SoB#3 – Wheaten

The Summer of Basics challenge already seems like a long time away – what with the catastrophes hitting the planet here and there, talking about knitting seems very flippant sometimes. But it could also be seen as a comforting distraction, bringing us back to the fundamental things in life: living, sleeping, eating, making. I feel grateful every day that I have a roof over my head, food to feed my family and simple things that bring me joy, like yarn and needles. So many have lost even these basic things. At the same time, a friend from my knitting club was fighting for her life in hospital, so it felt like a strange blur of bad news, and it is probably a good thing that I had a massive work project to focus on. Which left me little time and mental energy for my blog.
Le défi #summerofbasics me semble déjà bien loin – avec les catastrophes qui s’enchaînent sur la planète, parler de tricot me semblait un peu léger. Certes, cela peut aussi être réconfortant, une saine distraction qui nous ramène aux choses les plus fondamentales de la vie: vivre, dormir, manger, faire. Je suis chaque jour reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de ma tête, de quoi nourrir ma famille et des choses simples qui m’apporte de la joie, comme du fil et des aiguilles. Il y en a tellement qui ont tout perdu et n’ont même plus le nécessaire. En même temps, une de mes amies de mon club tricot se battait pour rester en vie à l’hôpital, alors ces quelques semaines m’ont semblé être juste un brouillard de mauvaises nouvelles. En plus d’être débordée côté professionnel, ce qui était sans doute une bonne chose. Bref, pas beaucoup de temps ni d’énergie mentale pour mon blog. 

So let’s take a look on my third project for this challenge, which was truly a breeze. I did hesitate for a while, I had several Aran sweaters that caught my eye, and my favorite was no doubt Rhombille, already shown earlier. But after looking closely at the pattern and checking the yardage in my stash, I knew I would probably come too short. So I ended up selecting Wheaten, a simple sweater from an old Interweave Knits issue.
Bon, jetons un oeil sur mon troisième projet de ce défi, qui s’est révélé une vraie partie de plaisir. J’ai pas mal hésité sur le modèle, et mon préféré de tous était sans conteste Rhombille, que je vous ai déjà montré. Mais en revoyant le patron en détail et surtout les besoins en fil, je me suis dit que j’allais certainement me retrouver à court. Finalement j’ai choisi Wheaten, un pull tout simple d’un vieux numéro d’Interweave Knits.

This has been a very pleasant and quick knitting experience. You start the sweater with the saddle shoulders, so basically two rectangular pieces that could really work as a swatch I guess. Even though I did swatch carefully to make sure I had the right gauge. A good call as I had to go down one needle size to get the right gauge, and I’m happy to report the sweater fits perfectly. Which isn’t too difficult because it is basically a box. Two squares and two sleeves – easy as pie. With a yummy texture, made of a very simple slip stitch pattern. Which helps a lot when you knit on a deadline.
Un projet sympa et très rapide. On commence à tricoter les épaules, en fait deux petits rectangles qui pourraient aussi bien faire office d’échantillons. Ce qui ne m’a pas empêché de faire de vrais échantillons avant pour être sûre de mon coup. Un bon point car j’ai dû utilisé des aiguilles une taille en-dessous de celles recommandées, ce qui fait que le pull me va comme un gant. Bon, c’est pas vraiment difficile vu qu’il est construit comme une boîte. Deux carrés et deux manches – on peut pas faire plus simple. Avec une texture moelleuse, faite d’un simple point à maille glissée. Ce qui aide beaucoup quand on tricote avec une date limite.

After that, you start picking up stitches and casting on more to knit the back as a straight rectangle from the top. Repeat for the front. There is no shaping, no increases or decreases, it is truly a dream for someone who wants to knit a first simple sweater.
Après les épaules, on reprend les mailles et on en monte d’autre pour tricoter le dos tout droit de haut en bas. On répète pour le devant. Aucune mise en forme, pas d’augmentations, pas de diminutions, franchement c’est le rêve pour un tricot de débutant. 

