pantone spring 2017

Time to look at the Pantone colors again as we’re clearly into spring now (well at least here) and get a bit of color inspiration for seasonal projects.
C’est le moment de se tourner vers les couleurs Pantone alors que nous sommes en plein printemps (ici du moins), et trouver quelques inspirations colorées pour les projets de saison.

from Pantone website

Some pretty pastels, the color of the year we visited here, and some more intense and darker shades. A lovely palette to work from as the days get longer. I had fun playing around with yarn colors and build mock Pantone palettes with yarns.
De jolis pastels, la couleur de l’année que nous avons étudiée en détail ici, et quelques teintes plus intenses et plus sombres.Une belle palette pour travailler alors que les jours allongent. Je me suis amusée avec les couleurs de laine pour vous faire des palettes Pantone toutes en fil.

For the first one, I chose a selection from the Tanis Fiber Arts collection. I chose the closest colours I could find. I love the Atlantic shade, and Sand is a bit lighter it looks here I think.
Pour la première, ma sélection dans la collection Tanis Fiber Arts. J’ai choisi les teintes les plus proches. J’aime beaucoup son bleu Atlantic, et la Sand est plus chaude en réalité que sur la photo.

Pantone Spring 2017 - TFA colors
pictures/photos Tanis Fiber Arts

Quince & Co is kind of inevitable when you want to play around with colors -hard not to find what you’re looking for. Snap pea and Chanterelle would look great together on a light spring shawl.
Quince & Co c’est incontournable lorsqu’on veut jouer avec les couleurs – difficile de ne pas trouver ce qu’on cherche. Snap pea et Chanterelle seraient très jolis ensemble pour un châle de printemps.

Pantone spring 2017 - Quince & Co
pictures/photos Quince & Co

Then I went to my favorite site to play around with yarn colors and tried to find the closest interpretations. It was tough for Kale, I could not really find the yarn that was the right mixture of olive, green and pine that seems to be Kale, so I settled for a kind of olive shade.
Ensuite je me suis retournée vers mon site préféré pour jouer avec les couleurs et essayer de trouver les interprétations les plus proches. J’ai vraiment eu du mal avec Kale, difficile de trouver une couleur qui contenait le bon mélange d’olive, de vert et de cyprès qui semblent composer Kale. Je me suis rabattue sur une teinte plutôt olive.

 

Pantone Spring 2017 - mixed yarns
pictures/photos © eat.sleep.knit

 

So, are you planning to integrate some of these spring colors in your projects this season ? Which one is your favourite ? I am definitely into Primrose Yellow with my Thessaly. It is progressing quite well (much more than on this picture), so I hope to be able to wear it before spring ends. I love the Flame too, this Zinnia shade above is just amazing. Orange is the colour of joy – I think we all need some serious dose of joy right now, don’t you ? Let’s paint the town Flame.


Alors, vous prévoyez d’injecter quelques-unes de ces couleurs de printemps dans vos projets ? Laquelle vous préférez ? Je suis clairement dans le Primrose Yellow en ce moment avec mon Thessaly qui avance pas mal (bien plus que sur cette photo), je devrais donc pouvoir le porter avant la fin du printemps. J’aime beaucoup Flame, je trouve la teinte Zinnia au-dessus absolument magnifique. L’orange, c’est la couleur de la joie de vivre – vous ne pensez pas qu’on en a besoin d’une bonne dose en ce moment ? Mettons du orange chaud un peu partout.

 

 

Don’t be afraid of frogging

N’ayez pas peur de détricoter

Sometimes frogging is the only solution. A solution some knitters might be reluctant to choose, thinking their beloved project can somehow be salvaged. And sometimes it can. In my case, I chose to frog something that was close to completion, without the slightest tinge of regret.
Parfois le détricotage est la seule solution. Une solution que certaines tricoteuses pourraient redouter, pensant que leur projet peut être sauvé, d’une façon ou d’une autre. Et parfois c’est possible. Dans mon cas, j’ai choisi de détricoter un projet proche de la fin, sans la moindre once de regret.

I had some yellow yarn in my stash I really wanted to use, and thought it would be a lovely sweater for spring. But I kept hesitating between two patterns from the Pompom Fall 2016 issue: Thessaly was calling me with its twisted rib and beautiful texture, but it is the yellow colour of Rocquaine, reminding me of my yarn, that finally convinced me. I carefully took my measurements and saw I had just the right amount of yarn for the size 2, which seemed to work for me.
J’avais une belle laine jaune dans mon stock que je voulais vraiment utiliser, et je me suis dit que ce sera parfait pour un pull de printemps. J’ai hésité longtemps entre deux modèles du magazine Pompom de l’automne dernier: Thessaly m’appelait avec ses côtes twistées et son motif subtil, mais la couleur jaune de Rocquaine, qui me rappelait ma laine, m’a convaincue de commencer ce pull. Après avoir pris mes mesures avec précaution, j’ai vu que j’avais exactement la quantité de laine recommandée pour la taille 2, qui semblait la plus appropriée.

As I started knitting it became obvious I had to add some length to the body, that went up very quickly, because the pattern seemed quite short. I hate sweaters that show your navel everytime you raise the arms. So I added about 3 inches more, before starting the ribbed hems. But this created another problem. I was running out of yarn for the sleeves.
Mais à mesure que je tricotais le torse, qui est monté très vite, j’ai vu que j’allais devoir rallonger le tout. Je déteste les pulls trop courts qui dévoilent le nombril dès qu’on lève les bras. J’ai donc rajouté à peu près 7 centimètres vers le bas, avant d’attaquer les bords en côtes. Du coup, je risquais de me retrouver sans assez de laine pour les bras.

