, et toujours dans le but de me débarrasser au maximum de mon stock, j’avais dans l’idée que mon stock de laine rouge (d’un vieux projet défait depuis) serait parfait pour les bordures. Bon, à part que j’avais carrément pas le compas dans l’oeil côté quantité, et la couleur, franchement, c’était pas ça non plus. Un mélange de teintes rouille et neutres, tu rajoutes du rouge pompier pétant, rien à faire, ça jure. J’ai trouvé une autre solution pour mes bordures, que je vous montrerai une autre fois (mon projet est en stand-by, comme le montre cette photo).

So I’m left with this sweater quantity of a beautiful alpaca blend that I know would not work for me. It can only become a cardigan because it is so itchy. One day, I casually asked my daughter if she wanted a bulky cardigan to wear around the house (this is the key operative word, house). Because she is constantly borrowing mine (even the hand knit ones) so I figured this was something she would not object to. To my surprise, she said yes. To my greater surprise, she did find a pattern she liked in my selection. No need to ask for more: I promptly cast on before she had a chance to change her mind. The pattern is the A-line Cardigan, by Mari Lynn Patrick (Vogue Knitting Winter 2010/11).

Du coup, je me retrouve pognée (coincée, en bon québécois) avec ce beau mélange d’alpaga rouge qui ne me va pas. Et qui ne peut devenir qu’un gilet, vu comment il gratte sur la peau nue. L’air de rien, un beau jour, je demande à ma fille si elle n’a pas envie que je lui tricote un gilet pour porter à la maison (c’est le mot clé, maison). Vu qu’elle est toujours en train de me piquer les miens (même veux que j’ai tricotés). A ma grande surprise, elle dit oui. Et à ma plus grande surprise encore, elle trouve un modèle qui lui plaît dans ma sélection. Ni une ni deux, je me suis dépêchée de monter les mailles du gilet A-line (Mari Lynn Patrick dans Vogue Knitting Hiver 2010/11) avant qu’elle puisse changer d’avis.

Mirasol Yarns Kutama

I must say, knitting with bulky yarn is great. This project just flew off the needles, even with the long swoop back and the pockets. Except that I did not have enough yarn left for the border (the story of my life). What with my Log Cabin blanket that consumed most of my bulky yarn, I had little left to offer as a choice for a contrasting color, but my daughter instantly picked up my ball of Imperial Yarn Anna, a wool cotton/blend.

Je dois dire que la laine épaisse, ça a du bon quand même. C’est monté super vite, même avec ce long dos et ces longues manches. Bon, évidemment, j’ai manqué de laine pour la bordure (décidément, je suis abonnée). Et comme ma couverture a consommé la plupart de mes laines de même épaisseur, je n’avais pas grand-chose à proposer à ma fille qui a choisi ma pelote d’Imperial Yarn Anna, un mélange laine/coton. 

It’s not the same texture, the same composition, the same weight, but strangely enough, it works. It stands out in real contrast to this massive pile of red, and I quite like the result. She likes it, that’s the most important. And she does not want any buttons that should complete this project (thank you, my darling, less sewing to do). So there it is, her new go-to warm cardigan that she can cuddle in when the temperatures start to drop. Don’t look too closely at the seams, they’re far from perfect, but she likes it, it fits, so hurray! She’d better stop stealing my cardigans now.

C’est pas la même composition, ni la même texture, ni la même épaisseur, mais bizarrement, ça fonctionne. Justement c’est un vrai contraste avec tout ce rouge, et le résultat est sympa. Ma fille aime, c’est l’essentiel. Et elle ne veut pas des boutons prévus dans le patron (merci, chérie, de la couture en moins). Voilà, son gros gilet bien chaud dans lequel elle va pouvoir s’emmitoufler les matins frais. Bon, faut pas regarder les coutures de trop près, elles sont loin d’être parfaites, mais elle l’aime, il lui va, hourra ! Elle n’a pas intérêt à continuer de me piquer les miens.

So this is my participation in this summer challenge – the themes were totally open, my project is totally out of season but who cares? I’m back in the saddle. The project gallery should be up some time on Stella’s blog.

C’était ma participation au défi de l’été, thème libre, rien à voir avec la saison mais bon, on s’en moque un peu en fait. Je remonte en selle. La galerie de projets devrait être publiée un de ces jours sur le blog de Stella.

Advertisements

a year of socks and blankets…

Une année de chaussettes et couvertures….

By looking at my projects since the beginning of the year, you would think I am preparing for the ice age. Or maybe I have just forgotten I no longer live in Canada. I started the year with a pair of socks, then another and a third. And strangely, I’m not disgusted yet. I would happily cast on for another one any day. I suddenly understand why people can get addicted to socks. It’s because they are knitting plain simple vanilla socks. There is nothing easier than knitting in the round for a while, focusing on your heel for a couple of hours, then just knitting in round again until you reach the toe. And the result is so satisfying.
En regardant mes projets depuis le début de l’année, on pourrait croire que je me prépare pour l’ère glaciaire. Ou alors j’ai oublié que je ne vis plus au Canada. J’ai commencé l’année avec une paire de chaussettes, puis un autre, puis une troisième. Et bizaremment, je n’en ai pas marre. Je serais prête à en commencer une autre. J’ai soudainement compris pourquoi certains sont accrocs aux chaussettes. C’est tellement facile quand on tricote des chaussettes toutes simples: pas de torsades, pas de dentelle, pas de points compliqués ou de changements de couleurs, le bon vieux jersey endroit tout bête. Il n’ y a rien de plus facile, vous ne faites que tricoter, un peu de concentration pour le talon et ensuite c’est tout droit jusqu’aux orteils. Et le résultat est tellement satisfaisant.

Paintbox Sock Yarn courtesy of/offerte par @loveknitting.com
From left to right/de gauche à droite: Pixel – Rose Petals / Stripes – Autumn / Fairisle – Storybook

I also joined the winter Fringe Association KAL, with a Log Cabin theme (see the beautiful winning projects on this link). I pulled out the free pattern from Very Pink and got started by pulling out all my worsted/aran/chunky yarn from my stash. I had a lot, let me tell you. I will devote one or more posts just to this project, because there is a lot to share. As a teaser, this is the color scheme I have been using and the first square I knit. It also became quite addictive, because it is super easy and you don’t have to think about anything. I’m just stuck because I ran out of yarn, and don’t have enough in stash to do the border. This will be fixed soon.
J’ai rejoint aussi le KAL de l’hiver de Fringe Association, qui avait pour thème le Log Cabin, technique particulière qui consiste à tricoter des bandes de point mousse autour d’un carré central (vous pouvez voir les magnifiques projets gagnants ici). J’ai ressorti le patron gratuit de Very Pink et commencé par étaler tous mes restes de laine épaisse qui traînait dans mon stock. J’en avais pas mal, il faut le dire. Je vous donnerai plus de détails sur ce projet plus tard, parce qu’il y pas mal à partager. En avant-goût, voici le thème de couleurs que j’ai utilisé pour commencer. Je suis vite devenue assez accro, parce que c’est super facile à tricoter et cela demande très peu de réflexion. Je suis juste coincée parce qu’il me manque de la laine pour terminer, je n’ai pas assez en stock pour faire une bordure unie. Je m’en occupe bientôt.