After both sides are done, you pick up stitches for the sleeves that are knit flat. There you work some decreases as you knit, and finish with a nice section of rib stitches. You sew the sides and the arms and you pick up stitches for the very simple neckline. The stockinette hems and necklines give a nice rolling effect. This is truly a minimal sweater. I didn’t even block it, since it is cotton and the yarn has been washed already.
Une fois que les deux côtés sont terminés, on reprend des mailles pour les manches qui sont tricotées à plat. Il y a quelques diminutions pour mettre la manche en form, et on termine par une belle section de côtes 1×1. On coud les manches, les côtés et on finit l’encolure en jersey endroit. Les bords sont en jersey des deux côtés, ce qui donne le petit fini roulotté. Vraiment un pull minimaliste. Je ne l’ai même pas bloqué, vu que le coton avait déjà été lavé.

Ta-da! A brand new sweater in thick cotton, perfect for the end of summer. I have been wearing it a few times and even got some compliments. The most unexpected one was from my daughter, who thinks it suits me very well. Who knows? She might even ask for something one day (yes, I believe in miracles).
Et voilà ! Un beau pull tout neuf, en coton bien épais, parfait pour terminer l’été. Je l’ai déjà porté quelque fois et reçu quelques compliments. Le plus inattendu venant de ma fille, qui trouve que mon pull me va franchement bien. Qui sait ? Un de ces jours, elle va peut-être me demander de lui tricoter quelque chose (oui, je crois aux miracles).

 

This sweater just goes with everything: a casual skirt, a more formal, dressy pants, linen pants, jeans, even shorts (like on this picture, taken before I weaved all the ends in). Certainly the most versatile sweater yet in my knitted wardrobe.
Ce pull va avec tout: une jupe relax, une jupe classique, un pantalon chic, un autre en lin, une paire de jeans, et même un short (comme sur cette photo, prise avant que je finisse de rentrer tous les fils). À ce jour, c’est le pull le plus polyvalent de ma garde-robe tricotée. 

Pattern/patron: Wheaten – Joann Roger / Interweave Knits, Fall 2014 (also available from their website/patron disponible sur leur site)

Yarn/fil: Knit Picks Special Reserve Pima Cotton (limited edition) – aran weight/fil épais style aran.
A limited edition that I first used on this cardigan, that proved to be very hard to wear. It was the perfect yarn for this pattern though, and I used all of it.
Ce fil était une édition limitée que j’avais d’abord utilisé pour ce gilet, que je n’arrivais pas à porter. C’était vraiment le fil parfait pour ce pull, et j’ai tout utilisé.

Advertisements

8 thoughts on “SoB#3 – Wheaten

  1. Your Wheaten is so beautiful. Thank you for walking us through the steps; it sounds like a very approachable project. The stockinette collar is such a nice touch, too, and your sweater looks very comfortable, soft, versatile, and chic – indeed, everything you would want in a handmade sweater. Bravo, Agnès!

    Liked by 1 person

    • Thank you Leah. Yes, it does go with everything. So far, I’ve worn with a cotton A line skirt in tan, khaki shorts and blue linen pants with a navy blue cardigan. Now I need a similar versatile sweater in lighter weight yarn, to be the perfect layering piece for Fall. It was such an easy knit too, a true win-win project.

      Like

  2. Il est vraiment très beau ton pull !
    Je suis passée, un peu tout comme toi, par des moments de doute et de déprime ces derniers temps (les évènements liées aux catastrophes naturels et autres horreurs dont nous sommes informées quasi en temps réels à cause d’internet et des chaînes d’infos en continu, les problèmes familiaux…). Cela apporte du stress et de l’angoisse, surtout lorsque l’on est sensibles et de nature empathique.
    Les aiguilles permettent parfois (souvent) de prendre le recul nécessaire et de se sentir mieux, même si cela paraît futile, c’est important d’avoir un dérivatif, une passion.
    Courage, je sais que tu sauras vite rebondir !

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s