I had a  choice of making this a 3/4 or even an elbow length sleeve, or just start over. The thing is, I kind of started tightening my gauge on the sleeve, to save my yarn – wrong call. The sleeves became a bit too tight, when the rest of the body was just right. I made size two, and size three would probably have worked better for me overall. But not with this yarn.  So I said bye bye to Rocquaine. You’re a lovely pattern, I even enjoyed your provisional cast-on, if you can believe that. But it won’t be for now. It was nice hanging out with you for a while though. So long! That being said, it is a great pattern, very lovely to knit.
Le choix était donc de faire des manches 3/4 ou aux coudes, ou recommencer. Le problème, c’est que j’ai bizzaremment commencé à resserrer un peu ma tension, pour économiser ma laine – mauvaix choix. La manche est devenue un peu trop serrée, alors que le reste du corps était juste comme il faut. En fait, j’aurais pu facilement passer à la taille au-dessus, pour être plus à l’aise. Mais pas avec cette laine. Du coup, j’ai dit au revoir à Rocquaine. Joli modèle, j’ai même aimé faire le montage temporaire, ce que je déteste d’habitude. Mais ce sera pour une autre fois, peut-être. Ceci dit, je le recommande – il est vraiment très agréable à tricoter.

I happily frogged and posted my frogging in Instagram, which prompted calls from my friend: Why ! Murder ! Massacre! Oh yeah, girls, I am happily killing my sweater. Guess what! I am just going to make another one.
J’ai détricoté avec un grand bonheur, et posté mon exploit sur Instagram. Mes amies ont crié au massacre – pourquoi ? Eh oui, les filles, j’ai tué mon pull. Mais vous savez quoi? Je vais en faire un autre.

Oh yeah, I'm sure…bye bye sweater 🐸🐸🐸 #frogging #ripit #knitting

A post shared by miss agnes (@readytoknit) on

Thessaly won in the end.  And with a full week-end of rest and knitting, I can see my new lovely cardigan taking shape. I just love these twisted ribs and the faux cables running down the side.
Finalement c’est Thessaly qui a gagné. Un week-end de repos et de tricot et je commence à voir se dessiner mon nouveau gilet de printemps.

 

In the end, the equation is easy. Trading hours of knitting, always a pleasure, against a finished product that won’t fit or not be worn? Frogging wins everytime in my book. I actually have a few others projects I could put on my frogging pile. At this rate, my stash will last for ever.
Enfin de compte, le calcul est facile à faire. Des heures supplémentaires de tricot, qui sont toujours un plaisir, contre un produit fini qui n’ira pas ou restera au fond du placard. Pour moi, le détricotage gagne à tous les coups. En fait, j’ai quelques autres projets qui sont sur ma liste de détricotage. A ce rythme, je ne suis pas prête de me débarrasser de mon stock.

What about you? Love frogging, or hate it?
Et vous, aimez-vous détricoter? Ou vous détestez?

Continue reading

what’s up?

Quoi de neuf ?

I’ve been in a slow mode these past few weeks. This explains why I am publishing so little. I even find it hard to keep up with reading my favorite blogs every day. It must be the reaction to the move and everything that has been happening these past few months. A lot, too much maybe so now I am slowly trying to adjust to my new reality and spending time with my children to help them adjust as well. So the blog has taken a step back, even though I keep getting ideas and putting tons of stuff aside to share with you.

Anyway, it is just a little note to say welcome to my new readers – I do feel kind of embarrassed seeing new people following me on a regular basis and not publishing more. I plan to continue sharing about knitting projects, of course, but also a bit more about fashion and trends in the knitting world, and continue my color series, focusing on spring.

I know winter has come back in full force in North America but it won’t last. Here in France, it is spring already with trees and flowers blooming everywhere, the sun shining earlier and longer and birds just having a blast. My next spring project is something I will share soon – it is going to be a difficult project for me because I will not be following a pattern. More very soon: I expect this project to become a mini-series in itself as I share my trials and progress, hopefully without too many hurdles.

Well, I do have things to share after all. I am not forgetting you. Thank you for your patience.

Fancy a virtual tour of my knitting library? That can be arranged.
Ca vous dit, une petite visite guidée de ma bibliothèque tricot? Ca peut se faire.

Je n’écris pas vite, et je suis un peu paresseuse en ce moment, ce qui explique pourquoi je publie si peu. J’ai même du mal à lire mes blogs préférés chaque jour. Je pense que c’est une réaction au déménagement et à tout ce qui s’est passé ces derniers mois. Ca a été beaucoup d’un coup, ce qui explique sans doute pourquoi je suis en mode 2 à l’heure en ce moment, essayant de retrouver mes marques et de m’adapter à ma nouvelle réalité. J’essaye de passer un plus de temps avec les enfants parce qu’ils ont aussi un ajustement à faire, et parfois c’est un peu dur. J’ai mis le blog un peu de côté, même si je trouve plein d’idées et je prends plein de notes pour de nouveaux billets, et continuer aussi ma série sur les couleurs pour se préparer au printemps.

Bref, juste un petit mot pour souhaiter la bienvenue à mes nouveaux lecteurs – je suis un peu confuse de les voir suivre mon blog parce que je publie si peu, mais je prévois de continuer de partager mes projets tricots, bien sûr, mais aussi  réfléchir sur les tendances de la mode et du monde du tricot.