And while I still have to finish this Log Cabin blanket, I fell for this brand new Purl Soho pattern. Seriously, guys, if this isn’t the ultimate fingering yarn stashbuster, what is? You need 14 skeins, two of three colours, the rest as single skeins. Hey, I have more than that in my stash. I am feeling a sudden urge to cast on as soon as I have laid out my colors. Forget about the spring and summer sweaters. I’m ready for another blanket. Which will take another few months to knit.
Il me reste toujours à terminer ma couverture, mais je suis tombée en arrêt devant ce nouveau patron gratuit de Purl Soho. Ce projet est l’ultime moyen d’utiliser tous ces écheveaux de laine chaussette qui traînent dans vos stocks. Il faut 14 écheveaux ou pelotes, deux pour trois des couleurs, et un de chaque autre couleur. Et vous savez quoi ? J’en ai plus que ça dans mon stock. J’ai une soudaine envie de monter les mailles après avoir choisi mes couleurs. Oubliés les petits pulls de printemps et d’été. Je suis prête pour une autre couverture. Qui me prendra certainement encore quelques mois.

 Nature’s Palette Blanket © Purl Soho

That’s not all actually. I have also started a bulky cardigan for my daughter. Yes, sometimes the weirdest things happen. She actually agreed to a hand-knit cardigan (to wear at home, mind you). So there is definitely more coming up on the knitting front. Stay tuned.
Bon, c’est pas tout. J’ai aussi commencé un gros gilet ma fille. Eh oui, tout arrive. Elle a accepté que je lui tricote quelque chose, qu’elle portera à la maison uniquement (faut quand même pas pousser). Mais il y a de l’espoir. J’aurai donc bientôt plusieurs choses à vous montrer.

DDF2018#03 – whimsical socks

Les défis du fil – chaussettes fantaisie

For this month’s challenge, Stella’s themes were: “Shawl” and “Fantaisie”. I am using the French word because the translation is not “fantasy”, as one might think. Even though the two words have the same origin, they actually have a different meaning. “Fantaisie” in French means inventiveness, creativity, or whim. Novelty accessories are called “accessoires fantaisie”.
Ce mois-ci, les thèmes choisis par Stella étaient: “Châle” et “Fantaisie”. Et comme je l’explique à mes lectrices anglophones, fantaisie en français est souvent mal traduit par “fantasy” en anglais. Or, les deux mots, s’ils ont la même origine, n’ont pas le même sens. En anglais “fantasy” est lié au rêve, au fantastique, voire au fantasme. Et quand on veut parler d’accessoires fantaisie, on utilise le terme “novelty”.

So, after this vocabulary lesson, here is my playful take on the theme. I used a self-striping yarn and did not match the two socks. Not terribly inventive or creative, but definitely whimsical. The perfectionist side of me kind of wanted two exact socks, but hey, with a bit of “fantaisie”, my pair is just a bit more fun.
Bon, après ce mini-cours de vocabulaire, voici mon interprétation du thème. J’ai utilisé un fil chaussettes à rayures mais je n’ai pas assorti les deux chaussettes. Bon, d’accord pas super créatif, mais définitivement fantaisiste. Mon côté perfectionniste souhaitait deux chaussettes parfaitement assorties, mais avec un peu de fantaisie, je trouve que ma paire est un peu plus rigolote.

 

Yarn: Paintbox Yarns Socks – Stripes motif, colorway Autumn (Love Knitting)
Laine : Fil chaussettes de Paintbox Yarns – motif Rayures, coloris Automne (Love Knitting)

Don’t forget to check out Stella’s blog on April 5 for the full gallery. It is always fun to see how other crafters choose to interpret the themes (or not).
N’oubliez pas de jeter un oeil au blog de Stella dès le 5 avril, pour voir la galerie complète. C’est toujours sympa de voir comment les autres interprètent les thèmes (ou pas). 

Knit Together – the square

I kept my promise and finished quickly this square, although I can only publish this today as I was away on vacation. You do not a break every now and then. In the last post, I showed you where I found the idea for the pattern, and the choice of colors came quite naturally, as soon as I saw the little skein of yellow yarn Shirley sent me.
Bon, promesse tenue, j’ai terminé mon carré assez vite même si je ne peux vous en parler qu’aujourd’hui car j’étais en vacances. Ca fait du bien de temps en temps. Dans mon dernier billet, je vous ai montré où j’avais trouvé le motif, et le choix des couleurs est venu assez facilement, dès que j’ai vu le petit écheveau de laine jaune que Shirley m’avait envoyé.

Image result for october 2017 yellow sky and red sun

I guess I was inspired by the Ophelia storm from last fell. The heavy winds brought sand from the Sahara desert, and with the smoke rising from the wild fires in Portugal, it created an eerie atmosphere over France and English. The sky became yellow and the sun turned red. It was really surreal. So this yellow cloud is a sand-filled cloud dropping sand particles over a stormy sky.
Let’s have a look at the yarns I used for this small project.
J’ai dû être inspirée par la tempête Ophélia de l’automne dernier. Les vents violents charriaient du sable provenant du Sahara mélangé à la fumée des incendies du Portugal, ce qui avait créé cette atmosphère un peu sinistre au-dessus de la France et de l’Angleterre. Le ciel était devenu jaune et le soleil rouge. C’était assez surréaliste. Alors ce nuage jaune est rempli de sable qui tombe sur un ciel d’orage.
Voyons quels fils j’ai utilisés pour ce petit projet.

