..and frogging instantly

Et on les défait aussitôt...(français ci-dessous)

Yep, you’re read correctly. Cast on, a few inches, and it’s gone already.
I don’t consider myself a knitting expert (many more techniques to learn) but I’ve reached a level where I can recognize a train wreck before it happens. And this lovely mohair scarf was going to be a beautiful one…
First, blunted tips on my 16″ circular needles: does not help with the k2tog and the ssk required at every stitch. Let’s be real and say it was driving me nuts.
I tried changing the tips with my favorite KnitPicks nickel tips: too long. So after just a first rep of the pattern, I knew it was hopeless, unless I wanted to spend the next 10 days (and nights) seeing more of my hair turning grey with stress and worry.
Because 10 seconds on one stitch x 75 stitches per row x 42 inches = mission impossible.
Plus I had nagging doubts about my vibrant coral color choice for my brunette friend. I’m sure it would look stunning on her, and she wears a lot of black and red, but I’m afraid it is just a bit  too bright. She is not the flashy kind, she likes subtlety.
Then I took this beautiful scarf out of my closet, where it has been stored since I finished it some time last year.

P1020865
It is 100% silk, a beautiful red-purple color, my first really complex lace project. I loved doing it, and I think  it will just be perfect for her. I have not worn it once – somehow I knew it was not meant for me. Why should it stay hidden in my closet, when it can adorn a pretty neck ?

This is another thing I love about knitting. Most of my projects have ended up in another place than originally intended, and I’m so happy about it. Because no matter how much you love to do something for yourself, it always feel so much better gifting it to someone else.

 

Pattern/Modèle: Aerie Scarf, by Julie Crawford (follow her on/son blog: Knitted Bliss)
Yarn/Laine: Tanis Fibert Arts Silver Label/Label Argent, colorway Boysenberry/coloris Mûre (Color Club January 2013 colorway)

Oui, vous avez bien lu. Monté les mailles, quelques rangs, et fini. Je ne suis pas encore une véritable experte du tricot (beaucoup de nouvelles techniques à apprendre), mais je suis arrivée à un niveau qui me permet de reconnaître une catastrophe certaine avant qu’elle ne se produise. Et cette magnifique écharpe de mohair avait tout pour devenir une sublime catastrophe…
Tout d’abord,  mes aiguilles n’étaient pas assez pointues. Lorsqu’on doit faire des diminutions à chaque maille, avec un fil aussi fin, pas évident. Disons carrément super énervant.
J’ai bien tenté avec mes pointes interchangeables KnitPicks en acier: du coup, mes aiguilles étaient trop longues. Dès les premiers rangs, j’ai compris que je n’y arriverais pas, à moins de passer les 10 prochains jours de ma vie à stresser à mort, me faire de nouveaux cheveux blancs et ne pas dormir. Simple calcul mathématique: 10 secondes par maille x 75 mailles par rang sur un mètre de long = mission impossible.

J’ajoute le doute lancinant par rapport à mon choix de couleur. Je suis sûre que ce corail serait magnifique sur ma brune amie, et elle porte beaucoup de noir et de rouge, mais je pense qu’elle le trouverait un peu trop vif. Elle n’est pas du style à porter des choses trop voyantes ou vives.

Et puis j’ai pensé à cette belle écharpe qui dort au fond de mon placard depuis que je l’ai terminée. 100% soie, une belle couleur entre prune et bordeaux qui lui ira très bien, un magnifique dessin de dentelle, et je pense que ce sera juste parfait pour elle. C’est discret et sophistiqué en même temps. Pourquoi la laisser au fond d’un placard alors qu’elle est faite pour décorer un joli cou?

J’aime aussi cet aspect du tricot, la possibilité de voir des projets changer de destinataire. La plupart de mes projets ont pris un chemin différent de celui prévu à l’origine. Car si j’aime beaucoup me faire de belles choses, je crois que j’aime encore plus pouvoir les offrir.

 

Advertisements

5 thoughts on “..and frogging instantly

  1. Changement de destinataire, de fils, d’aiguilles, de patron, ajout d’un élément, retrait de quelques rangs, emploi d’une autre technique… Le tricot offre d’infinies possibilités. C’est un éveilleur d’idées! (Très joli foulard.)

    Like

  2. Pingback: the right choice | ready to knit

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s