Je sais que l’hiver revient en force en Amérique du Nord mais cela ne durera pas. Ici, c’est le printemps qui arrive. Les arbres bourgeonnent et il y a des fleurs un peu partout, les oiseaux s’éclatent et les jours allongent. Je vais bientôt commencer mon nouveau projet de printemps que je compte partager avec vous, certainement par une mini-série parce que pour la première fois, je ne vais pas suivre un patron à la lettre. A suivre très bientôt, j’espère que vous aimerez.

Bon, ben, finalement j’en ai des choses à dire. Merci de votre patience, je ne vous oublie pas et je reviens très vite.

 

 

 

#DDF2017-02 – small comfort

Le défi de Février: un petit réconfort

Before showing you my February project, I have news on previous challenges. My friend called me a few days after I sent the hat and was delighted with it. Apparently it fits perfectly (phew!). I can’t wait to see it on her when she comes to visit, which I hope will be soon. My mum visited last week and was wearing the scarf I knit for her last summer, and expressed how much she liked it, because it is light and does not feel too heavy under her winter coat. Seeing her wear it is the highest praise she could give me, because she can be difficult to please. So I am really grateful for this monthly challenge that encourage me to knit smaller projects that end up being perfect gifts for my loved ones.
Avant de vous montrer mon projet de Février, j’ai des nouvelles sur quelques défis précédents. J’ai eu mon amie au téléphone quelques jours après lui avoir envoyé son chapeau, elle venait de le recevoir et elle était ravie. Apparemment il lui va comme un gant (ouf!). J’ai hâte de le voir sur elle lorsqu’elle viendra me rendre visite, très bientôt j’espère. Ma mère m’a rendu visite la semaine dernière et portait l’écharpe que je lui ai tricotée l’été dernier. Elle m’a dit aussi qu’elle l’aimait beaucoup, parce que contrairement à la plupart des écharpes d’hiver, celle-ci est très légère et tient parfaitement sous son manteau d’hiver. Le fait qu’elle le porte est certainement le plus grand compliment qu’elle puisse me faire, parce qu’elle peut être assez exigeante. Je suis donc très reconnaissante pour ce défi mensuel qui m’incite à tricoter des petits projets qui deviennent des cadeaux parfaits pour les gens que j’aime.

ddf

OK, time to show you my February challenge project ! It was a short project for a short month. Suggested themes were  ‘Round’ or ‘Cocooning’. I’m not sure this project fits in either of these categories but it does not really matter. The goal is to participate in any way you wish. I’m happy to have ticked one item off my Ravelry queue that had been there for a very long time, with a skein from my stash that also was stored a while back.
Bon, passons au projet de Février! Un projet court pour un mois court. Les thèmes suggérés étaient ‘Rond’ ou ‘Cocooning’. Pas sûre que ce projet rentre dans une de ces catégories, mais cela n’a pas d’importance. Le but est de participer de la manière que vous préférez. Je suis vraiment contente d’avoir terminé un projet qui était dans ma queue Ravelry depuis très longtemps, avec un écheveau de laine qui était rangé dans mon stock depuis un bon moment aussi.

img_1063

Free Pattern/patron gratuit: The Age of Brass and Steam Kerchief
This is a very easy pattern and a great choice if you have a skein of DK weight yarn gathering dust in your stash. It is really easy even for a beginner knitter, and knits up very quickly. It is a kerchief style short shawl, perfect to tuck under a coat. I think I will make great use of it as spring starts.
C’est un patron très simple et un très bon choix si vous avez une pelote de fil moyen (DK) qui prend la poussière dans votre stock. Même un débutant peut y arriver. C’est un petit châle de type foulard qui se tricote très vite. Il sera léger sous un manteau, je pense en faire un bon usage au début du printemps. Le patron est en anglais (traduit en allemand et en italien également) mais est vraiment facile à suivre si vous avez le vocabulaire de base.

img_1067

Yarn/Laine: Tanis Fiber Arts- colorway/coloris Dusty Rainbow
I got this skein in a one of a kind sale of TFA yarns a while back, and always thought it would be great with this pattern. I was not disappointed. The simple stockinette stich and eyelets really showcase this beautiful hand-dyed yarn and its subtle hue variations. I used less than 200 yards to complete the project.
J’ai reçu cet écheveau après une vente spéciale de laines TFA, et je l’ai toujours imaginée avec ce patron. Je ne suis pas décue. Le simple mélange de jersey endroit et d’œillets est parfait pour mettre en valeur cette belle laine teinte à la main et les subtils changements de teintes. J’ai utilisé 175 mètres de laine pour ce projet.

img_1064

Check the gallery of February projects tomorrow on mes petites (ré)créations. I’m eager to see what other participants have created this month.
Allez voir la galerie complète de projets sur mes petites (ré)créations dès demain. J’ai hâte de voir ce que les autres participantes ont crée ce mois-ci.