I found this gorgeous dark grey yarn in the Toronto Frolic, three years ago. It comes from a flock of black sheep from northern Ontario that the owner had sold at the time of the event, so this batch was the last of this particular yarn. It is kind of unique in that respect.  The yarn is not dyed: isn’t that color simply gorgeous? I could knit an entire sweater in it. And it is surprisingly soft. I should have picked up some more. The weight sits somewhere between aran and chuncky, so it is not really tight once knit with the US11 DPNs that were provided.
J’ai trouvé cette magnifique laine grise au Toronto Frolic il y a trois ans. Elle provient d’un troupeau de moutons noirs de nord de l’Ontario que le propriétaire venait de vendre, du coup ce lot était son dernier. C’est une laine unique dans ce sens. Elle est non teinte : cette couleur naturelle n’est-elle pas simplement magnifique ? Je pourrais me faire un pull entier comme ça. Et elle est très douce aussi. J’aurai dû en acheter bien plus. Au niveau de l’épaisseur, ce n’est pas dans les plus grosses, donc sur les aiguilles de 8 mm fournies le jersey est plutôt souple.

On top of that, I added this lovely sample from Shirley, a mustard yellow yarn from Stonehedge Fiber, Shepherd’s Wool Yarn in the Autumn Gold, with which she knit her own square.
Ensuite, j’ai ajouté cette belle laine jaune envoyée par Shirley, la Shepherd’s Wool Yarn de Stonehedge Fiber dans la couleur Or d’automne, avec laquelle elle a tricoté son carré

The shiny droplets are a few yards of Berroco Captiva Metallic, doubled. I thought it would be nice to have a hint of shine. I used this yarn for a summer cardigan, the yarn is quite funky but not very comfortable. I still have a skein that I am keeping to knit a necklace, or another accessory. Any idea for some knitted jewellery is welcome.
Les goutelettes dorées représentent quelques mètres de Berroco Captiva Metallic, doublé. J’ai pensé que ce serait joli d’avoir un soupçon de brillance. J’ai utilisé ce fil pour un gilet d’été, c’est un fil assez original mais pas très confortable. Il me reste une pelote que je garde pour tricoter un collier, ou un autre accessoire. Toute suggestion de bijou tricoté est la bienvenue.

Instead of knitting this in intarsia (which I should probably have done) I followed the instructions to work this in a duplicate stitch. Embroidery over the knitted square: why not? So why does it feel so amateurish? I’m not crazy about the final result. All I hope is that there will be enough beautiful squares in the final product and no one will notice that one too much.
Au lieu de tricoter ce motif en intarsia (ce que j’aurais peut-être dû faire), j’ai suivi les instructions et brodé le motif au point maille. De la broderie sur mon jersey : pourquoi pas ? Mais je ne suis pas fan du résultat, cela a trop l’air d’un travail d’amateur. Du coup, j’espère que ce carré ne se fera pas trop remarquer dans l’ensemble final.

So now we’re reaching the stage where I need to designate a few of my favorite blogs to pass the baton. I’m pretty sure anyone can do better than my little screwy square. Seriously.
Voici donc le moment où je dois passer le relais à une de mes collègues bloggeuses anglo-saxonnes. Je suis sûre que n’importe laquelle d’entre elles fera mieux que mon petit carré un peu tordu. Vraiment.

So I am reaching out to some of my favorite bloggers who might be interested in participating – not sure when Melissa decides she has enough squares, but for now, the challenge is still open:

  • Fashion: Yarn Style – Leah is a sophisticated knitter, a Francophile in love with macaroons and gorgeous yarns. She knows exactly what fits her and does not hesitate to bring some couture-inspired tailoring to her knits, a true inspiration for the fashion conscious. I’m sure she would contribute a very chic square.
  • Holly Knits: Holly is known by Vogue Knitting fans as The Yarnista, and has an incredible hand-knitted wardrobe. She just went through a very difficult year, and I hope she will see this small challenge as a welcome distraction.
  • Autumn Geisha: Tien is a very creative knitter and I wish I could comment on her blog. Somehow the blogpost system does not let me comment, no matter what method I try. Anyway, she just made the most incredible socks for the Fringe Association Log Cabin KAL and I’m pretty sure she would come up with a colorful and original square, like most of her knitting.

OK, girls, the first one to take up the challenge will receive a neat little package with the DPNs and Melissa’s instructions. Are you ready? The first one to raise her hand will be the winner. And if you’re not listed here but still want to join the challenge, feel free to check the guidelines here.

Pour que ce soit plus facile pour le suivi du projet, j’ai désigné quelques-unes des mes bloggeuses préférées aux Etats-Unis et au Canada, la première qui se manifestera recevra le petit paquet avec les aiguilles et les instructions. Néanmoins, si vous lisez l’anglais facilement, et si vous avez envie de participer, sentez-vous libre de le faire. Toutes les instructions sont ici.

 

DDF2018#01

Yoohoo, the monthly challenge is back, girls. Stella is inviting us every month to produce something crafty (it does not have to be knitting) around a couple of themes that are totally optional. And she decided for 2018 to be a bit more creative with the themes as well, you know, going beyond the obvious for each month. I love that. So for January, the themes were: Haze and Unicorn. I generally do not plan anything according to the themes, and when my project totally line up with it, it is pure serendipity.  But in some way, this month’s project is related to the Haze theme. I’m not thinking of the physical, tangible mist, but rather the mental and emotional haze that we can feel after a burn-out or difficult times.
Le défi du mois, c’est reparti, yoohoo ! Stella nous invite chaque mois à faire preuve de créativité (tricot et autres) autour d’un ou deux thèmes qui ne sont absolument pas obligatoires. Et pour 2018, les thèmes seront un peu plus créatifs également, on va sortir des évidences. J’aime ça. Pour janvier, les thèmes étaient: Brume et Licorne. En général, je ne prévois pas spécialement de projet pour le thème, et lorsque mon projet est en phase avec l’un deux, c’est vraiment une pure coïncidence. Mais d’une certaine façon, mon projet de ce mois-ci est plus ou moins lié à la brume, pas la brume réelle, physique, tangible, mais plutôt la brume mentale et émotionnelle, celle qui peut provenir suite à une grande fatigue ou de gros soucis.

My best friend had to undergo a knee operation a few months ago, and the recovery is taking much longer than expected. Not being able to move and spending the entire winter indoors is not fun, especially in the gloomy Parisian winter season. So I thought of knitting her a shawl, to envelop her in warmth and softness, the way I would do it if I was close to her.
Ma meilleure amie a dû subir une opération du genou il y a quelques mois, et la récupération est bien plus longue que prévue. Ne pas pouvoir bouger et devoir passer la plupart de son temps immobilisé pendant l’hiver gris parisien, ce n’est vraiment pas facile. Alors j’ai eu l’idée de lui tricoter un châle, pour pouvoir l’envelopper de chaleur et de douceur, comme je pourrais le faire si j’étais près d’elle.

