what’s wrong with my knitting ?

That’s the question that has been trotting through my brain these past few weeks, as I sat many nights, unable to pick up my ongoing sweater, getting barely enough entusiasm to work on a baby bonnet commissioned by the mum of a friend. What is wrong with me ? I have boxes of yarn in my stash, dozens of projects in my Ravelry queue, all selected to match the yarn in my stash, but I cannot seem to want to go ahead with them. So what is wrong ?

When I started knitting, I went after the best yarn deals, quickly learning that the quality of your yarn is key for a great knit. So I went after all the good deals I could find on Elann, Webs sales and so on… At the same time I ventured into the never ending world of yarn clubs, gathering in a year more yarn than ever (more details in another post).

This was a typical me just a few months ago: everytime I get a sales email, I check up the best deals to see if some yarn looks good, then try to find a suitable pattern in my library of something I could make before ordering the yarn. And if there is an interesting match, the order is placed. This is how my yarn stash steadily increased.
There is only one big flaw in this mode of selection: the yarn is dictating my choice of patterns, and not my wardrobe and real needs. And it turns out that the projects I like the most are the ones I never start.

I’ve been on a strict yarn diet for the past few months. I still receive my Knitcrate every month, which is enough to satisfy my craving for new yarn, and helps me resist the sales sirens that keep on calling my name. I am now trying to think of a new approach, a more realistic one. Work on my wardrobe first, and my wishes next. What do I really need ? What do I really want ? Because with my current knitting pace, I wll need a few years to go through my sweater queue and all the yarn accumulated for it. Or should I just erase everything and start from scratch?

I also have to stop jumping on new projects just for a challenge and a way to improve my technique, like the Fretwork sweater I’ve been fighting with for the past few weeks (this pattern is insane, seriously, and in citrus, of all colors). When all I really want is a beautiful cabled sweater in creamy white yarn I selected last winter.

While I’m working this out, I managed to cast on for a new pair of socks, which has the triple benefit of being something I want, something I need, and a way to make a dent in my sock yarn stash.

What about you ? How do you plan your next knits ?

image

Perfect Fit Socks (Purl Soho pattern) – SweetGeorgia Tough Love Sock in Waterfall

 

Qu’est-ce qui cloche avec mon tricot ?

C’est la question que je me pose depuis quelques semaines alors que pendant de longues soirées je me suis trouvée incapable de continuer mes projets en cours, finissant bien difficilement une petite cagoule de bébé passée en commande par la mère d’une amie. Franchement, qu’est-ce qui m’arrive ? J’ai des boîtes remplies de laine, des dizaines de projets en attente dans Ravelry, tous ayant la bonne laine qui les attend sagement dans une boîte, mais je manque d’envie pour les commencer. Alors qu’est-ce qui cloche?

Lorsque j’ai commencé à tricoter, j’ai vite essayé de trouver les meilleurs prix pour de la belle laine, comprenant vite que la qualité de la laine fait la qualité du tricot. Donc dès que je voyais un bon deal sur Elann ou WEBS, je jetais un œil… En parallèle je me suis aventurée dans le monde presque sans fin des clubs de laine, et j’ai vite accumulé plus que jamais (j’en parlerai en détail dans un autre article).

Exemple typique il y a encore quelques mois: je reçois l’annonce d’une promotion, je vérifie si il y a des laines qui me plaisent. Si oui, je vérifie ensuite s’il y a des patrons dans ma bibliothèque (toujours grandissante) qui correspondent à la laine en question. Si oui et que le modèle me plaît assez, hop, je commande. Donc mon stock a grandi assez vite.
Il y a juste un gros problème avec ce mode de sélection: c’est la laine qui dicte mes choix finalement, et non pas ma garde-robe ou mes besoins réels. Et du coup, ce dont j’ai vraiment envie ne figure nulle part. J’ai très envie de beaux gilets mais je n’ai pratiquement que des pulls en attente. Je fais des cols à n’en plus finir mais j’aurais vraiment besoin de chaussettes maintenant que le froid arrive.

Je suis au régime strict depuis quelques mois – pas de nouveaux achats de laine. La seule exception étant mon colis Knitcrate qui me donne ma petite dose de nouveauté chaque mois, et qui me permet de résister aux sirènes des soldes. Et j’essaye maintenant de trouver une approche plus réaliste pour mes projets. Je dois sérieusement étudier ma garde-robe, mes besoins réels et mes désirs ensuite. De quoi ai-je vraiment besoin? Et de quoi ai-je vraiment envie? Parce qu’avec mon rythme de production actuel, il va me falloir quelques années avant d’arriver au bout de ma liste de projets en attente.
Est-ce que je ne devrais pas simplement effacer cette liste et recommencer à zéro?

Il faudrait peut-être aussi que je cesse de sauter sur tous les défis juste pour affiner ma technique, comme le pull Fretwork avec lequel je me bats depuis plusieurs semaines (non mais qu’est-ce qui m’a pris, franchement, et en couleur citron, en plus, délire total). Alors que ce que je veux vraiment pour mes tenues d’hiver, c’est un beau pull à torsades crème qui est en attente depuis l’hiver dernier.

Bon en attendant d’y voir plus clair, j’ai quand même commencé une paire de chaussettes, histoire de concilier besoin et envie, en plus d’utiliser mon stock de laine à chaussette.

Et vous, vous vous y prenez comment pour planifier vos projets tricots?

 

Advertisements

2 thoughts on “what’s wrong with my knitting ?

  1. Je me reconnais beaucoup dans ce que tu as écris, et j’essaie moi aussi d’être au régime sec, même si c’est parfois dur de résister aux nombreuses tentations. J’ai eu une période où à chaque fois qu’il y avait une vente de laine de qualité, je me ruais dessus de peur de passer à côté . Idem pour les clubs de laine. Résultat : mes placards débordent de laines pour lesquelles je n’ai pas réfléchi ou alors mes goûts ont changé entre le moment où j’ai acheté et maintenant. Ma première résolution a été de ne tricoter qu’avec mon stock et ensuite de choisir moi aussi des modèles que je vais vraiment porter!

    Like

    • Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas. Une autre option serait de faire du déstockage, mais je ne peux pas me résoudre à me débarrasser de ma laine. Je les trouve toutes belles. Bon on va s’encourager à être raisonnables et faire baisser notre stock pour les prochains mois. Prochaine étape: trier la liste de projets en attente.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s