 

#DDF2017-01 – cloche time

What, nothing here in more than a month ! Stella from mes petites (ré)créations continues her monthly challenge initiative, and it’s a nice way for me to get back on the knitting and blogging track, after recovering from our move.
One of January’s theme was “Facing the cold”. Well, we did have a bit of a cold spell here in Brittany but boy, my kids laugh at the French winter. There’s no snow, it’s not winter for them. But still, it is not to be laughed out entirely – the cold is very different here, much more humid and treacherous. And we caught a few of the many viruses galloping around, one from which I am still recovering. Another hot toddy, please!
Mince, déjà plus d’un mois que je n’ai rien écrit sur mon blog.  Stella du blog mes petites (ré)créations continue son défi du fil mensuel, alors c’est un bon moyen pour moi de replonger dans le tricot et le blog, après la fatigue du déménagement.
Un des thèmes de Janvier était ‘Affronter le froid’. Nous avons eu une petite vague de froid ici en Bretagne, moins qu’ailleurs en France mais mes enfants se marrent lorsqu’on dit que c’est l’hiver. Y’a pas de neige, c’est pas un vrai hiver ! Franchement, évitons de trop rire parce que le froid est très différent ici, bien plus humide et traitre. On s’est pris quelques-uns des virus qui courent en ce moment, et je suis en train de m’en remettre doucement. Un autre grog, s’iouplait !

ddf

This project is meant for a very dear friend of mine – we met again in Paris last November and when I told her that we had known each other for close to 25 years, we both suddenly felt incredibly old. But also very grateful that we have maintained this friendship over so many years despite the ocean-wide separation of the past eleven years. So to celebrate this beautiful friendship, I decided to knit her a hat, and as she is a great fan of the 1920s, I suggested a lovely cloche hat in a beautiful shade of lilac, her favorite color.
Ce projet est pour une amie très chère à mon coeur – nous nous sommes revues en Novembre à Paris et je lui ai fait remarquer que nous nous connaissions depuis près de 25 ans – gros coup de vieux d’un coup. Mais c’est merveilleux d’avoir préservé cette amitié avec un océan qui nous a séparées pendant onze années. Alors pour célébrer cette belle amitié, j’ai voulu lui tricoter un chapeau, et comme c’est une fan des années 20, je lui ai proposé un petit chapeau cloche dans une belle teinte de lilas, sa couleur préférée.

img_1060

For the first time ever in a hat project, I knitted a swatch and washed it. Because the yarn contains so much silk, I figured I would have to check what happened after it was washed. Good call : my first swatch was way too small, even after washing and blocking, so I went up a needle size and loosened my tension a bit. After that, I was ready to go for what I thought would be an easy-peasy project. Looks simple enough, right ?  Well let me tell you that this lovely slanted brim gave me a hell of a time. It is the very start of the pattern, and I had to start over four times before being completely happy with my increases.
Pour la première fois pour un projet de chapeau, j’ai décidé de tricoter un échantillon et de le laver. Le fil contenant beaucoup de soie, j’ai préféré vérifier ce que cela allait donner après le lavage. Bien vu: mon échantillon était bien trop petit, même après lavage et blocage, donc j’ai pris la taille au-dessus pour les aiguilles et relâché un peu ma tension. Après cela, fin prête pour un projet que je pensais super simple.
C’est vrai, il n’a pas l’air compliqué ce petit chapeau, hein? Laissez-moi vous dire que cette jolie bordure assymétrique m’a donné du fil à retordre. C’est le tout début du patron, et j’ai dû m’y reprendre à quatre fois avant d’être complètement satisfaite de mes augmentations.

You cast on with 7 stitches on straight needles, then you need to increase 3 stitches per row for a number of rows before you finally cast on for the rest of the brim and join to knit in the round. No big deal, really. Except that the pattern calls for increasing with a knitted cast-on on each row (purl cast-on on WS). Now I don’t know if many of you have tried the knitted cast-on, but when it is used as a increase, I find it quite messy. It leaves holes every time you cast on new stitches (or maybe I’m really not good at it). Since this rolled brim is a key detail on the hat, I could not have that. It looked ugly.
On commence avec 7 mailles sur des aiguilles droites, puis il faut ensuite augmenter de trois mailles par rang pendant un certain nombre de rangs, avant de rajouter les mailles restantes et passer en mode circulaire. Pas compliqué. Sauf que le patron recommende de créer de nouvelles mailles en les tricotant sur chaque rang (maille endroit sur l’endroit, maille envers sur l’envers). Je ne sais pas si vous avez l’habitude de monter vos mailles de cette façon, mais lorsque cette méthode est utilisée pour faire des augmentations, c’est assez moche. Cela laisse des trous à chaque rangée entre les mailles existantes et les nouvelles mailles (ou alors je ne suis vraiment pas douée). Comme ce bord roulotté est un détail clé du chapeau, hors de question de laisser quelque chose d’aussi moche.

img_1061

The final rolled brim looks just the way I wanted it. Le petit bord roulotté est finalement réussi comme je le souhaitais.

So next I tried the cable cast-on method, thinking it would look neater. It was a bit better but not enough. So I decided to totally modify the increase method and go for a kfb on a each side and a central M1 increase, in order to spread the increases across. Wrong call. After a while I saw that the middle increase created an ungainly line in the center and again, it looked messy.
I finally settled for increases as follows: 2 kfb at the beginning of the row, 1 kfb at the end. Same on the WS, with pfb, so that after two rows, I had my total six stitches increase (three on each row) done in a balanced way. And it worked. My little rolled brim looks lovely, and the increases are invisible.
J’ai donc recommencé en essayant la méthode du ‘cable cast-on’ (qui consiste à créer une maille en la tricotant entre les deux dernières mailles montées) en pensant que ce serait un peu plus propre. Certes c’était un peu mieux mais pas assez beau. Alors j’ai décidé de totalement changer de méthode et de  doubler les mailles à chaque extrémité en créant une nouvelle maille au milieu, histoire de bien répartir les augmentations de façon harmonieuse. Mauvais choix. Au bout d’un moment j’ai vu que l’augmentation centrale formait une ligne disgracieuse en plein milieu, franchement pas le résultat souhaité.
J’ai finalement choisi de créer deux augmentations en début de rang et une en fin de rang, envers et endroit, en tricotant deux fois dans la maille (une fois dans le brin avant, une fois dans le brin arrière). Ce qui me donne mes six mailles supplémentaires sur deux rangs, de façon parfaitement équilibrée. Cette fois c’était la bonne. Mon petit bord roulotté est charmant et les augmentations sont invisibles.