I used the Textured Shawl pattern: I already knit one version that I wear regularly. In a laceweight yarn, it is easy to tuck under a coat, it is light and warm at the same time. I chose a lovely yarn from my stash that I hope she’ll like as much as I do. The violet burst will match the violet hat I knit for her last winter.
Je me suis servie du patron  Textured Shawl : j’en avais déjà tricoté une version que je porte régulièrement. En fil dentelle, c’est facile de la porter sous un manteau, il est à la fois léger et chaud. J’ai choisi un joli mélange dans mon stock, et j’espère qu’elle l’aimera autant que moi. Ce petit rappel de violet devrait bien s’harmoniser avec le chapeau que je lui ai tricoté l’hiver dernier. 

This yarn is filled with memories too. I found it in Montpelier, the capital of Vermont. I went to Vermont only twice when we were still living in Canada, and I fell in love with this state. The green hills, the Lake Champlain, the lovely food, the peacefulness… A little taste of paradise for me. This colorway is called Spring Pasture. You can see them, can’t you? The lovely green of spring hills, the violet crocuses spread across the soft grass. It is a wool/silk blend – anything with silk is just a pure joy to knit.
Cette laine est pleine de souvenirs également. Je l’ai trouvée à Montpelier, la capitale du Vermont. J’ai visité le Vermont deux fois seulement lorsque nous vivions au Canada, et je suis tombée en amour (comme on dit au Québec). Les montagnes vertes, le Lac Champlain, la délicieuse nourriture, la tranquillité… Un petit goût de paradis pour moi. Ce coloris s’appelle Pâturage de printemps. Vous les voyez, non ? Les collines vertes du printemps, les crocus violets éparpillées dans l’herbe tendre. C’est un mélange laine et soie – tout ce qui contient de la soie est un pur bonheur à tricoter.

So there it goes. This little bunch of softness will drape my friend’s shoulders very soon, as a reminder that I love her deeply.
Alors voilà. Ce petit paquet de douceur sera bientôt joliment drapé autour des épaules de mon amie, pour lui rappeler combien je l’aime.

Continue reading

DDF2017#12 – a Flock set

My last published project of the year comes courtesy of Love Knitting. I signed up to be part of the Flock a while back* and not much happened for a while. But a few weeks ago I received an offer to try one of their new yarns, Paintbox Baby DK, and signed on, not expecting much more than a small skein of yarn to knit a swatch. Boy, was I surprised when I received a small pink package some days later that was filled with no one mini skein or ball, not one full ball, but five complete balls of yarn. I had chosen the green colour as favorite and I received a lovely combo of pale green, pale blue or and a lovely green-blue yarn. Plenty to knit a lovely gift set for a new mum who just gave birth to a healthy baby boy.
Mon dernier projet de l’année a été rendu possible grâce à Love Knitting. Le Flock est un rassemblement de blogs dédiés au tricot et au crochet, et j’ai signé* il y a un petit moment déjà, sans rien espérer d’extraordinaire. Mais il a quelques semaines, j’ai reçu une invitation à tester un de leurs nouveaux fils, Paintbox Yarns Baby DK. J’ai accepté, pensant recevoir soit un échantillon ou au mieux une pelote peut-être. Imaginez ma surprise lorsque je reçois un petit paquet rose quelques jours plus tard rempli non pas d’une mini-pelote, ni même d’une pelote entière, mais de cinq pelotes de laine. J’avais choisi vert comme teinte préférée et j’ai reçu un bel ensemble composé de deux teintes de vert et d’un bleu pâle. Du coup, j’avais tout ce qu’il me fallait pour une jeune maman de mon entourage qui venait de donner naissance à un beau petit garçon.

The yarn is an acrylic and nylon blend, very soft with hardly any twist, which gives it a nice roving feeling and is really soft. While I’m not a fan of acrylic, I have to admit that it is one of the best options for baby clothes and accessories, as it is easy to wash and maintain. Yes, baby hand knits in merino and cashmere are lovely. But I had two babies and just the thought of having to hand wash baby mess totally put me off. Superwash yarns are a good option too, but having acrylic in the mix means you can wash at warm temperatures and get clothes really clean. Same for toys that are thrown everywhere and need a frequent good soak.
C’est un mélange d’acrylique et de nylon très doux avec peu de torsion. Je ne suis pas une fan d’acrylique, mais j’avoue que c’est l’une des meilleures options pour les vêtements et accessoires de bébé, grâce à sa facilité d’entretien et de maintenance. Oui, les petits tricots de bébé en mérinos et en cachemire sont magnifiques. Mais j’ai eu deux bébés et laver leurs affaires à la main, très peu pour moi. La laine superwash est une autre bonne option, mais avec l’acrylique on est sûr de pouvoir laver au moins à 40 et de retrouver des vêtements propres. Idem pour les jouets qui traînent partout et qu’il faut nettoyer souvent.

While I knit a lot of items for baby showers in the past, now that I am back in France, this is no longer an option. French people do not bring gifts to mothers before the child is born. You never know what can happen, can you? It is a distinct trait of the French mind to always imagine the worst possible scenario and get ready for it. So the first time I attended a baby shower in Canada, I was shocked. I could not help thinking: what happens if the baby is not born alive? or anything bad happens to the mother? Yeah, I know, pretty bleak. Over the years, I totally embraced the baby shower concept (and became much more positive too). So if you are ever in France, do not gift baby clothes or toys to a pregnant woman. She might totally freak out. Then again, she might not, but it’s better to wait until you know the baby is born and everything went well. And this is what I did, which informed my choice of pattern. The newborn size was not an option.
J’ai tricoté pas mal d’articles pour des showers de bébé dans le passé (littéralement: douches – on inonde la future mariée et la future maman de cadeaux en Amérique du nord), mais maintenant que je suis en France, ce n’est plus le cas. Ici, on a plutôt tendance à offrir des cadeaux une fois que le bébé est né. On ne sait jamais ce qui peut arriver, n’est-ce pas? Je pense que cela fait partie de notre psyché collective de toujours imaginer le pire scénario et de s’y préparer. Du coup, la première fois que j’ai assisté à un shower au Canada, j’étais assez choquée. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser: qu’est-ce qui se passe si le bébé ne naît pas vivant? ou si quelque chose arrive à la maman? Oui, je sais, c’est assez noir. Est-ce que je suis la seule dans ce cas? Mais au fil des années, je me suis habituée aux showers (et je suis devenue bien plus positive aussi). Mais si quelqu’un en France m’avait offert autant de cadeaux avant la naissance de mon premier bébé, j’aurais certainement paniqué. Je crois qu’on préfère quand même être sûrs que tout se soit bien passé. Ce que j’ai fait dans ce cas-ci. Du coup, j’ai mis de côté les tailles naissance.

I turned to my collection of TinCanKnits pattern books. It’s one of my favorites sources for baby knits, as nearly all of their designs are sized from newborn to adult (women and men). I wanted something that would use the three colors I had received, in a DK weight. The obvious choice was Campfire, perfect for a baby boy. And I knew the mum’s favorite colors were blue and green, so this yarn set was just perfect for her. My only regret is that the colors of the central pattern are not contrasting enough for the pattern to really shine. It is all too blended. A striped version might have been better.
Je me suis tournée vers ma collection de patrons Tin Can Knits. C’est ma source préférée de tricots pour bébé, puisque presque tous leurs modèles couvrent les tailles de 0 à adulte (femmes et hommes). Je voulais un modèle qui me permette d’utiliser les trois couleurs, dans la bonne épaisseur. Le choix le plus évident était Campfire, un beau pull manches longues parfait pour un petit gars. Et comme les couleurs préférées de la maman sont bleu et vert, mon arrivage de fil était juste parfait. Mon seul regret est que les teintes du motif central sont un peu trop proches, du coup le motif ne ressort pas franchement. Tout est un peu trop mélangé. Peut-être qu’une version rayée aurait été plus appropriée.

For the small hat, I used the two contrasting greens and kept the pale blue for the pompom. I mixed the colors mid-way through to make it a bit more fun. This pattern offers three options, this graphic triangle motif, stripes and dots. It is really a canvas for you to play with and add the pattern and colors you want.
Pour le chapeau, j’ai choisi Prism et deux couleurs plus contrastantes, en gardant le bleu pâle pour le pompon. Je me suis amusée à varier le motif en changeant les couleurs de place à mi-chemin. Ce patron présente trois variantes, un motif graphique à triangles, des rayures ou des pois. C’est vraiment un canevas sur lequel vous pouvez ajouter le motif ou les couleurs que vous voulez.

And I used the remaining blue yarn with the darker green for this small giraffe. I fell in love with this cute pattern when it came out, and managed to find the two 2017 Making issues in Paris last November. I was so pleased but boy, knitted toys are always harder than they look. The neck is pretty loose but I could not see how to do otherwise, so I hope the head won’t fall off too quickly. I love the cute little horns.
Et j’ai utilisé mon bleu et mon vert plus intense pour cette girafe qui m’avait tapé dans l’oeil lorsque le volume 3 de Making est sorti. J’ai réussi à trouver les deux numéros de 2017 à Paris. Une grande joie donc de pouvoir tricoter ce patron mais les jouets en tricot sont toujours plus difficiles qu’ils n’en ont l’air. Le cou est un peu trop souple mais je ne voyais comment faire autrement, j’espère juste que la tête ne partira pas trop vite. Et j’aime trop les petits cornes.

Resources/ressources

  • Campfire – TinCanKnits (Pacific Knits)
  • Prism Hat – TinCanKnits (Mad for Colour)
  • Little Giraffe – Susan B. Anderson (Making volume 3)
  • Paintbox Yarns Baby DK – colorways Washed Teal, Mint Green & Baby Blue

There it is, my last 2017 project, for the Défi du fil monthly challenge. I have not been very productive this fall, but I still have a couple of projects to share before my knitting plans for 2018. See you next year!
Voilà, mon dernier projet de 2017 pour le Défi du fil du mois. Je n’ai pas été très productive cet automne, mais il me reste deux trois projets à vous montrer avant mes plans tricot de 2018. A l’année prochaine !

 

Continue reading

DDF2017#11 – Bowman

For this month’s challenge, I confess I totally ignored the themes. I just went with another test knit I did for Clare Mountain.  The first test was so much fun I accepted another one, a quick knit, but I had to knit it twice for a stupid yarn reason I will explain below. It is a lovely hat with a subtly textured stitch pattern, done entirely with knits and purls.
Pour ce mois-ci, j’avoue avoir totalement ignoré les thèmes. Je me suis servie de mon dernier projet test pour Clare Mountain. Le premier test s’est avéré très agréable, donc j’en ai accepté un autre, un plus rapide ce coup-ci, malgré le fait que j’ai dû m’y reprendre à deux fois pour une bête histoire de laine que je vais vous expliquer. C’est un joli bonnet avec un point textué assez subtil, crée uniquement avec des mailles endroit et envers.

I love to use my stash as much as possible, so this was the opportunity to use a small rest of a lovely DK yarn from Debbie Bliss. I had less than 2 balls left in purple, and a half ball of green. So I swatched with the green yarn and happily cast on with the purple. Of course, in the middle of the decreases, with only 8 rows left, I ran out of purple. I thought of finishing it in green, but it would have looked a bit weird. Like a failed attempt at color blocking. Imagine this entire purple hat with a few rows on top in green. Not great! So I ended up frogging my hat late one night.
J’aime utiliser mon stock autant que possible, et ce test était l’occasion parfaite d’utiliser un reste de laine de Debbie Bliss. J’avais moins de deux pelotes violettes, et une demie verte. J’ai donc fait mon échantillon en vert et tranquillement monté mes mailles avec le violet. Evidemment, en plein milieu des diminutions, 8 rangs avant la fin, je me suis retrouvée à court de violet. J’ai d’abord pensé le terminer en vert, mais ça aurait eu l’air un peu bizarre. Comme un essai de color block un peu raté. Imaginez ce beau bonnet tout en violet avec le haut en vert. Franchement pas top ! Je me suis donc retrouvée à tout détricoter tard un soir.

Then I had an inspired moment ! Since there was so little missing on my purple yarn, and this hat features a lovely double brim, all I had to do was switch colors and start with the green. Halfway through the ribbed hem, switch to the main color. It worked perfectly. And it also enabled me to knit the full size version of the hat to fit my big head full of big hair. I love the double brim: it is a neat trick that ensures your ears are well protected, and the hat stays more firmly in place than with a single brim.
J”ai eu un moment d’inspiration à cem oment-là ! Puisqu’il me manquait si peu de laine violette, et que ce bonnet est construit avec une double bordure, il me suffisait de changer les couleurs, et non pas terminer, mais commencer avec le vert. A la moitié de la bordure, il suffit de passer à la couleur principale. Impeccable. Cela m’a permis de tricoter la version longue, celle qu’il me fallait pour rentrer ma grosse tête pleine de cheveux. Je raffole de la bordure double: c’est un truc facile qui permet aux oreilles de rester bien au chaud et au bonnet de rester bien en place sur la tête, bien mieux qu’avec une bordure simple.