img_1059

I love this simple pattern created by garter rows – the middle section is meant to accomodate an embellishement such as a big button, but I cannot decide what to put there, so I will let my friend customize her hat as she wishes. The hat is blocking and will soon be sent. Hopefully she will wear it a bit before the winter is over.
J’aime beaucoup le motif créé par quelques rangs de point mousse – la section centrale est conçue pour accueillir un beau gros bouton mais je n’ai rien de très joli à y mettre, alors je vais laisser mon amie l’embellir à son goût. Le chapeau sèche tranquillement, il n’y aura plus qu’à l’envoyer. J’espère qu’elle pourra le porter un peu avant la fin de l’hiver.

img_1058

 

Free Pattern/patron gratuit (en anglais): Double Double Cloche.
I added my notes on increases to the pattern’s comments page.
J’ai rajouté mes notes sur les augmentations dans la page commentaires du patron.

Yarn/Laine: Malabrigo Silky Merino – colorway/coloris London Sky
A delicious yarn to work with, half silk, half merino. First time I am using Silky Merino, but I have tried other Malabrigo yarns and they are all lovely.
Une laine vraiment délicieuse à travailler, moitié mérinos et moitié soie. C’est la première fois que j’utilise Silky Merino, mais j’ai testé d’autres fils Malabrigo qui sont également très beaux.

 

Pantone 2017: Greenery

If you have been paying attention to the color popping up in more and more fashion and home editorials, the color of 2017 should not be a surprise. A light green with hints of yellow, Greenery, is the choice of the Pantone’s team for next year. According to Leatrice Leiseman, “Greenery symbolizes the reconnection we seek with nature, one another and a larger purpose”.
Si vous avez fait attention à la couleur qui figurait régulièrement sur les éditoriaux mode et déco des magazines ces derniers temps, vous ne serez pas surpris par le choix de la couleur de 2017 par Pantone, un vert tendre avec des traces de jaune, Greenery – que l’on peut traduire par verdure ou feuillage. D’après Leatrice Leiseman, “Greenery symbolise cette reconnexion que nous recherchons avec la nature, avec autrui et avec un objectif plus grand.”

image

©Pantone.com / Pantone.fr

A refreshing color perfect for spring, even if it might not suit all complexions. Nevertheless, if you wish to incorporate a bit of Greenery in your knitting projects (which could be home decor items), I have selected a few lovely yarns for you.
Une couleur printanière et rafraîchissante qui n’ira pas forcément à tous les teints. Néanmoins, si vous souhaitez incorporer un peu de Greenery dans vos projets tricot (qui peuvent être des éléments de décor), j’ai sélectionné quelques jolis exemples pour vous.

 

Pantone 2017 - Greenery
All pictures courtesy of/crédits photos: eat.sleep.knit, Quince & Co, Love Knitting

Seeing this lively green made me immediately think of the tincanknits patterns, especially the Sitka Spruce set, knit in the lovely Lettuce from Malabrigo. See also how their Antler cardigan shines in this same shade.
Ce vert vivace m’a immédiatement fait penser aux patrons de tincanknits, en particulier l’ensemble Sitka Spruce, tricoté dans la couleur ‘Laitue’ de Malabrigo. Et cette teinte sied particulièrement à leur gilet Antler.

image

Sitka Spruce & Antler ©tincanknits

A few other nice choices for this shade – D’autres jolis choix pour cette teinte:

image

Honey Cowl (©Madelinetosh) – Tangent Mitts (©M. Harper) – Fresh Greens Hat (©Lion Brand Yarns)
Provence Cabled Pullover (© Classic Elite Yarns) – Baby Sprout Hat (©Cheryl Niamath) – Cloche Divine (©anythingbutsnow)- Dichotomy (©Tricobec)

Low and behold, I do have some green in my stash. Check this: a lovely ‘Sprout’ from Shalimar Yarns (left picture, right side) and hints of greenery in my pot: from left to right, ‘Family Jewels’ from Spincycle Yarns (mostly blue), a Juniper Moon Farms lace yarn called ‘Spring Pasture’, a mixutre of green and mauve, and the darker Blue Faced Leicester DK from Debbie Bliss in ‘Sage’.
Mais c’est vrai, j’ai du vert dans mon stock. Voyez plutôt: un joli ‘Germe” de Shalimar Yarns (tout à droite sur la photo de gauche) et des accents de verdure dans ma marmite: de gauche à droite, un fil sport ‘Les Bijoux de famille’ de Spincycle Yarns avec juste quelques accents de vert,  un fil dentelle Juniper Moon Farms joliment nommé ‘Pâturage de printemps’ mélange de vert tendre et mauve et le Blue Faced Leicester DK de Debbie Bliss en ‘Sauge’ une teinte plus foncée.