So there it is – when worn, there is just a tiny hint of green. This yarn is tweedy and gives a nice stitch definition, which is key for this pattern that is a subtle take on a chevron pattern. You can choose between two sizes: a smaller, sailor hat version that you can see on the pattern picture, or the bigger one with a few more rows if you like to have your hat covering your ears.
Voilà – une fois porté, il n’y a plus qu’un soupçon de vert. Cette laine est tweedée et donne une belle définition aux mailles, ce qui est important pour ce motif qui rappelle les chevrons. Vous pouvez donc choisir entre deux tailles: une version petite, type bonnet de marin qui est celle du patron officiel, ou la taille plus grande avec quelques rangs de plus si vous aimez le bonnet bien rabbatu sur les oreilles.

Continue reading

SoB#1 – Fragment & giveaway

At last, I can show you my first #summerofbasics project, a most beautiful project that was a test knit for the lovely Clare Mountain. Clare is a new knitwear designer with a budding pattern collection, one of which is published in the latest issue of Laine magazine (#3). I subscribed to Clare’s newsletter a few months ago and answered the call for test knitters at the end of spring. It was a challenging project for test knitters and designer alike, but finally Clare released her new pattern last week. Fragment is a linen tee-shirt in a boxy shape, meant to be worn with plenty of ease and slightly cropped. I knit the size 42, which works for a 36” bust. I followed the pattern exactly but added a bit of length so that it would not be too cropped for me – I hate it when my belly shows up as I raise my arms, if you see what I mean. It hits exactly at the right place, just below the top of a regular pair of jeans (i.e not low waist, not high waist, just a regular waistline).
Je peux enfin vous montrer mon premier projet du défi #summerofbasics, un très beau projet qui était un test pour la charmante Clare Moutain. Clare est une jeune créatrice avec une petite collection de patrons qui grandit tranquillement, et un de ses modèles est publié dans le dernier numéro du magazine Laine (#3). Je me suis abonnée à son infolettre il y a quelques mois et répondu à un appel pour testeuses à la fin du printemps. Ce fut un projet avec pas mal de défis, aussi bien pour les testeuses que pour la créatrice, mais Clare a finalement publié son patron la semaine passée. Fragment est un tee-shirt en lin de forme boxy, conçu pour être porté avec pas mal d’aisance et légèrement court. J’ai tricoté la taille 42, qui correspond à un tour de buste de 36 pouces (90 cm environ). J’ai suivi le patron à la lettre mais j’ai rajouté un peu de longueur pour qu’il convienne à ma taille – je déteste lever les bras et voir mon nombril apparaître, si vous voyez ce que je veux dire. Mon pull tombe exactement au bon endroit, juste au-dessous du haut d’une paire de jeans normale (c’est à dire, ni taille basse, ni taille haute, taille normale quoi).

Pattern/patron: Fragment 
Yarn/Fil: Katia Lino 100% – in Blue and Silver (Bleu et Argent).

I confess I had a hard time at the start: the hem is a tubular hem with a cast-on method that was totally new to me, and is then knit using the magic loop. I was glad Clare posted a clear video tutorial on her site, because I had to watch it a few times to get it right. And I really don’t like magic loop, but I stuck to it and finally managed to get a decent looking hem, not perfect mind you, as you can see below. The end of each hem is where the magic loop divide happens, and as it is clearly not my forte, it is not as neat and pretty as it could be.
J’avoue, au début j’ai eu un peu de mal: la bordure est tubulaire et nécessite un montage qui était complètement nouveau pour moi, et est ensuite tricoté avec la technique du magic loop. Heureusement Clare a publié un tuto vidéo très clair sur son site, et j’ai dû la regarder plusieurs fois avant d’y arriver. Et je n’aime pas du tout le magic loop, mais je me suis accrochée pour obtenir une bordure correcte, pas parfaite, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Le bord de chaque bordure est justement l’endroit de séparation de la boucle du magic loop, et comme ce n’est vraiment pas mon fort, les côtés ne sont pas aussi nets et jolis que j’aimerais. 

I used some lovely linen yarn from Katia that was in my stash, and I knew I would not have enough of this beautiful denim blue. The only shop carrying the same yarn in my city had a different blue in store, so I chose a contrasting color and decided to create a color block version. Once the hem was done, knitting the back and the front were a breeze. The stitch pattern is easy to memorize, and the only row that requires more attention is when you twist the stitches that have been slipped in the previous rows. Isn’t this stitch pattern pretty?
J’ai utilisé un joli fil de lin de chez Katia que j’avais en stock, en beau bleu denim, mais je n’en avais pas assez. Le seul magasin de laine dans mon coin qui vend du Katia n’avait pas le même bleu en stock, j’ai donc choisi une couleur contrastante pour tricoter une version colorblock. Une fois passée la bordure, tricoter le dos et le devant a été relativement facile, le motif est facile à mémoriser et le seul rang un peu délicat est celui où on fait se croiser les mailles qui ont été glissées aux rangs précédents. Joli motif, non ?

I knit the sleeves before realizing Clare had modified the pattern – mine looked clearly too small as I had followed the first set of instructions, and after hesitating a while, I finally decided to knit them again. I’m glad I did as they came out to be the perfect size. How did I manage to match the color change on both body and sleeves? I took note of the number of rows between the color change and the underarms on the body, and made sure to use the same number on the sleeves before the arm shaping.
J’avais tricoté les manches avant de me rendre compte que le patron avait été modifié – mes manches étaient visiblement trop petites car j’avais suivi le premier jet du patron. J’avoue avoir un peu hésité à les refaire, mais je suis contente de les avoir tricotées de nouveau, parce que la deuxième version était bien meilleure. Les manches sont exactement à la bonne taille. Et si vous voulez savoir comment j’ai réussi à aligner le changement de couleur, et bien, j’ai juste noté le nombre de rangs entre le changement de couleur et le bas des manches sur le corps, et me suis assurée d’utiliser le même nombre sur les manches avant de commencer les diminutions. 

I also loved that Clare used a short row shaping on the shoulder, to create the gentle slope that perfectly mirrors the natural shoulder shape. I have used this technique before on another sweater, and this tiny designing trick makes such a difference in how the sweater fits. I had a bit of a scare though. The neckline is a simple stockinette band that you first knit after picking up stitches, then fold in half and sew on the inside. I tried to quicken the process and sew the neckline as I cast off. Big mistake. I had to frog the neckline, and nearly destroyed a shoulder in the process. Scary moment! I’m not sure exactly how I fixed the hole, but it is barely visible. Phew!
J’ai aussi apprécié que Clare utilise la technique des rangs raccourcis pour les épaules, ce qui crée une pente douce qui suit exactement la ligne naturelle des épaules. J’avais déjà utilisé cette technique sur un autre pull, et ce petit truc tout simple fait une différence incroyable sur la façon dont le pull tombe. Je me suis fait un peu peur à la fin. L’encolure est une simple bande jersey qu’on tricote après avoir remonté les mailles, et qu’on replie ensuite en deux avant de la coudre. J’ai voulu accélérer le processus et coudre mon encolure en même temps que je fermais les mailles. Grosse erreur. J’ai dû défaire toute l’encolure et j’ai failli détruire une épaule du même coup. Ah moi la peur ! Je ne sais pas exactement comment j’ai réussi à réparer le trou, mais il se voit à peine. Ouf ! 

The whole test process was really enjoyable. Clare set up a Slack group to facilitate the exchange of questions and suggestions. Throughout the whole process, Clare was always available to answer our questions in a patient and kind way. I enjoyed it so that I signed on for another test knit, this time for a hat.
Le processus de test au complet fut très agréable. Clare avait créé un groupe Slack pour faciliter les échanges de questions et de recommandations. Clare était disponible à tout moment pour répondre avec patience et douceur. Du coup, je viens de resigner pour un nouveau test, pour un chapeau ce coup-ci. 

Continue reading

DDF2017#9 – it’s in the bag!

Défis du fil de septembre: c’est dans le sac !

Attention : mise à jour importante. Le patron est maintenant disponible en français sur Ravelry. Cliquez sur le lien du patron en bas de cet article. Bon tricot !

When Stella announced this month’s themes, there was a big smile on my face. For once, I would really be in the theme. Truth is, I had started my September projects a few days before. The themes were: In the bag! and New!. Well, it’s in the bag for me. Or I should say, in the six bags.
Quand Stella a annoncé les thèmes du mois, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Enfin, pour une fois, j’allais être pile dans le thème. J’avais en fait déjà commencé mon projet quelques jours auparavant. Les thèmes: Dans le sac ! ou Nouveauté ! C’est clair, pour moi, l’affaire est dans le sac. Ou plutôt, dans les six sacs.

Why so many, you might ask? Well, it was a request from my knitting club friends. Remember when I was desperately searching for a pattern to use my rather large cotton stash? I finally decided to start with a bag. My friends loved it, and said they would love one too. Not that one, of course (way too long to knit). But a simple market bag, the kind our grandmothers used to have and that has become trendy again, incidentally.
Mais pourquoi tant de sacs, me demanderez-vous ? Eh bien, c’est une demande des mes copines du club tricot. Vous vous souvenez quand je cherchais partout comment utiliser mon stock de coton ? J’ai finalement décidé d’attaquer avec un sac. Mes copines l’ont tellement aimé qu’elles en ont voulu un aussi. Bon, pas le même (bien trop long à tricoter). Mais un petit sac filet du style de nos grand-mères, qui redevient complètement à la mode d’ailleurs.

I immediately thought of this pattern I had shortlisted a while back. I love the story of friendship behind the pattern, and I thought it would be really appropriate for my new knitting friends.
J’ai tout de suite pensé à ce patron qui fait partie de ma liste depuis un moment. J’aime la belle histoire d’amitié qu’il y a derrière, et j’ai pensé que ce serait vraiment approprié pour mes nouvelles copines tricoteuses.

I first knitted the pink bag, entirely in pink. Then I switched to a two-color version for the blue one, and that was it. There was no turning back. I had to re-knit the pink one, because I think they are so much more interesting in two colors. My husband was wondering at first if I was knitting a hat – it’s true that from a certain angle, they kind of look like old-fashioned bathing caps.
J’ai d’abord tricoté le premier sac tout en rose. Puis j’ai tenté une version bicolore pour le bleu, et c’était la bonne. Pas de retour en arrière possible, j’ai donc refait le rose, parce que je trouve ce sac bien plus sympa en deux couleurs. Mon mari se demandait d’abord si je tricotais un bonnet, il faut dire que vu sous un certain angle, il ressemble à un bonnet de bain rétro.

The pattern is really easy. I had to learn a new technique though, this pinhole cast-on that drove me crazy. I wish I could say practice makes perfect: in my case, I found it hard every single time. It only became comfortable after I had about 8 stitches on each of my 4 DPNs. Once the stitches are transferred on a circular needle, it is smooth sailing until the top and the strap. As you separate for the straps, you cast off all stitches purlwise, which creates this lovely finishing.
Le patron est vraiment simple. Bon j’ai quand même dû apprendre une nouvelle technique pour monter les mailles en rond, qui m’a franchement gavée. Il paraît qu’on s’améliore en pratiquant, mais je l’ai trouvé aussi difficile à chaque fois. Dès que j’ai 8 mailles sur chacune de mes 4 double-pointes, c’est assez confortable. Une fois les mailles transférées sur l’aiguille circulaire, c’est super tranquille jusqu’au bout. Lorsqu’on sépare le travail pour la poignée, on termine en rabattant les mailles à l’envers, ce qui donne ce rebord très joli.

I’m glad I trusted the designer: she warned that this stitch pattern stretches a lot. So I kept the bags quite small. When it was time for the stretch test, I put three grapefruits in the bag. Very stretchy indeed!
Je suis contente d’avoir fait confiance à la créatrice : elle prévient que ce motif est très élastique. J’ai donc tricoté les sacs assez petits. Pour le test d’étirement, j’ai mis trois pamplemousses dans le sac. Effectivement, c’est vraiment très élastique !

I’m happy to report that my cotton stash has taken a hit, for the good cause. This free pattern is a real pleasure to knit. I should know, I knit six in a row. And I could do more, it’s so much fun. I can’t wait to see how my friends like them. They chose the colors from my stash photos. I had to mix the green with the blue though, because I did not have enough green left. Don’t you just love it when you use the stash?
Je suis très heureuse de vous dire que mon stock en a pris un coup, et pour la bonne cause. Ce patron gratuit est un vrai bonheur à tricoter. Je sais de quoi je parle, j’en ai fait six à la suite. Et franchement, j’aurais pû continuer, c’est vraiment agréable d’obtenir aussi vite un objet si mignon. J’ai hâte de voir la réaction des filles. Elles ont choisi leurs couleurs avec une photo de mon stock. J’ai dû faire une version vert et bleu car je n’avais plus assez de vert. C’est pas génial, quand le stock se vide ?