So, what do you think of the 2017 color? Love it, or hate it? Do you plan to knit anything in green next year? Share your favorite “greenery” projects. This year I will try to get more consistent in my color posts, and share with you examples to combine this color or match it with the other Spring colors.
Alors, que pensez-vous de la couleur 2017? Vous adorez ou vous détestez? Prévoyez-vous de tricoter en vert l’annéer prochaine? Partagez vos projets “greenery” préférés. Cette année je vais faire de mon mieux pour publier plus régulièrement mes billets colorés, et vous montrez des exemples pour combiner cette couleur avec les autres couleurs du printemps.

 

 

 

 

DDF#11 – quick and comfy

le défi de Novembre – rapide et cosy

I am just in time for the monthly challenge of Mes petites récréations. The theme for this month is: ‘waiting for the holidays’. Well I’m just waiting for this year to be over, truly. We are facing serious illness of one of our close relatives, the kids are finding it hard to adjust to the French school system, and we have to pack all our stuff again to move to a new house by the end of the month. So the stress level is quite high, and my heart is not really into knitting and blogging right now. Still, keeping up with this little challenge helps me find a bit of a structure in these chaotic moments.

 

ddf

J’arrive juste à temps pour le défi du mois de Mes petites récréations. Le thème du mois: ‘en attendant les fêtes’. Franchement j’attends juste que cette année se termine.  Nous faisons face à une grave maladie dans la famille proche, les enfants trouvent difficile de s’adapter au système scolaire français, et nous devons de nouveau tout emballer pour partir vers une nouvelle maison dans trois semaines. Autant dire que le niveau de stress est pas mal élevé, et mon cœur n’est pas trop à tricoter et bloguer en ce moment. Tout de même, essayer de suivre ce petit défi m’apporte un peu de structure qui est bienvenue dans ces moments chaotiques.

img_1051

Earlier in November I managed to finish my Origami, and with the remaining yarn decided to knit a quick and easy hat. I settled for Wurm, a free pattern that has been around for a while and always tickled my fancy. I was not disappointed. It is really easy, apart maybe from the double brim that requires a bit more attention, but after that, it is smooth sailing with alternating rows of purls and knits. Nothing to count except your rows maybe, no chart to follow, no complicated decreases at the crown and I even managed to start and finish it all on my 16” circular needles.
Début novembre j’ai enfin terminé mon Origami et décidé de tricoter un petit chapeau rapide avec le fil restant. J’ai choisi Wurm, un patron gratuit qui est sorti depuis longtemps mais qui m’a toujours intrigué. Je n’ai pas été déçue. Il est très facile, à part peut-être le bord doublé qui demande un peu plus d’attention, mais après cela, c’est juste du tricot plaisir avec une alternance de rangs endroits et envers. Rien à compter si ce n’est les rangs, pas de diagramme à suivre, pas de diminutions compliquées pour le haut du bonnet. J’ai même réussi à tout faire sur mes aiguilles circulaires de 40 cm.

img_1052

I love the double brim, it is the second time I am knitting a double brim hat and it is so much better than a simple brim. It seems to hold much better on your head, so your ears stay really nice and tucked in under. I knit the largest size so that all my hair can fit into it, and I’ve been wearing it for the last ten days with great pleasure. Even my daughter finds it pretty cool, which in my book is high praise.
J’aime le double bord, c’est le deuxième bonnet que je tricote avec un bord doublé et c’est tellement mieux qu’un bord simple. On dirait que le chapeau tient bien mieux sur la tête, et les oreilles sont confortablement installées dessous et bien au chaud. J’ai tricoté la plus grande taille pour pouvoir y ranger ma masse de cheveux, et je le porte depuis dix jours avec grand plaisir. Même ma fille le trouve cool, c’est dire.

Pattern/patron: Wurm – Katharina Nopp

Yarn/Fil: Bergère de France – Bergerama (100% acrylic) colorway/coloris Vendange

mind the gap!

First of all, thanks a lot for all your kind comments on my unfinished Origami. I can’t wait to finish it and share pretty pictures of it.
So, what gap am I talking about ? The gap that appears when you knit on DPNs. You know what I mean, right ? This nasty gap or gutter that forms as you turn and switch needles. Maybe you have no such problem, but I have had this issue since I started knitting in the round. Here is a beautiful example, illustrated by my first pair of socks. Can you see this unwanted, ugly gutter in the middle of the sole here ? Awful. I have this on all my socks.
Tout d’abord, un grand merci pour tous vos gentils commentaires sur mon Origami non fini. J’ai hâte de le terminer et de vous montrer de jolies photos.
Alors, de quoi je parle exactement? Le creux (the gap) qui apparaît lorsque vous tricotez avec des doubles pointes. Vous voyez de quoi je parle, non? Ce fossé disgracieux qui se forme lorsqu’on passe d’une aiguille à l’autre. Peut-être que vous n’avez pas ce problème, mais moi, depuis que je tricote en rond, impossible de m’en débarrasser. En voici un magnifique exemple, illustré par ma première paire de chaussettes. Vous le voyez cet affreux creux non désiré au milieu du pied ? Horrible. J’ai ça sur toutes mes chaussettes.