Pattern/patron: Grrlfriend Market Bag – Laura Spradlin (en anglais)

Yarn/Fil: Cascade Yarns Ultra Pima (colors) & Farmable Fiber Twisted Cotton (natural)
Colorways – from left to right on the picture above: Coral, Alaska Sky, China Pink, Yellow, Peach, Zen Green
Coloris – de gauche à droite sur la photo ci-dessus: Corail, Ciel d’Alska, Rose de Chine, Jaune, Pêche, Vert Zen

SoB#3 – Wheaten

The Summer of Basics challenge already seems like a long time away – what with the catastrophes hitting the planet here and there, talking about knitting seems very flippant sometimes. But it could also be seen as a comforting distraction, bringing us back to the fundamental things in life: living, sleeping, eating, making. I feel grateful every day that I have a roof over my head, food to feed my family and simple things that bring me joy, like yarn and needles. So many have lost even these basic things. At the same time, a friend from my knitting club was fighting for her life in hospital, so it felt like a strange blur of bad news, and it is probably a good thing that I had a massive work project to focus on. Which left me little time and mental energy for my blog.
Le défi #summerofbasics me semble déjà bien loin – avec les catastrophes qui s’enchaînent sur la planète, parler de tricot me semblait un peu léger. Certes, cela peut aussi être réconfortant, une saine distraction qui nous ramène aux choses les plus fondamentales de la vie: vivre, dormir, manger, faire. Je suis chaque jour reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de ma tête, de quoi nourrir ma famille et des choses simples qui m’apporte de la joie, comme du fil et des aiguilles. Il y en a tellement qui ont tout perdu et n’ont même plus le nécessaire. En même temps, une de mes amies de mon club tricot se battait pour rester en vie à l’hôpital, alors ces quelques semaines m’ont semblé être juste un brouillard de mauvaises nouvelles. En plus d’être débordée côté professionnel, ce qui était sans doute une bonne chose. Bref, pas beaucoup de temps ni d’énergie mentale pour mon blog. 

So let’s take a look on my third project for this challenge, which was truly a breeze. I did hesitate for a while, I had several Aran sweaters that caught my eye, and my favorite was no doubt Rhombille, already shown earlier. But after looking closely at the pattern and checking the yardage in my stash, I knew I would probably come too short. So I ended up selecting Wheaten, a simple sweater from an old Interweave Knits issue.
Bon, jetons un oeil sur mon troisième projet de ce défi, qui s’est révélé une vraie partie de plaisir. J’ai pas mal hésité sur le modèle, et mon préféré de tous était sans conteste Rhombille, que je vous ai déjà montré. Mais en revoyant le patron en détail et surtout les besoins en fil, je me suis dit que j’allais certainement me retrouver à court. Finalement j’ai choisi Wheaten, un pull tout simple d’un vieux numéro d’Interweave Knits.

This has been a very pleasant and quick knitting experience. You start the sweater with the saddle shoulders, so basically two rectangular pieces that could really work as a swatch I guess. Even though I did swatch carefully to make sure I had the right gauge. A good call as I had to go down one needle size to get the right gauge, and I’m happy to report the sweater fits perfectly. Which isn’t too difficult because it is basically a box. Two squares and two sleeves – easy as pie. With a yummy texture, made of a very simple slip stitch pattern. Which helps a lot when you knit on a deadline.
Un projet sympa et très rapide. On commence à tricoter les épaules, en fait deux petits rectangles qui pourraient aussi bien faire office d’échantillons. Ce qui ne m’a pas empêché de faire de vrais échantillons avant pour être sûre de mon coup. Un bon point car j’ai dû utilisé des aiguilles une taille en-dessous de celles recommandées, ce qui fait que le pull me va comme un gant. Bon, c’est pas vraiment difficile vu qu’il est construit comme une boîte. Deux carrés et deux manches – on peut pas faire plus simple. Avec une texture moelleuse, faite d’un simple point à maille glissée. Ce qui aide beaucoup quand on tricote avec une date limite.

After that, you start picking up stitches and casting on more to knit the back as a straight rectangle from the top. Repeat for the front. There is no shaping, no increases or decreases, it is truly a dream for someone who wants to knit a first simple sweater.
Après les épaules, on reprend les mailles et on en monte d’autre pour tricoter le dos tout droit de haut en bas. On répète pour le devant. Aucune mise en forme, pas d’augmentations, pas de diminutions, franchement c’est le rêve pour un tricot de débutant. 

After both sides are done, you pick up stitches for the sleeves that are knit flat. There you work some decreases as you knit, and finish with a nice section of rib stitches. You sew the sides and the arms and you pick up stitches for the very simple neckline. The stockinette hems and necklines give a nice rolling effect. This is truly a minimal sweater. I didn’t even block it, since it is cotton and the yarn has been washed already.
Une fois que les deux côtés sont terminés, on reprend des mailles pour les manches qui sont tricotées à plat. Il y a quelques diminutions pour mettre la manche en form, et on termine par une belle section de côtes 1×1. On coud les manches, les côtés et on finit l’encolure en jersey endroit. Les bords sont en jersey des deux côtés, ce qui donne le petit fini roulotté. Vraiment un pull minimaliste. Je ne l’ai même pas bloqué, vu que le coton avait déjà été lavé.

Ta-da! A brand new sweater in thick cotton, perfect for the end of summer. I have been wearing it a few times and even got some compliments. The most unexpected one was from my daughter, who thinks it suits me very well. Who knows? She might even ask for something one day (yes, I believe in miracles).
Et voilà ! Un beau pull tout neuf, en coton bien épais, parfait pour terminer l’été. Je l’ai déjà porté quelque fois et reçu quelques compliments. Le plus inattendu venant de ma fille, qui trouve que mon pull me va franchement bien. Qui sait ? Un de ces jours, elle va peut-être me demander de lui tricoter quelque chose (oui, je crois aux miracles).

 

This sweater just goes with everything: a casual skirt, a more formal, dressy pants, linen pants, jeans, even shorts (like on this picture, taken before I weaved all the ends in). Certainly the most versatile sweater yet in my knitted wardrobe.
Ce pull va avec tout: une jupe relax, une jupe classique, un pantalon chic, un autre en lin, une paire de jeans, et même un short (comme sur cette photo, prise avant que je finisse de rentrer tous les fils). À ce jour, c’est le pull le plus polyvalent de ma garde-robe tricotée. 

Continue reading