img_1047

I tried about everything I could think off, tightening the yarn as I switched needles, tightening the second stitch on each new needle to reduce this irritating gap, nothing doing.  So when it was time to start knitting my Origami sleeves in the round, I first tried the magic loop. I had done this before with this beautiful Askew cardigan, and it worked perfectly. But the yarn for Askew was a lovely blend of wool and silk, so smooth it was gliding on my circular needles and it was the only time the magic loop really worked for me. When I tried it with this acrylic Bergerama, I could not go beyond the cast-on row. I knew it was either the DPNs, or rework the pattern to knit the sleeves flat. Until I remembered a post about this exact same issue from Becca (The Knitted). It seemed so simple that I did not really think it would work, but hey – I might as well give it a try.
J’ai essayé tout ce que je pouvais, tirer sur le fil pendant le changement d’aiguille, resserrer au maximum la deuxième maille sur la nouvelle aiguille pour réduire le fossé, rien à faire. Du coup, quand il fut temps de commencer les manches de mon Origami, en rond, j’ai d’abord essayé le ‘magic loop’. Je l’avais déjà fait pour mon gilet Askew, et cela avait très bien fonctionné. Mais le fil pour Askew était un mélange délicieux de laine et soie, tellement doux que le fil glissait sur mes aiguilles circulaires, et c’est bien la seule fois que le ‘magic loop’ a bien marché pour moi. Lorsque j’ai essayé avec ce fil acrylique Bergerama, je n’ai pas réussi à dépasser le montage de mailles. Je savais que je n’allais pas y couper: les doubles pointes, ou bien retravailler le patron pour tricoter mes manches à plat. Jusqu’à ce que je me souvienne d’un petit billet sur le sujet par Becca, du blog The Knitted. Cela avait l’air tellement simple que je ne pensais pas vraiment que cela marcherait, mais bon – ça me coûtait rien d’essayer.

Before: I put the new right hand needle on top of the previous one, and start knitting. It is painfully obvious that there is a lot of space here, and this creates the gap.
Avant: je mets la nouvelle aiguille au-dessus de l’aiguille précédente, et je commence à tricoter. C’est assez évident qu’il y a beaucoup d’espace entre les deux aiguilles ici, ce qui crée le fossé.

img_1042

After: Becca’s tip is to position the needle, not on top, but below the previous needle. In doing so, you greatly reduce the space between the needles and you are also able to tighten the yarn as you work that first stitch on the new needle. To be fair, I found it a bit akward at first, the needle on my right hand was in the way and had a tendency to poke into my palm, but with a bit of practice I was able to find a way to grasp it in my palm and knit the stitches with a bit more ease. Purling will take a bit more practice, but I managed to knit my entire garter neckline on DPNs too, slowly but surely.
Après: le truc de Becca consiste à positionner l’aiguille, non pas au-dessus, mais en dessous de l’aiguille précédente. En faisant cela, vous réduisez grandement l’espace entre les aiguilles et vous êtes aussi capable de resserrer le fil correctement dès la première maille de la nouvelle aiguille. Pour être honnête, j’ai eu un peu de mal au début, l’aiguille dans ma main droite me gênait et me rentrait dans la paume, mais avec un de pratique j’ai trouvé comment la bloquer et tricoter plus aisément. Les mailles à l’envers vont me demander un peu plus de pratique, mais j’ai quand même réussi à tricoter mon encolure au point mousse en double-pointes de cette façon, lentement mais sûrement.

img_1045

So, did it work ? The proof in picture.
Alors, ça fonctionne ? La preuve par l’image.

img_1046

Ta-da! Works perfectly – no gap ! I am so, so pleased with my sleeves, you have no idea. And all it took was this tiny adjustment. A big thanks to Becca, and all the wonderful bloggers out there who share their tips and techniques to help all of us become better knitters. I hope it will help you too.
Ta-da ! Ca marche – plus de fossé ! Je suis tellement, tellement fière de mes manches, vous ne pouvez pas savoir. Tout cela grâce à un petit ajustement. Un grand merci à Becca, et à toutes les blogueurs et blogueuses qui partagent leurs trucs et techniques pour nous aider à progresser. J’espère que ce petit truc vous aidera aussi.

#DDF10 – not quite

Le défi d’Octobre – enfin presque

ddf

Stella was kind enough to give me an extra couple of days to finish my monthly  challenge, but even that was not enough. I am super late for this month’s edition, and was so exhausted the last couple of days I could not nothing but lie down when I knew seams were waiting for me. I was able to seam the shoulders and finish the neckline today, but the sleeves are set-in  so I’d rather take my time and do a nice job with them rather than rushing everything up. So there it is for now, in all its unfinished glory, with a poor picture in a dreadful light. All I can say for my defense is that the next post about it should be much nicer, I hope. To be continued….

Theme of the month: autumn. The yarn colorway is Vendange – Grape Harvest (Bergerama, from Bergère de France). This dark burgundy is a perfect color for the season, I think.
The pattern is Origami Pullover, from Kyoko Nakayoshi, originally published in knit.wear, Spring 2012.

img_1050

Stella a été assez gentille pour me laisser deux jours de plus, mais cela n’a pas suffi. Je suis super en retard pour notre défi de ce mois, et tellement épuisée ces deux derniers jours que je n’ai rien pu faire d’autre que de rester couchée alors que je savais que des coutures m’attendaient. J’ai réussi à coudre les épaules et finir l’encolure aujourd’hui, mais les manches sont montées et je préfère ne pas me précipiter pour ces coutures qui sont plus complexes.  Donc voilà ce pull dans toute son incomplétude, avec une pauvre photo à l’affreuse lumière. Tout ce que je peux dire pour ma défense c’est que le prochain billet sur ce pull sera bien plus joli, j’espère. À suivre….

Thème du mois: l’automne. La couleur de ce fil est Vendange (Bergerama, from Bergère de France). Ce bordeaux sombre est une couleur parfaite pour la saison. 
Le patron est Origami Pullover, de Kyoko Nakayoshi, publié initialement dans le magazine knit.wear de Printemps 2012.

#slowfashionoctober – week 3

Handmade – Fait main

There are a lot of though provoking questions on this week’s topic, about style, fit, skills, stash, as well as making time and space for making.
Pas mal de questions qui invitent à la réflexion avec le sujet de cette semaine, à propos de style, expertise, patrons, stock, le temps et l’espace pour faire.

Style

My style is more American than French. I value comfort above all, without sacrificing style. I am slowly getting better at choosing my knitting projects, but for the fit, well, it is still a work in progress. I made a drastic step forward the day I stopped seeing myself as a young girl with a Small size and acknowledged my middle-aged body that needed a Medium size. I am still struggling with measuring properly though, and I’m not sure I have found the perfect method yet.
Mon style est plus américain que français. Le confort passe avant tout, sans sacrifier au style. Je deviens meilleure pour choisir mes projets de tricot, mais pour ce qui est de l’ajustement, j’ai encore des progrès à faire. J’ai fait un grand pas en avant le jour où j’ai cessé de me voir comme une jeune fille en taille Small et que j’ai enfin accepté mon corps de femme mûre, en taille Medium. Mais j’ai encore du mal à bien mesurer correctement, je ne suis pas sûre d’avoir trouvé la bonne méthode.

Skills – compétences

When I started knitting, I chose my projects so as to learn a new skill each time: circular knitting, cables, bobbles, lace and so on, mainly on accessories. This helped me grow more confident to tackle on more ambitious projects like sweaters and cardigans. I also knit an afghan I knit for my daughter just a few months after starting knitting in earnest. It was an easy pattern with just two different stitch patterns. This was a perfect way to learn to knit regularly with an even tension, and I learned the mattress stitch as well. After that, everything was possible.
Lorsque j’ai commencé à tricoter, je choisissais mes projets principalement pour apprendre une nouvelle technique à chaque fois: tricoter en rond, torsades, dentelle, nodes, etc., principalement sur des accessoires. Cela m’a aidé à acquérir de la confiance pour m’attaquer à des projets plus ambitieux comme des pulls ou des gilets. J’ai également tricoté une couverture pour ma fille quelques mois après avoir commencé à tricoter. C’était un patron assez simple avec juste deux types de points, mais la répétition m’a permis de travailler ma tension et la régularité des mailles, et d’apprendre la couture invisible. Après cela, tout était possible.

img_0332

Go to patterns – Patrons de prédilection

My go to patterns: those I knit several times, such as Arbutus, McMilne (see here) or Flax. Easy patterns, easy to wear and adapt to different outfits.
Mes patrons préférés: ceux que j’ai tricotés plus d’une fois, comme Arbutus, McMilne (voir ici) ou Flax. Des patrons simples, faciles à porter et qui vont avec plusieurs styles de tenues.

Getting and making too much – Trop acheter et tricoter

How to avoid mindless acquisition of yarn? I discussed this last year when I realized my stash was not working for me. The first decision was to stop suscribing to different yarns clubs and stop shopping at WEBS or Knit Picks. I mean, the sales were always so tempting, and I always rationalized any purchase as I could find a pattern I liked to use the yarn. Until I realized I could not knit 5 sweaters per season.
Making too much: I have quite a collection of cowls and hats (my hat collection has grown substantially after last year’s Fringe Hatalong). So this year, I’m not planning any accessories. I am now assessing what I have been making these past few years: things that are not worn are frogged, the yarn reclaimed and set aside for future projects. Which means my stash is nowhere near to be empty.
Comment éviter d’acheter de la laine sans réfléchir? J’ai discuté de cela l’année dernière lorsque j’ai réalisé que mon stock ne travaillait pas en ma faveur. La première décision fut d’arrêter les clubs de laine et les soldes massives de WEBS ou Knit Picks, toujours super tentantes. Je rationalisais toujours mes achats en planifiant un patron précis avant de commander un stock de laine en solde, jusqu’à ce que je réalise que je n’étais pas capable de tricoter 5 pulls par saison.
Faire trop: j’ai un stock imposant de cols et de bonnets (le Hatalong de l’année dernière a considérablement agrandi ma collection en quelques semaines). Du coup, je me calme cette année. Je suis en phase d’évaluation de ce que j’ai fait ces dernières années: ce qui n’est pas porté est détricoté, je récupère la laine et la mets de côté pour des projets futurs. Ce qui fait que mon stock ne désemplit pas très vite.

img_1027

Making time and space to make – prendre le temps de faire

Everyone has 24 hours each day. What we choose to do with them is up to us. I choose knitting whenever I can, trying to maintain balance with all the other things that need to be done and the things I like to do outside of knitting. I love the idea of always having a project in the works, or in planning. It keeps me moving forward. As for space, I should have a bit more soon, with a room of my own in a new house. I’ll tell more about it when the time comes.
Nous avons tous 24 heures par jour. Il n’appartient qu’à nous de choisir ce que nous faisons de ces heures. Je choisis de tricoter dès que je peux, tout en essayant de garder l’équilibre avec toutes les autres choses qui doivent être faites, et les choses que j’ai envie de faire en-dehors du tricot. J’aime avoir toujours un projet en cours ou un projet à planifier. Cela me pousse vers l’avant. Pour ce qui est de l’espace, je devrais bientôt en avoir un peu plus, avec une pièce rien qu’à moi dans une nouvelle maison. Je vous en dirais plus lorsque le moment sera venu.